Dolores Ombrage et les mangemorts ont pris le contôle de Poudlard, venez participer à la libération de l'école la plus réputée du monde sorcier
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 forgiving is not forgetting

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4
AuteurMessage
Messages : 326

Carte du Personnage
Baguette : 31,25 cm en bois d'aubépine et en cœur de dragon, plutôt élastique
Fonction / Année d'Etude: Etudiant
Sang : Pur

MessageSujet: Re: forgiving is not forgetting   Ven 6 Jan - 15:07

Je finis par lui reprendre son verre et le reposer, attendant avec patience une réponse. Je n'avais pas à le brusquer ou le mettre sur la défensive, juste attendre.
Il finit par me regarder, je lis dans ces yeux qu'il est encore sous le choc et qu'il a même peur de se rappeler des détails. Je peux le comprendre, ce n'est jamais drôle de se rappeler des mauvais rêves surtout lorsqu'on se rend compte que ce n’est finalement pas si lointain de la réalité.

Je fais un oui de la tête à sa question. Comme s’il voulait gagner du temps sur sa prochaine réponse, comme si c'était un défi pour lui d'en parler.
Je le vois déglutir et se repositionner un peu mal à l'aise à ma question. Je m'apprête alors à lui rappeler qu'il n'est pas obligé de me répondre s’il n'en a pas envie pile au moment ou il se met a à confession.

-...Tous les gens que j'aime mourraient les uns après les autres et je n'ai pas réussit à les sauver...Et ensuite ça été mon tour...

Et là les paroles de mon père faisaient encore plus tilt. Je ne ferais pas ce genre de cauchemars, car contrairement à Potter je n'ai personne à mettre vraiment dans ce genre de rêve. Donc je n'ai pas à souffrir de ça. Et si c'était mieux au juste ? Est-ce que l'amitié valait le coup si c'était pour finir par avoir peur chaque instant de perdre un proche ? Je le sais après tout, je suis quelqu'un qui serait capable de voir des morts sans vraiment m'en émouvoir, même si je les connais.

-...Tu étais dans mon rêve aussi...Je suis content que tu soit là, réel et bien vivant

Là c'était moi qui étais mal à l'aise et à moi de me repositionner. Je finis par me racler la gorge.

- Ha oui ? Hé bah... Comme tu peux le constater, je suis bien vivant. Un peu cabossé de partout, mais bien vivant. Je lui rendis son sourire après ça.

Je n'avais pas forcément envie d'avoir plus de détail, mais j'avoue que cela m'étonnait d'être dans ces pensées, c'était bien la première fois qu'on me le disait si on enlever ce moment gênant ou un autre élève de ma maison m'avait dit clairement qu'il avait pensé à moi l'autre nuit pour ses petites affaires. Après tout, je préférais peut-être mourir finalement.

- C'est qu'un cauchemar ne t'inquiète pas. Essaye de te rendormir, je ne pense pas que ça recommencera cette nuit...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 363
Localisation : Poudlard

Carte du Personnage
Baguette : 27,5 cm, bois de houx, plume de phénix, facile à manier et souple, une combinaison peu commune.
Fonction / Année d'Etude: élève de 5 éme année | Gryffondor | Ordre du Phénix
Sang : Sang-Mêlé

MessageSujet: Re: forgiving is not forgetting   Ven 6 Jan - 15:45

forgiving is not forgetting

Kouta Stainowl







Se qui était le plus dure dans tout ça c'est de me dire que ça pourrait arrivé. Et su c'était Voldemort qui s'arrangeait à me faire souffrir de cette façon d'une façon que j'ignore....Juste pour me faire souffrir à distance. Je pose un regard inquiet sur Kouta quand je lui annonce qu'il était dans mon rêve  et ça le met un peu mal alaise. Il ne comprend pas l'impact de  sa présence dans mes rêves et c'est normal. Sauf que moi ça m'informe que la mage noir sait...Il sait que je tiens à Kouta que ce soit qu'un minimum.Mais il le sait. Mon rêve était trop réel pour que ce soit que mon imagination. C'est aussi intense que lorsque j'attaque des gens dans ma forme de serpent.  Je sais au fond de  moi que ces rêves son d'une gravité bien plus que de simple rêves. Je n'ai la confirmation de personne à ce propos je le sais tout simplement. Et c'est élan de bonheur ou de colère soudain sans aucune raison, ça aussi ça là un lien.

Les larmes me monte aux yeux de nouveau et je me prend la tête dans les mains. J'ai mal au coeur d'un coup et ma cicatrice me brûle finalement. Se qui prouve que la potion analgésique de l'infirmière a fait son travail, mais que normalement elle aurait dû me brûler plus tôt et plus fortement.  Bon sang...C'était un avertissement. Un simple trailer sur se qui allait arriver c'est ça....Je déglutis pour faire passer mon angoisse, alors que Kouta me réconforte en me disant de dormir que ce n'est qu'un cauchemar.  Je le  regarde me demandant si je dois lui dire ou simplement m'abstenir...Je ferme les yeux finalement glissant mes deux mains dans mes cheveux en prenant une seconde de réflexion. Avant de relevé la tête et de retirer mes mains de mes cheveux.

-...C'est pas un rêve Kouta....Ma cicatrice ne me brûlerai pas autant...C'était un avertissement....Les cauchemars que je fais, sont trop réel pour que ce ne soit de simple mauvais rêves...Y'a quelque chose d'autre...Je croise les bras pour m'empêcher de frissonner encore le regard perdu sur les couvertures sur mes jambes.

-...Tu dois croire que je suis fou...Mais moi aussi je le crois aussi alors... J'ai l'impression de devenir comme lui. De me transformé en monstre d'heure en heure de secondes en secondes. Et j'arrive facilement à savoir que maintenant qu'il sait que je suis ami avec Kouta, il sera facile pour lui de mettre la main dessus. Son père est parfait pour l'emplois. Je le regarde horrifier un moment, avant de m'empresser de me recoucher et de me tourner dos à lui.


-...T-ta raison je vais essayer de dormir, va faire de même... Que je suis pressé d'ajouter me disant qu'il fallait que je mette une distance entre lui et moi et vite.






© Wen C.C

_________________

''We've all got both
Light and Dark
Inside of us
What matters is the part
We choose to act on,
That's who we really are ''
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 326

Carte du Personnage
Baguette : 31,25 cm en bois d'aubépine et en cœur de dragon, plutôt élastique
Fonction / Année d'Etude: Etudiant
Sang : Pur

MessageSujet: Re: forgiving is not forgetting   Ven 6 Jan - 16:02

Je le regarde, ne bougeant pas. Je ne comprends pas tout de suite ce qui le panique autant dans un cauchemar. Ce n'est qu'un jeu de l'esprit qui s'amuse a nous torturer la nuit. Pourquoi se mettre dans un état aussi intense ? Surtout vu l'agression de toute à l'heure, ça paraissait normal d'être mal. Mais je ne m'attendais pas de toute manière à son explication.

-...C'est pas un rêve Kouta....Ma cicatrice ne me brûlerai pas autant...C'était un avertissement....Les cauchemars que je fais, sont trop réel pour que ce ne soit de simple mauvais rêves...Y'a quelque chose d'autre...

Un avertissement ? Il pouvait communiquer sans le vouloir avec le seigneur des ténèbres ? Je plisse les sourcils, c'était donc ça le délire avec sa cicatrice ? Je savais comment il l'avait eu, comme tout le monde, mais je ne savais pas en l’occurrence qu'il y avait un lien direct avec le mage noir. Et à ce moment précis, l'angoisse me monte aussi dans tout le corps. Si j'apparaissais, ce n'était pas un hasard non. Je pose ma main sur mon front en signe de stress. Si lui le savait alors mon père aussi. Et plus ça allait plus je me disais que ce qu'il s'était passé avec les pions n'avait été qu'un test pour moi, savoir si oui ou non j'étais vraiment ami avec Potter ou si c'était juste une ruse de ma part.
Tout était lié au final. Mais si moi je le savais alors le gryffondor aussi et ce n'était pas le moment de remuer le couteau.

-...Tu dois croire que je suis fou...Mais moi aussi je le crois aussi alors...

Je fais un petit rire nerveux tout en regardant.

- Hé. Regarde-moi un moment, regarde-moi. Je ne pense absolument pas que tu es fou et évite de le penser aussi OK ?

Il n'était pas fou. Dans l'histoire au final c'était moi le fou, le monstre. Pas lui. Mais ça, je préférais le garder pour moi. Je penche la tête sur le côté d'un air un peu curieux pour essayer d'enlever de son visage cet air terrifié qu'il a. Il finit par se retourner, me disant qu'il va essayer de dormir.

Je finis par retourner dans mon lit et rester là, les yeux ouverts. Attendant qu'il s'endorme en premier.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 363
Localisation : Poudlard

Carte du Personnage
Baguette : 27,5 cm, bois de houx, plume de phénix, facile à manier et souple, une combinaison peu commune.
Fonction / Année d'Etude: élève de 5 éme année | Gryffondor | Ordre du Phénix
Sang : Sang-Mêlé

MessageSujet: Re: forgiving is not forgetting   Ven 6 Jan - 17:03

forgiving is not forgetting

Kouta Stainowl







Sa réaction me prouve qu'il a bien comprit l'enjeu. Je le remercie mentalement parce que honnêtement je ne voulais pas commencer à lui expliquer en détail tout se qui entoure cette cicatrice. Il  a fait encore bien plus que de comprendre mon lien avec Voldemort...Il a comprit aussi à quel point cet " avertissement" Était grave...Peut-être qu'il ne se passera rien aussi...que ce monstre s'amuse seulement avec  mon esprit. Mais je m'en veux de n'avoir rien compris avant. De ne pas avoir écouter Hermione. De ne pas l'avoir vu comme quelqu'un de mauvais. De ne pas le traiter comme mon ennemis que je l'ai toujours fais avec Draco. Seigneur que je m'en veux. Je me suis mis la corde au cou tout seul comme un grand. Kouta était une porte énorme pour me piégé c'est évident! Et moi la meilleur cage possible pour l'enchaîner lui au seigneur des ténèbres.  

Je n'ose même pas le regarder dans les yeux, lorsqu'il avoue que je ne suis pas fou à ses yeux. Pourtant j'aurais largement préférer qu'il me voit comme un monstre et qu'il tente de s'éloigner de moi au plus vite. Même si au fond...Le mal était fait. L'histoire avec les pions, c'étaient qu'un test commander par Voldemort, pour voir si ont étaient assez attachés l'un a l'autre pour se mettre  en danger pour l'autre.

En panique j'ai fini par m'empresser à faire semblant de vouloir dormir pour réfléchir à une solution. J'avais mit la vie de Kouta en danger avec mes valeurs sainte ...Quel crétin je suis. Je me suis mordu la lèvre en me maudissant sentant les larmes perler au coin de mes yeux et finir par roulée sur ma peau. Pleurer n'était pas dans mes habitudes, mais là....J'étais vraiment découragé. Je me sentais piéger de partout. Agir bien ou mal, il n'y avait aucune solution! Maintenant fallait que je m'arrange pour mettre le max de distance entre moi et lui. M'arranger pour le détester, comment faire ça, lorsque je n'ai aucune raisons de le faire. J'ai enfouis mon visage dans le matelas de mon lit, maudissant tout les saints de cette planète. Il allait finir par me rendre réellement fou cet enfoiré.

Je devais commencer par changer mes propres pensées par rapport à Kouta. Ce fût la seule solution que j'ai trouvé pour tenté d'atténuer les dégâts. Me concentrant sur les souvenirs mauvais que j'avais de lui. Toutes les choses qu'il avait pu faire de mal. Les sortilèges impardonnable, ses commentaires désobligeants, ses regard meurtrier. J'ai fini par m'endormir complètement épuisé et je n'ai ps lutter contre le sommeil. Cette fois le serpentard avait eu raison je n'avais pas eu de nouveaux "rêves" . Seulement le noir totale.  







© Wen C.C

_________________

''We've all got both
Light and Dark
Inside of us
What matters is the part
We choose to act on,
That's who we really are ''
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 326

Carte du Personnage
Baguette : 31,25 cm en bois d'aubépine et en cœur de dragon, plutôt élastique
Fonction / Année d'Etude: Etudiant
Sang : Pur

MessageSujet: Re: forgiving is not forgetting   Ven 6 Jan - 17:12

Je finis par m'endormir aussi; n'arrivant plus à lutter contre ce sommeil ravageur qui m’appeler. Je n'avais eu cesse de penser à ce que Potter m'avait dit. Il me cacher des choses c'était certains, mais même si j'avais un don pour lire sur les visages, je ne lisais pas encore dans leurs pensées. Il faudrait qu'un jour je me penche sur la légilimencie. Mais j'avais peur d'être encore plus bloqué dans un univers ou plus personne ne pourrait me mentir en me mentant encore plus.

Le lendemain, j'étais déjà dans un meilleur état, les marques étaient toujours présentes, mais mon corps ne me faisait plus autant souffrir. La nuit avait été dure, mais je dormirais mieux plus tard. Je me tourne vers le lit du gryffondor, toujours remplit, toujours endormit.
J'avais hâte de sortir de là, cet endroit me faisait plus angoisser qu'autre chose. Trop de simplicité, trop de blanc. Je bus la dernière potion, toujours aussi dégoutante. Hermès était perché un peu plus haut, signe que j'avais un peu trop bougé cette nuit pour elle.

Je souris avant de m'assoir sur le lit pour me perdre un peu dans mes pensées.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 363
Localisation : Poudlard

Carte du Personnage
Baguette : 27,5 cm, bois de houx, plume de phénix, facile à manier et souple, une combinaison peu commune.
Fonction / Année d'Etude: élève de 5 éme année | Gryffondor | Ordre du Phénix
Sang : Sang-Mêlé

MessageSujet: Re: forgiving is not forgetting   Ven 6 Jan - 17:35

forgiving is not forgetting

Kouta Stainowl







Je me suis réveillé tard une fois le matin. J'ai ouvert les yeux faiblement, encore épuisé de la veille. J'ai fixé le vide un moment de mauvaise humeur. J'étais en colère contre la terre entière encore une fois. Me souvenant d'hier avec un goût amère dans la bouche. J'avais un affreux mal de tête et le  cou raidit. J'ai étirer mon cou endolori tout en me redressant dans mon lit.

Malgré mon désaccord mentale j'ai lever les yeux sur Kouta  et j'ai senti quelque chose me serrer la cage thoracique. Il semblait mieux que la veille pour sa part se qui me soulagea un peu. De le voir mieux ramène un peu de positif dans tout ça. Mais quand j'ai tourner le regard vers le mirroir posé sur ma table de chevet dans ma direction j'ai grimacé en voyant ma tronche. Je crois n'avoir jamais eu le  visage aussi pâle et des cerne aussi  mauves de toute ma vie. Mon pauvre Potter t'a une sale tronche, presque aussi laide que celle de ce bonbon rose diabolique.

J'ai soupirer avec cette mauvaise humeur dont j'étais la victime. Avec l'envie de foutre le camps bien loin. Ne trouvant pas le courage de dire bonjour au Serpentard dans le lit d'en face. Je n'ai pas eu à le faire car l'infirmière ma sauvé la face. Elle est allé voir l'état du vert et argent en premier. C'était lui qui avait été blessé le plus gravement hier. Elle lui a demandé comme il se sentait et tout ça. Examiné ses côtes fracturés et lui accorda un sourire ravis du résultat.

-Ça va mieux on dirait mon garçon, je suis ravis!

Quelle à lancé joyeusement en lui caressant la joue dans un même geste. J'ai bougé un peu dans mon lit. Pressé de quitter cette endroit. Se fût à mon tour ensuite, mais son sourire disparut bien vite en me voyant. J'ai regarder ailleurs me disant mentalement qu'elle devrait être plus subtile je me sens presque mal.

-Par Merlin, avez-vous seulement dormi monsieur Potter...vous me semblez presque pire que la veille mon pauvre jeune homme.

Quelle à lancé en posant sa main sur mon front, me faisant grimacer pour la peine.

-...Oui j'ai dormi madame Que j'a répondu en l'écoutant me marmonner un truc alors qu'elle quittait la pièce pour aller chercher je ne sais quoi. J'ai soupirer d'agacement en me grattant le front. D'un air bougon.







_________________

''We've all got both
Light and Dark
Inside of us
What matters is the part
We choose to act on,
That's who we really are ''
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 326

Carte du Personnage
Baguette : 31,25 cm en bois d'aubépine et en cœur de dragon, plutôt élastique
Fonction / Année d'Etude: Etudiant
Sang : Pur

MessageSujet: Re: forgiving is not forgetting   Ven 6 Jan - 17:50

J'attendais que Potter se réveille, chose qu'il fait peu de temps après moi. Vue son étant et son air un peu d'humeur massacrante je ne préférais pas me lancer tout de suite dans les politesses du matin. Je risquais juste un coup d’œil vers lui, attendant qu'il fasse le premier pas.
Mais le premier pas que j'entendis finalement été ceux de l'infirmière qui revenait pour vérifier nos états respectifs. J'avais meilleure tronche que la veille, bien que les marques n'étaient pas parties, mes côtes allaient mieux et mon cou de me faisait plus autant souffrir. Un peu de repos et je serais de nouveau neuf !

Je lui souris aimablement. Après tout, sans elle, je serais encore en train de pleurer ma chouette dans des escaliers en pierre froide. Le cas du gryffondor par contre était tout autre. Lui aussi allait mieux ma la nuit n'avait malheureusement pas été de tout repos et cela se voyait bien.
Alors qu'elle partait chercher quelque chose, je finis par risquer l'altercation avec Potter.

- Ça va un peu mieux tout de même ?

Je ne sais pas pourquoi, mais je ne m’attendais de toute manière pas à une réponse ni positive ni chaleureuse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 363
Localisation : Poudlard

Carte du Personnage
Baguette : 27,5 cm, bois de houx, plume de phénix, facile à manier et souple, une combinaison peu commune.
Fonction / Année d'Etude: élève de 5 éme année | Gryffondor | Ordre du Phénix
Sang : Sang-Mêlé

MessageSujet: Re: forgiving is not forgetting   Ven 6 Jan - 19:03

forgiving is not forgetting

Kouta Stainowl







J'ai pas trouver le courage de lui parler ne premier. Encore perdu dans mes pensés à trouver une solution à notre très gros problème. L'option de faire en sorte qu'il me déteste ne me plaisait pas vraiment. Parce que d'un sens je le poussais directement dans les bras du seigneur des ténèbres et de son père. De l'autre côté je le piégeait en le trainant avec moi sous le danger du seigneur des ténèbres. Il allait se servir de lui pour m'atteindre ça j'en était persuadé. J'arrivais presque à voir les long doigts blafard se refermer sur la gorge du 6eme année.  

J'ai changé mon regard de place, me calant de nouveau dans mon lit. Avec un peu de chance peut-être que j'allais disparaître dedans...Ou pas. La voix de Kouta c'est finalement élevé dans la grande pièce. J'ai placé mes mains dans mon visage, cherchant encore comment lui répondre. Il faudrait que je lui parle de façon sèche et dur. Lui montrant que je n'avais aucune envie de lui parler. Qu'il m'énervait...Mais je suis le pire menteur du monde pour ce genre de chose. Je suis bon pour  cacher certaine chose, mais joué la comédie c'est pas mon fort.

-...Physiquement ça va mieux oui...Que j'a répondu toujours caché dans mes mains. Gémissant ensuite tellement j'en n'avais marre. Je me suis redressé ensuite, m'en voulant de n'avoir été capable de l'envoyer voir ailleurs, comme lui aurait été capable. J'ai attrapé mes lunettes d'un geste rageur que j'ai placé sur mon visage. Fronçant les sourcils pour ensuite le dévisager.

-...Tu sais quoi?...Je suis jaloux de toi pour une chose,.. ta seule amie c'est ta maudite chouette. Avec elle ça ne doit pas être compliquée...Ton père à raison sur un point, moins tu possède, moins tu as à perdre ....Que j'ai lâché avec une voix mal assuré, parce que je n'avais pas envie de lui dire ça et aussi parce que je pensais un peu la dernière partie. Se serait vraiment plus simple sans tout ses liens affectif que j'avais. Mais de lui dire ça, me donnait envie de fondre en larme comme un enfant. Mais s'il pouvait devenir le méchant Kouta ça me rendrait la tâche plus facile.






_________________

''We've all got both
Light and Dark
Inside of us
What matters is the part
We choose to act on,
That's who we really are ''
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 326

Carte du Personnage
Baguette : 31,25 cm en bois d'aubépine et en cœur de dragon, plutôt élastique
Fonction / Année d'Etude: Etudiant
Sang : Pur

MessageSujet: Re: forgiving is not forgetting   Ven 6 Jan - 19:21

Comme je m'y attendais, sa réponse puait le mensonge à des kilomètres, mais je décidais de laisser couler. Après tout je ne m'attendais pas non plus à un grand sourire et un saut du lit de satisfaction. Je décidais donc de ne pas répondre et de regarder ailleurs.

J'entendais juste son lit grincer, signe qu'il avait décidé de se lever. Monsieur était boudeur ce matin. Vu que c'était la première fois que je me réveillais à ces côtés, j'en conclus que c'était peut-être son habitude.
Je l'entendis prendre ces lunettes comme si ces dernières l'avaient insulté avant de se tourner vers moi.
Je finis par le regarder avec un air neutre.

-...Tu sais quoi?...Je suis jaloux de toi pour une chose,.. ta seule amie c'est ta maudite chouette. Avec elle ça ne doit pas être compliquée...Ton père à raison sur un point, moins tu possède, moins tu as à perdre ...

Et il espérait me faire gober ça ? C'était moi le menteur ici, pas lui et il semblait l'avoir un peu oublié.
Je me retournais donc vers lui.

- Tu mens très mal Potter. Et si tu comptes faire de moi ton ennemi en t'en prenant à ma chouette avec une voix aussi tremblante c'est que tu es vraiment stupide.

Je m'approche de lui soudainement et rapidement.

- Écoute-moi bien parce que je déteste me répéter. Évite de me mentir, je déteste ça et je le saurais de toute manière. C'est très rapide de faire de moi ton ennemi donc je te conseil de ne pas prendre ce chemin parce que tu risques clairement de le regretter. Maintenant tu arrêtes ton cinéma ou je te refous un coup pour remettre toutes ces petites idées en place. Compris ?

Je hausse les sourcils pour lui faire comment que je ne plaisantais pas puis je me remis dans mon lit, l'air de nouveau neutre. Si je n'avais pas été assez clair, j'espérais secrètement qu'il se souvienne de mon regard d'hier lors de l'affrontement avec les surveillants, ça pourrait lui faire clairement comprendre qu'il avait plus à y gagner en m'ayant un peu de son côté que contre lui.
Car je savais parfaitement comment le blesser.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 363
Localisation : Poudlard

Carte du Personnage
Baguette : 27,5 cm, bois de houx, plume de phénix, facile à manier et souple, une combinaison peu commune.
Fonction / Année d'Etude: élève de 5 éme année | Gryffondor | Ordre du Phénix
Sang : Sang-Mêlé

MessageSujet: Re: forgiving is not forgetting   Ven 6 Jan - 20:17

forgiving is not forgetting

Kouta Stainowl







Je suis le pire menteur du monde, surtout lorsque je dois faire du mal autres sans le vouloir. Là c'est pire que pire...Il n'a pas embarqué dans mon manège du tout. Je l'ai foudroyer du regard alors qu'il me faisait remarquer que je mentais très mal. J'ai ouvert la bouche énervé, voulant me défendre. En ajouter une couche pour qu'il se fâche et me déteste  un peu. Sauf qu'il c'est lever d'un bon et c'est jeter vers mon lit avec une air dur. J'ai sursauté nerveusement et je l'ai regardé avec ahurissement. Le dévisageant, le regard dans le sien, tout en l'écoutant sagement. Je n'avais pas vraiment le choix.

J'ai resté là, béa, répondant un faible oui de la tête à la fin de son sermon. Le suivant du regard lorsqu'il est repartit s'installer dans son lit. Réalisant ensuite ses paroles. Réalisant ensuite que je venais d'avoir beaucoup de  chance aussi. J'ai passé à deux doigts de faire la pire gaffe de ma vie. Me mettre Kouta à dos était aussi pire, même voir pire que de l'avoir de mon côté. Avec se qui  venait de se produire hier, il savait ma plus grande crainte et de l'avoir contre moi en sachant ça, ça donnait autant de pouvoir à Voldemort même voir plus. Au contraire, je devais le garder près de moi. Le plus près de moi possible. J'ai fermé les yeux en me mordant la lèvre, le remerciant d'avoir réagis aussi bien. Enfin...Sauf pour la menace de m'en foutre une.

-...Tu réalise le problème qu'on n'a? ...C'est plus une histoire d'amis/amis ou ennemis/ennemis...On n'es lier par un lien vraiment pas sympa...Qui ne nous veux pas du bien. Je suis pas certain que tu veuille savoir se qui peux se produire avec ça ensuite Que j'ai ajouté en le dévisageant avec sérieux. Bon lui ça n'avais pas l'air de le stresser plus qui faut. Peut-être parce qu'il en avait vraiment rien à faire puisque justement il n'avait pas d'amis. Ou il en avait à foutre de se qui pouvait bien m'arriver à moi, se qui pourrait être logique, puisqu'il n'a pas les mêmes valeurs que moi au final.

Je me suis déplacé dans mon lit pour me mettre un peu plus confortable. Ma mauvaise humeur ne diminuant pas. L'infirmière est revenu en nous demandant de resté tranquille un peu. Que nos différent attendrons plus tard. Elle m'a tendu des cachets, à mi chemin entre le  standard des médicaments moldu, mais qui ressemblait drôlement à des perles. Me demandant d'avaler ça, je me suis exécuté sans poser de question, alors qu'elle nous informait que nous pourrions quitté l'infirmerie pour le déjeuner sans problème. Puis, elle a quitté la salle avec des rouleaux de parchemins dans les bras.






_________________

''We've all got both
Light and Dark
Inside of us
What matters is the part
We choose to act on,
That's who we really are ''
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 326

Carte du Personnage
Baguette : 31,25 cm en bois d'aubépine et en cœur de dragon, plutôt élastique
Fonction / Année d'Etude: Etudiant
Sang : Pur

MessageSujet: Re: forgiving is not forgetting   Ven 6 Jan - 20:54

Une chose était sûre, c'est que même s’il me gardait à ses côtés dans le simple but de se protéger, il avait plus à perdre que moi. Je pouvais perdre que ma vie, lui pouvait perdre celles des autres en plus de la sienne. Le faible oui qu'il m'avait fait m'avait suffi à comprendre qu'il avait bien compris l'enjeu que je lui proposais sans lui dire clairement.
Et même si je commençais à m'attacher à lui, je savais très bien que mon comportement solitaire et conservateur reprendrait le dessus.

Je me tournais donc vers lui lorsqu'il reprit la parole, ne répondant rien de suite. Le regardant seulement, vérifiant chaque geste et expression qu'il faisait.
L'infirmière revint alors lui donner d'autres cachets, nous autorisant à sortir pour l'heure du déjeuner. Tant mieux, je n'en pouvais plus d'être ici, dans cette ambiance d’hôpital, avec pour seule réelle compagnie la mauvaise humeur du gryffondor.

Une fois la propriétaire des lieux partit je finis par me retourner vers lui.

- Je réalise oui merci. Je réalise aussi que tu es chiant quand tu es de mauvaise humeur. J'ai tout autant à perdre que toi dans cette histoire essaye un peu de le comprendre bordel. Je t'ai fait une promesse Potter et je la tiendrais. Mais rappelle-toi bien que je n'aurais pas une once de pitié pour toi si tu me prends en grippe. Pas. Une. Seule. Donc maintenant où tu joues franc-jeu avec moi ou je déciderais pour nous deux dans quel camp je vais.

J'étais sérieux. Calme, mais sérieux.

- Bref. Maintenant tu l'as ferme sur ce sujet, tu te reposes et chacun de nous ira tranquillement dans sa salle commune raconter tous les mensonges qu'il veut aux autres sur ce qu'il s'est passé et on reprendra le cours de notre vie en oubliant la mort certaine qui nous attend.

Je soupire. J'étais énervé. Calme, mais énervé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 363
Localisation : Poudlard

Carte du Personnage
Baguette : 27,5 cm, bois de houx, plume de phénix, facile à manier et souple, une combinaison peu commune.
Fonction / Année d'Etude: élève de 5 éme année | Gryffondor | Ordre du Phénix
Sang : Sang-Mêlé

MessageSujet: Re: forgiving is not forgetting   Ven 6 Jan - 21:40

forgiving is not forgetting

Kouta Stainowl







J'ai suivi la dame du regard, alors qu'elle prenait le chemin du couloir. Laissant ensuite ma tête tomber contre les montants de métal de mon lit. Le mouvement de tête de Kouta attirant mon attention sur lui. J'ai froncés les sourcils alors qu'il commençait à parler. L'écoutant, sans avoir bien le choix il ne me laissait pas en mettre une. Ses reproches m'on un peu prit de court et j'ai cligné des yeux surpris par ses paroles.

Surpris était bien  humble comme mot pour exprimé le nivaux d'étonnement que je vivais en ce moment. J'ai cherché un peu de réconfort en regardant autour de lui, tout en revenant à lui quand même.

Je n'ai jamais eu de grand frère, mais maintenant j'avais l'impression d'être le petit frère chiant qui à emmerder l'autre assez pour qu'il lui fasse une morale bien envoyé. Je l'avais assez énervé pour aujourd'hui. Un peux honteux j'ai croisé les bras et je me suis calé dans mon lit. Trouvant que c'est se qui a de mieux à faire. J'ai eu l'idée de m'excusé, mais mon orgueil m'a forcé à me la fermer. J'ai préférer soupirer et lui jeter un regard de biais. Pff voir qu'il avait osé me dire de la fermer. Haaaa, il m'énervait! Le plus énervant c'est qu'il avait raison et c'est ça qui m'agaçait le plus.

Après une éternité de silence complet j'ai fini par retrouver une humeur plus neutre. Les cachets de madame l'infirmière, m'avait fait du bien et je me sentais un peux mieux de façon générale. Je me suis assis plus droit dans mon lit en me risquant un coup d'oeil sur l'asiatique.

-...Sinon, toi ça va ta gorge... Que je me suis risqué. J'avais vraiment crû qu'il lui avait brisé la trachée ce mangemort de malade.







_________________

''We've all got both
Light and Dark
Inside of us
What matters is the part
We choose to act on,
That's who we really are ''
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 326

Carte du Personnage
Baguette : 31,25 cm en bois d'aubépine et en cœur de dragon, plutôt élastique
Fonction / Année d'Etude: Etudiant
Sang : Pur

MessageSujet: Re: forgiving is not forgetting   Ven 6 Jan - 22:09

Je risquais de temps en temps des mini coups d'oeil vers lui, mais je préférais prendre mes distances le temps que monsieur se calme. Et avant que je finisse par m'énerver vraiment et clairement, et la il n'aurait plus la possibilité de dire ou penser quoi que ce soit. Bon, au moins il râlerait moins.
Et d'ailleurs, moi aussi, je me calmais tranquillement.
Une vraie bipolarité.


-...Sinon, toi ça va ta gorge...

Je le regardais avec, de nouveau, le même regard innocent qu'à l'accoutumée.

- Ca va merci. Et toi ? Ça va mieux ? J'imagine que les remèdes magiques sont plus rapides que les remèdes moldu j'imagine ?

Je finis par me lever pour marcher un peu, j'en pouvais plus d'être allonger à ne rien faire, a attendre que le temps passe indéfiniment. Je ne savais pas pourquoi, mais une boule d'angoisse s’était formée en moi. Mais. Pourquoi ? Ce n'était pas à cause des mots de Potter, ni de ce qu'il s'était passé hier, ni même de ce qui pourrait se produire. Je ne comprenais pas...

- Tu peux te lever ?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 363
Localisation : Poudlard

Carte du Personnage
Baguette : 27,5 cm, bois de houx, plume de phénix, facile à manier et souple, une combinaison peu commune.
Fonction / Année d'Etude: élève de 5 éme année | Gryffondor | Ordre du Phénix
Sang : Sang-Mêlé

MessageSujet: Re: forgiving is not forgetting   Ven 6 Jan - 22:46

forgiving is not forgetting

Kouta Stainowl







Fallait bien que je me rende à l'évidence d"une chose, je ne pourrai pas évité se qui devra arriver tôt ou tard. Le mieux c'est de m'arranger pour m'en sortir avec le moins de problème possible. J'ai perdu mon sang froid un peu voilà quelques heures. Mais une fois de retour dans notre petite vie respective ça devrait mieux aller.

Justement j'allais déjà un peu mieux, enfin, je n'étais plus d'une humeur à tuer un troll, se qui était déjà un bon début. En le regardant je me suis dis que lui et moi...Ça allait surement être la relation la plus complexe que j'ai vu. Je sens que des désaccord comme celui-ci...Il va y en avoir des centaines et ça c'est seulement sans mes amis qui vont s"en mêler. Bon sang quand je vais raconter tout ça à Hermione....J'ai vraiment peur pour la peine!

Pour me changer les idées j'ai décidé de lui demander comme il allait. J'ai été légèrement soulagé de savoir qu'il allait bien. La couleur de sa gorge me disait le contraire mais parfois ça semble pire que ça ne l'est vraiment! J'acquiesce à sa question ensuite tout en me positionnant assit sur le bord de mon lit. Les pieds au sol.

-Oui ça va mieux....Ho oui, 100 fois mieux, en fais, j'ai l'impression que les moldus tuent leur malades au lieux de les sauver parfois...Dis-je en souriant un peu,le regardant se mettre debout pour marcher un peu. C'était une bonne idée, mais j'attendrai un peu. Mon dos c'était le pire dans mon cas. Sa question qui suivit me fit grimacer un peu. J'ai quand même fait signe que oui tout en prenant le courage dont j'avais besoin pour me mettre debout.

La douleur était franchement soutenable une fois debout. Écartant les bras comme si je venais de faire une réception spectaculaire dans une compétition de gym.

-Le garçon qui a survécu!Dis-je avec une sourire et un sourire découragé, mais amusé. J'ai attrapé mon t-shirt qui trainait sur la chaise près de mon lit pour l'enfilé. Regardant en même temps les bleus que j'avais dans le dos. J'avais un dessin d'une énorme galaxie dans le bas du dos, c'était de toute beauté. J'ai baissé mon t-shirt en regardant Kouta qui semblait un peu étrange. J'ai l'habitude de le voir avec son attitude toujours en pleine capacité de ses moyens, mais la je le trouvais un peu nerveux....Ou je m'imaginais un truc.

-C'est moi ou t'es nerveux?






_________________

''We've all got both
Light and Dark
Inside of us
What matters is the part
We choose to act on,
That's who we really are ''
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 326

Carte du Personnage
Baguette : 31,25 cm en bois d'aubépine et en cœur de dragon, plutôt élastique
Fonction / Année d'Etude: Etudiant
Sang : Pur

MessageSujet: Re: forgiving is not forgetting   Ven 6 Jan - 23:00

Je m'ébrouais la tête, essayant de replacer chaque mèche la ou il fallait. Bon sang, moi qui aimer prendre soin de moi, la j'avais juste besoin d'une douche et d'un brushing. Je détestais me sentir sale et pas impec à 110%. Je devais, toujours, être parfait, quelles que soient les circonstances.
Je le regardais, se mettre debout tranquillement, cela me rassurer de voir que sa mauvaise humeur s'était envolée et que physiquement il allait mieux.
Je souriais à sa remarque. Oui, le garçon qui a survécu. Et qui continue surtout de survivre. Ce mec était né pour sauver le monde. Que de responsabilités n'empêche. Et moi j'étais né pour le détruire. Une belle ironie si on y réfléchit. Dans quoi est-ce que je me foutais réellement ?

Ma boule d'angoisse était apparue après ça, ou alors elle était la depuis ce matin, je ne savais pas trop. Je regardais ailleurs, trouvant une raison de ce stress soudain lorsqu'il m’adressa la parole.

- Hum ? Oh, oui un peu, mais, je ne sais pas pourquoi. Peut-être un contre-choc ou alors juste un petit passage d'angoisse qui finira par partir. À vrai dire je ne sais pas à quoi il est dû, peut-être juste... un souci...

Je savais. Oui, je me souviens cette boule est apparue lorsqu'il avait parlé de seul ami, de lien pas sympa. Mes pensées étaient parties ailleurs sans le vouloir.

- Oh laisse tomber, je crois avoir deviné pourquoi et ça va passer. Ça va le faire ! Ça le fait toujours. Bon... Et si on allait se prendre une douche. Chacun de son côté
rajoutais-je rapidement en voyant son regard. Qu'en dis-tu ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 363
Localisation : Poudlard

Carte du Personnage
Baguette : 27,5 cm, bois de houx, plume de phénix, facile à manier et souple, une combinaison peu commune.
Fonction / Année d'Etude: élève de 5 éme année | Gryffondor | Ordre du Phénix
Sang : Sang-Mêlé

MessageSujet: Re: forgiving is not forgetting   Ven 6 Jan - 23:23

forgiving is not forgetting

Kouta Stainowl







Je le dévisage longuement mon regard l'analysant comme il faut, alors qu'il me donne une explication qui me va plus ou moins. Je ne le connais pas parfaitement mais assez pour savoir que ça ne va pas trop. Pour le coup, je commence à me sentir un peu mal aussi. Y'a bien des facteurs peuvent entrer en considération, sauf que j'ai comme l'intuition que ça un rapport avec moi.

Je baisse les yeux brièvement, ne voulant pas le forcer à le dire non plus. De toute façon il ne me dira rien. Quelque chose me dis que mes paroles tout à l'heure...A fait plus de mal que se que j'aurais voulu, même s'il ne le laisse pas paraître et je les regrette énormément.

Il reprend la parole voyant bien que je me sens comme lui pour la cause. Il change de sujet et ses paroles me font sourire doucement. Il n'avait pas réalisé comment il avait dit ça, mais ça sonnait réellement bizarre. Et Merlin c'est à quel point j'ai un esprit sage de toute tournure de phrase étrange , mais là c'était vraiment étrange. J'ai haussé un sourcils avec un sourire traduisant mon amusement. J'ai fait un signe affirmatif tout en regardant ailleurs pour m'empêcher de rire

-Une douche, chacun de son côté, en voilà une bonne idée, je n'avais pas pensé qu'on pouvait faire ça chacun de notre côté!....Sérieux ta tournure de phrase était, exquise ! Que j'ai lancé en pouffant de rire. Me payant sa gueule royalement, mais pas méchamment. Je le taquinais seulement et c'était facile connaissant ce côté de lui. En attrapant ma veste pour la mettre. Mes vêtements étaient tâché de sang que je devrai trouver une façon de faire disparaitre. Je n'ai pas des tonnes de vêtements alors je m'arrange pour les garder. J'enfile mes converses de peine et misère et les attaches de façon lâche avant prendre ma baguette resté sur la table de chevet. Je me tourne vers Kouta et plonge mon regard dans le sien. Prenant une mine amical, mais avec une certaine retenue.

- Bon, alors bonne douche ! À plus tard Dis-je en prenant soudainement un sourire amusé, avant de prendre la direction de la sortie. Lui accordant un petit signe de la main, en guise de salut.








_________________

''We've all got both
Light and Dark
Inside of us
What matters is the part
We choose to act on,
That's who we really are ''
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 326

Carte du Personnage
Baguette : 31,25 cm en bois d'aubépine et en cœur de dragon, plutôt élastique
Fonction / Année d'Etude: Etudiant
Sang : Pur

MessageSujet: Re: forgiving is not forgetting   Ven 6 Jan - 23:36

-Une douche, chacun de son côté, en voilà une bonne idée, je n'avais pas pensé qu'on pouvait faire ça chacun de notre côté!....Sérieux ta tournure de phrase était, exquise !

Je lui souris avec charme en faisant un nom de la tête. Ce petit enfoiré commençait à faire sortir en moi ce que j'avais de bon. C'était bien enfoui pourtant.

- Moque-toi c'est ça, mais au moins je t'ai fait sourire et ça, c'est un miracle ! Et je sais que je suis exquis, tu n'es pas obligé de me le rappeler.

Sourire ravageur en approche. Je finis par retourner vers mon lit pour prendre mes affaires alors que le gryffondor lui commençait à partir.
Je lui rendis alors son geste, restant un moment sans bouger. Qu'est-ce que tu étais en train de faire mec ?
Je soupire puis décide de partir également, laissant cette journée et cette nuit derrière moi.


THE END
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: forgiving is not forgetting   

Revenir en haut Aller en bas
 

forgiving is not forgetting

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 4 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Poudlard The War ! :: Poudlard :: Exterieur du Château :: Terrain de Quidditch-