Dolores Ombrage et les mangemorts ont pris le contôle de Poudlard, venez participer à la libération de l'école la plus réputée du monde sorcier
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 |terminé|Flash back, Summer| 4 Privet Drive | Visite surprise Ft. Elliot Jensen

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Messages : 360
Localisation : Poudlard

Carte du Personnage
Baguette : 27,5 cm, bois de houx, plume de phénix, facile à manier et souple, une combinaison peu commune.
Fonction / Année d'Etude: élève de 5 éme année | Gryffondor | Ordre du Phénix
Sang : Sang-Mêlé

MessageSujet: |terminé|Flash back, Summer| 4 Privet Drive | Visite surprise Ft. Elliot Jensen   Lun 12 Sep - 19:40

Visite surprise
Flash Back, Summer

Elliot Jensen









***4 Privet Drive, Dursley Family***



Les vacances d'été. Le moment de l'année ou la plupart des étudiants attendent avec impatience. Pour ma part, je n'ai jamais vraiment raffoler de ce moment particulier. Peut-être parce l'été est différente quand ont vie chez les Dursley. Même si cela fait 15 ans jour pour jour que je reste avec mon oncle, ma tante et mon cousin, j'ai toujours pas compris la raison pour laquelle ils ne m'apprécient toujours pas. Outre le fais qu'ils m'ont toujours méprisé par le fait que j'était bizarre, à cause de mon statut de sorcier. J'imagine que c'est pas donné à tout le monde d'être ouvert d'esprit et d'être tolérant avec la différence. Leur manque de tolérance me va quand même, se qui me dérange c'est quand mon oncle me prend pour un défouloir de colère ou que mon cousin limite. Puisqu'il a commencer la boxe, c'est un peu plus difficile d'encaisser les coups ou de me protéger. Mais jusque là encore je gère. De toute façon, Dudley s'en prend plus souvent au plus jeunes que lui, question de gagné pour se sentir fort.

L'année dernière à Poudlard à été une année forte en émotion. La coupe des sorciers, le retour du Dark Lord, la mort de Cédric Diggory...Tout ça en simplement une année. Avec tout ça, beaucoup de chose vont changés. Beaucoup de choses on changés. Moi, j'ai changé...Voir un ami mourir, ça vous change sans même vous en rendre compte. Je n'aurais jamais pensé voir les choses de cette façon dorénavant, ni de souffrir autant. C'est rien de physique, c'est mental. Plus fort et plus douloureux à la fois. J'aurais eu besoin de parler à mes meilleurs amis plus que jamais. Mais pour une raison que j'ignore complètement ceux-ci me sont rester sans nouvelles complètement. Personne ne c'est demandé se que moi je pouvais bien devenir. Ni même si j'étais véritablement en sécurité avec le retour de Voldemort. Peut-être qu'au fond, les gens se fiche bien qu'il me tuent au final....J'exagère peut-être, mais quand même...Dumbledore, Sirius, Hermione, Ron...Même pas un seul...Je me console en me disant que peut-être ils n'avaient pas eu de temps pour écrire ou j'en sais rien.

Enfin, aujourd'hui fût une journée particulièrement chaude. Mon oncle ma ordonner ''gentiment'' de passer le coupe bordure sur la totalité du terrain. Se qui m'a pris une bonne partie de la journée. Ensuite, j'ai eu un tas d'autre truc à faire, comme enlever tout les mauvaises herbes qui pousse au travers des fleures devant la maison. Ça aussi, j'ai pris une éternité à tout terminer. Le soleil commençait à vouloir sonner la fin de la journée quand j'ai entendu des bruits de pas venant vers moi. Je me suis redresser brusquement tout en me retournant et en sursautant.    

- Ah!






© Wen C.C

_________________

''We've all got both
Light and Dark
Inside of us
What matters is the part
We choose to act on,
That's who we really are ''
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 204
Localisation : Ici, non là. Ou plutôt là-bas a

Carte du Personnage
Baguette : bois d'aubépine et un poil de loup garou 25.5cm souple
Fonction / Année d'Etude: 5ème annee
Sang : Mêlé

MessageSujet: Re: |terminé|Flash back, Summer| 4 Privet Drive | Visite surprise Ft. Elliot Jensen   Mar 13 Sep - 9:24

Visite surprise

Ah l'été... Elliot ne savait pas trop si elle adorait ou si elle détestait cette période de l'année. Bien sûr elle était ravie de passer du temps avec sa mère, avec qui elle était proche, mais passer du temps avec elle, c'était relatif, voyant la demoiselle grandir et s'affirmer, elle avait décidé de ne plus piocher dans l'héritage que celle ci avait reçu de sa grand mère paternelle, histoire de lui laisser un pécule pour le futur. Le soucis, c'est qu'en échange, elle avait augmenté ses horaires de travail afin de pouvoir subvenir seule à tous les besoins de leur petite famille. Elli se retrouvait donc seule à longueur de temps, enfin pas tout à fait, il restait Ewen, mais à force, ils avaient fini par épuiser toutes les sources d'amusement, et finissait pas traîner dans les escaliers de secours à attendre que le temps passe.

Un jour, se fut l'ennuie de trop, sans doute suite au hibou reçu de la part d'Harry, visiblement pour lui aussi l'été était une période longue et ennuyeuse. Elliot avait de la chance, elle avait un ami pour partager son ennuie, Harry n'avait que ses courriers et son affreuse famille adoptive. Contrairement à beaucoup de leurs amis, Elliot connaissait très bien les moldus, et savait parfaitement faire illusion parmi eux, même si au départ se fut un peu difficile, elle n'avait pas grand chose en vivant dans un quartier moldu. Se fut de bon matin que la demoiselle décidait d'aller faire un petit tour au 4 privet drive, mais une telle visite, ça se préparait. Le temps de faire une parfaite illusion, sachant d'avance qu'elle séduirait le plus septique des moldus, Elli prit la cheminée la plus proche de cette banlieue calme, puis terminait le chemin à pied. Bien sûr elle aurait pu prendre le bus, y compris le bus moldus, mais la jeune sorcière n'était pas fan des transports en commun et des mauvaises odeurs qui l'accompagnait.

Il ne fut pas difficile de trouver le 4 Privet drive, Harry se trouvait sur la pelouse, visiblement contraint aux travaux de jardinage moldus forcé. Le sentiment de dégoût qu'elle ressentait pour les Durlsey ne faisait que se renforcer, mais jouer la comédie faisait partie de ses nombreux talents, elle ne s'inquiétait pas le moins du monde. Par contre elle ne s'attendait pas à faire peu à Harry Potter, c'était presque risible avec tout se qu'il avait vécu jusque là.

"Oh ce n'est que moi, je ne savais pas que je faisais si peur."

En se retournant, Harry pu découvrir Elliot, vétue d'une robe longue rose clair, ses longs cheveux ondulant sur son dos, un léger maquillage noir sur les yeux, et surtout des écouteurs qui pendait de son sac à dos. Elle avait tout prévu pour paraitre normale. La demoiselle serrait son ami dans ses bras et posait un baiser sur sa joue.

"Je me suis dis que tu devais t'ennuyer tout seul ici, et pour bien faire les choses, moi aussi, ça commence à être long. Enfin encore plus pour toi que pour moi je pense."

On ne sut jamais si Elli avait fini sa phrase, la porte s'ouvrit à la volée.

"QU'EST CE QUE TU FAIS TIRE AU FLAN? LE JARDIN VA PAS SE TONDRE SEUL."

Ouch quel charmant homme venant de faire apparition à travers la porte de la maison qui semblait à présent minuscule. Elli s'attendait à ne pas trouver ici des gens charmants, mais à ce point là... Qu'importe, la comédie pouvait vous sauver la vie dans ce mond, Elli en était la reine.

"Oh monsieur Dursley je suis désolé tout est de ma faute, je me suis permise de venir voir, Harry, je sais que j'aurais du passer un coup de téléphone, ça aurait été bien plus correct, cependant je viens tout juste de rentrer en Angleterre, mon avion a eu un terrible retard, on ne me prendrait plus jamais à voyager sur les compagnies lowcost."

Un moulin à parole, mais que se soit pour jouer la comédie ou dans la vraie vie, certaine chose ne change jamais. Elliot se mit à fouiller dans son sac, et en sortie une petite boite ornée d'écriture dorée : La durée.

"Je vous ai apporté des macarons pour me faire pardonner."

Oh n'allez pas dire à sa mère qu'elle est réellement partie en France par le réseau de cheminée pour appuyer son histoire, elle la tuerait, enfin pas au sens propre mais la pauvre serpentard passerait un sale quart d'heure, voir même demi heure vu la colère que piquerait sa mère. Quoi qu'il en soit, elle n'avait rien laissé au hasard, si Vernon avait jeté un coup d'oeil dans son sac, rien ne pouvait laisser présager qu'Elliot était une sorcière, un appareil photo moldu, un baladeur pour la musique, un porte feuille, bref des objets qui ne lui servait que lorsqu'elle devait se faire passer pour se qu'elle n'était pas.

"J'oublie toutes politesses, ce n'est décidément pas ma journée, je suis Elliot Jensen, Harry a du vous parler de moi."

Ou pas, Elli le savait bien, mais elle cherchait à le déstabiliser, et était persuadée d'y arriver.


(c) chaotic evil

_________________

Toi qui sèmes la paix dans mon cœur
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 360
Localisation : Poudlard

Carte du Personnage
Baguette : 27,5 cm, bois de houx, plume de phénix, facile à manier et souple, une combinaison peu commune.
Fonction / Année d'Etude: élève de 5 éme année | Gryffondor | Ordre du Phénix
Sang : Sang-Mêlé

MessageSujet: Re: |terminé|Flash back, Summer| 4 Privet Drive | Visite surprise Ft. Elliot Jensen   Mar 13 Sep - 19:48

Visite surprise
Flash Back, Summer

Elliot Jensen










J'étais tellement perdu dans mes pensées quelques minutes plus tôt. Que la présence de la serpentard me fis sursauter comme pas possible. À mon soulagement, j'ai vite reconnue la jolie brunette qui se tenait devant moi. Rayonnante et visiblement ravis de me voir. Mon expression de surprise à laissé sa place à un sourire tout aussi rayonnant que le sien. Ça me faisait vraiment plaisir de la voir. Elle ne pouvait pas mieux tomber et c'était un sentiment vachement réconfortant. Pas que j'ai besoin de réconfort, mais surtout, j'ai besoin de me changer les idées sur cette été plus tôt moche qui s'annonce.

Tenant toujours les ciseaux à bordure dans une main, je me suis approché un peu de mon amie qui s'avançât elle aussi. Elle était ravissante comme toujours. Jamais trop maquillé toujours bien habillée et souriante. On voit pourquoi, c'est la seule Serpentard avec qui je m'entend à merveille et ce depuis nôtre première année. C'est une fille simple qui ne se prend pas pour une autre. Qui n'a rien a voir avec ces obsédé de sang pure et tout le reste. 

- J'étais tellement concentrer dans ma corvée que je ne t'avais pas entendu arriver...Désolé pour mon état ..Dis-je en lui rendant son accolade du mieux que j'ai pu. Puisque j'étais couvert de saletés de la tête aux pieds, j'ai pris soin de ne pas refermer mes bras complètement autour d'elle. Je ne m'étais pas attendu à se qu'elle me dépose un baiser sur la joue, mais ce ne fût pas déplaisant du tout au contraire. Un geste qui m'arrachât un nouveau sourire.

La brunette reprit parole. Que j'ai écoutai attentivement, avant d'être interrompu pas la porte de la maison qui s'ouvrit avec un fracas monumentale. Étant habitué à ce genre d'intervention, cette fois, je ne sursauta pas et me contenta de prendre une mine désolé et agacé. Pour ensuite me retourner qu'un peu pour regardé mon oncle Vernon rouge de colère qui me criait dessus.

"QU'EST CE QUE TU FAIS TIRE AU FLAN? LE JARDIN VA PAS SE TONDRE SEUL."


J'ai froncé les sourcils et serré de la mâchoire. Me retenant de lui crier dessus à mon tour. Se qui aggraverais beaucoup mon cas. Se fût lorsque Elliot ouvrit la bouche que mon oncle changea d'attitude du tout au tout. Je crois qu'il ne s'attendait pas à voir une fille aussi '' normal ''. Surtout qu'elle jouait le rôle à la perfection. Tellement que je me suis tourné vers elle avec une drôle d'expression tout en l'écoutant parler avec attention. À bien la regarder c'est vrai qu'elle se fondait dans la masse comme un vrai caméléon. Je n'avais pas porté attention au premier regard. Puisque en générale je la vois entre les murs de l'école, mais maintenant que j'y  porte un autre coup d'oeil, c'est dingue quoi! Enfin, à côté de moi elle parait bien plus normal. Car moi, même avec mes habits de ''moldu'' je parais bizarre puisque je porte les vieux vêtements BEAUCOUP trop grand pour moi de mon cousin Dudley...Qui fait 5 fois ma taille en largeur...

Le plus surprenant dans la nouvelle Elliot version moldu, c'est cette façon qu'elle a de parler comme si elle avait toujours vécu dans ce monde. Son histoire de vol en retard et la voilà maintenant qui sort une boite de macarons tout droit arrivé de France de son sac. Là, elle m'épate total. Comment elle a fait? J'y comprend rien. Je peux pas m'empêcher de sourire à cette vision.  Pour couronné le tout, voilà que la tante Pétunia sort le bout de son nez de fouine pour voir se qui s'y  trouve. Avec ses cheveux trop coiffé, son rouge à lèvre trop rose et sa robe fleurie assortie.

"Vernon mon chéri. Que ce passe t- Oh quelle merveilleuse attention...Bonjour mademoiselle et vous êtes? "


Ma tante viens chercher la boite de macarons visiblement ravit tout en écoutant mon amie se présenté à elle convenablement. Je reste planté là, à regarder la scène complètement estomaqué et amusé. C'est la première fois que quelqu'un lier à moi, de près ou de loin réussit à conquirent les Durlsey. Et tout ça, en quelques minutes seulement. Elle a un talent fou pour jouer la comédie cette fille. Elle est épatante...Vraiment épatante! Pétunia ouvre la boite et affiche un sourire resplendissant.   

"Ho mais par la grâce de dieux!! Cette boite vient directement de France Vernon tu as vu ça!?? Huhuhu! Mademoiselle vos goût son d'une finesse irréprochable. C'est un plaisir de faire vôtre connaissance Mademoiselle Jensen! "
Que la femme s'exclame sous mon regard dégouté par son hypocrisie.

"Surprenant qu'une fille comme vous, puissiez être amie avec un sale voilloux comme Harry. Faite attention à vos fréquentations jeune fille! Il pourrait vous faire beaucoup de tors" S'empressa d'ajouter oncle Vernon, en attrapant un macaron dans la boite tout en me foudroyant du regard.

J'ai levé les yeux dans un soupire exaspéré. J'en n'avais plus qu'assez de cette bande de cinglé. En me disant ça, c'est là que mon cousin fît son apparition. L'appel de la nourriture sans doute! Puisqu'il arriva au grand galop, traversant le jardin derrière la maison à toute vitesse. Passant comme un flèche à côté de la maison, coupant même sa course dans les fleures que je venais de tailler. Les réduisants en pièce, pour finir jusqu'à nous. Au passage, il me balança un bon coup de poing dans les côtes. Se qui m'arrachât un grognement de douleur et me força à m'attraper les côtes pour calmé la douleur.

"Pousse toi de mon chemin le débile! Ho cool des macarons!!!"

 
Il se jetta dans la boite et s'engouffra deux pâtisseries dans la bouche sans demander son reste. Tante Pétunia donna une mini tape sur les doigts de son fils en lui murmurant de bien se comporter et bla bla bla. Dudley quitta la boite quelque petites secondes pour enfin adresser un ''bonjour'' à la jeune fille, la bouche encore pleine de nourriture.

"Mmh-Chalut? T'ché qui au juste? Cha petite amie? Churement pas!! Une cholie fille comme toi, impossible qu'elle ch'intéresse à un crétin comme lui...Merci pour les macarons en tout cas! "

Honnêtement, ça ne pouvait pas être pire. J'ai baissé la tête tout en me pinçant l'arrête du nez complètement découragé. Pauvre Elliot, elle devait avoir vraiment envie de fuir cette endroit le plus vite possible. tellement c'est gens étaient tout se qui avait de pire au monde. Y'avait de quoi avoir vraiment honte...Bande de fous.

- Je ne laisserai jamais ma petite amie faire vôtre connaissance soyez-en assurés... Que j'ai marmonné pour moi d'un ton amère, avant de recevoir une bonne gifle derrière la tête de la part d'oncle Vernon. Tellement forte, que j'en n'ai presque perdu mes lunettes. Geste gentiment administré pour me faire ravalé mes paroles. J'ai simplement grimacé, me frottant l'arrière du crâne tout en ravalant le reste des paroles que j'aurais voulu lancer.

"Surveille tes paroles jeune homme! Ou je vais te faire passer l'envie de faire des réflexions du genre à l'avenir!!!! Surtout devant une jeune fille comme elle!" Dit-il en désignant Elliot.






© Wen C.C

_________________

''We've all got both
Light and Dark
Inside of us
What matters is the part
We choose to act on,
That's who we really are ''
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 204
Localisation : Ici, non là. Ou plutôt là-bas a

Carte du Personnage
Baguette : bois d'aubépine et un poil de loup garou 25.5cm souple
Fonction / Année d'Etude: 5ème annee
Sang : Mêlé

MessageSujet: Re: |terminé|Flash back, Summer| 4 Privet Drive | Visite surprise Ft. Elliot Jensen   Mer 14 Sep - 10:50

Visite surprise

Sa rencontre avec les Dursley était pire que tout se qu'elle avait pu imaginer. Comment des personnes aussi détestables pouvaient vivre sur cette terre. Oh bien sûr son père n'était et Voldemort n'étaient pas des gens bien mais ils avaient une logique celle du sang pur et de ce genre de bêtises pour se justifier alors que ces gens perfide ne avaient juste une aversion improbable pour le garçon qu'ils avaient eux même éduqué. D'ailleurs Elliot se demandait comment Harry pouvait être aussi agréable et aussi bien élevé après avoir passété autant de temps avec ce genre de personne. L'avantage c'était que le jeu de la demoiselle était bien rodé et qu'il était impossible de deviner son dégoût dans ses gestes et ses expressions faciale et pourtant croyez moi à cet instant la demoiselle comprenait presque les sorciers anti moldus. Qu'importe le principal dans ce genre de situation c'était de rester dans son rôle sinon elle se ferait jeter bien vite et pour cela il lui suffirait de montrer ça véritable nature ne serait ce qu'un instant voir même d'être sincère face aux sentiments que lui procurent cette affreuse famille. Face à leurs compliments la demoiselle était juste parfaitement dégoûtée même si elle savait que son rôle ne pouvait qu'être apprécié étant donné qu'il était basé sur la flatterie et les niaiseries dont ce genre de personne raffolait.

" Je vous remercie de tous ces compliments mais vous êtes bien trop modestes, Harry est un jeune homme charmant et l'on ne peut que comprendre pourquoi en voyant la charmante famille que vous êtes. Il a été bien élevé c'est évident. "


Non vraiment comment Harry avait pu si bien tourné entouré par ÇA? Elliot n'avait pas eu la vie facile mais elle ne s'imaginait pas un seul instant que l'enfance d'Harry avait pu être si terrible. L'arrivée de son cousin ne faisait que compléter ce tableau d'horreur que présentait cette famille de beauf  ( Elliot doutait même que ce mot suffise pour qualifié cet atrocité). Ce fut d'ailleurs la goutte d'eau qui fit déborder le vase et chavirer les plans de la jeune fille. Non tout ceci n'était pas réellement prévu, elle voulait juste permettre à Harry un peu de repis en lui offrant un repas au restau loin de ces fous mais là c'était trop. Mesdames et messieurs place à l'impro. El'îlot lui envoyait une petite tape sur l'épaule qui se voulait presque méchante enfin pour une princesse, le Gryffondor le savait très bien si Elliot avait voulu le frapper réellement il l'aurait sentit passer, il suffisait de la voir s'entraîner au quidditch pour le comprendre Elliot  n'était pas une princesse.

"Harry voyons ne réponds pas comme ça à ton oncle c'est très mal poli et même si l'on avait choisit d'être discret je refuse de mentir à ta famille. Je suis embarrassée ça ne se fait pas des la premiers rencontres avec les parents mais je suis folle amoureuse de votre neveu. Il est raffiné, bien élevé et je comprends pourquoi en vous rencontrant aujourd'hui.  Aussi je vous pris de pardonner mon audace mais ça se voit vous savez très bien ce qu'est l'amour. "

A cet instant, c'était à Pétunia que la demoiselle s'adressait. Elle savait très bien qu'avec ses accents mièvres elle toucherait la tante d'Harry c'était un jeu d'enfant.  D'ailleurs Elliot avait saisit le bras d'Harry et le pressait amoureusement,  lui adressant un regard amoureux ou plutôt lui intimant de jouer le jeu. Pas question de discuter c'était un ordre silencieux. Sans lâcher le bras d'Harry,  Elli poursuivit son plan, continuant d'improviser au fur et à mesure.

"Et maintenant je suis affreusement gênée mais j'en viens au but de ma visite. Mon père est extrêmement vieille France et s'est d'ailleurs de lui que je tiens mon éducation. Il souhaiterait rencontrer Harry pour pouvoir donner ou non sa bénédiction à notre amour. Et comme bien évidement la rentrée approche et que je dois faire ma rentrée à la King school de Londres dès la fin du mois, il souhaite rencontrer Harry au plus vite ... je suis vraiment embêtée mais vous comprenez je dois obéir à mon père, j'aurais du vous appeler mais malheureusement Harry ne m'a jamais communiqué votre numéro. "

Continuant son cinéma, Elliot sortit de son sac une pochette bleu blanc rouge aux couleurs d'une compagnie aérienne.  

"Aussi il nous a prit des billets d'avions pour demain matin, j'espère que vous comprenez il ne souhaite pas me laisser correspondre et voir durant nos permissions un garçon qu'il n'accepterait pas. Oh et puis bien sûr si Harry lui plaît, ce dont je ne doute pas, vous serez à votre tour inviter en France mon père meurt d'envie de vous rencontrer malheureusement il est politicien et ses journées sont toujours trop courte il n'a pas le loisir de se rendre en Angleterre. Et surtout ne vous en faites pas vous serez nos invités, le manoir est bien assez grand pour tout le monde, je serais ravie de vous faire visiter Paris. Et c'est promis nous ne vous ferons pas l'affront d'un vol l'on cost  étant donné l'embarras dans lequel ils m'ont mit ce soir. "

Elliot les observait maintenant avec son petit air de chien battue attendant l'approbation de cette famille de cinglés. De toute façon ils ne pouvaient qu'accepter ils faisaient d'une pierre deux coups ils se débarrassant d'Harry quelques jours et gagneraient peut être un voyage tout frais payés en France. Enfin dans leurs rêves bien sûr.



(c) chaotic evil

_________________

Toi qui sèmes la paix dans mon cœur
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 360
Localisation : Poudlard

Carte du Personnage
Baguette : 27,5 cm, bois de houx, plume de phénix, facile à manier et souple, une combinaison peu commune.
Fonction / Année d'Etude: élève de 5 éme année | Gryffondor | Ordre du Phénix
Sang : Sang-Mêlé

MessageSujet: Re: |terminé|Flash back, Summer| 4 Privet Drive | Visite surprise Ft. Elliot Jensen   Mer 14 Sep - 20:23

Visite surprise
Flash Back, Summer

Elliot Jensen










Jamais j'aurais pensé être un jour dans une situation comme celle-ci. Encore moins avec un élève de Poudlard. Et encore moins avec Elliot Jensen. Présenter ces gens à cette fille, était la pire idée du monde, mais en même temps je ne pouvais quand même pas partir en courent en la tirant par la main pour les fuire. Honnêtement, ça aurait surement été mieux! Parce que là, y'avais rien de plus humiliant que ça je crois! La sorcière ne semblait pas trop décontenancé. Elle répondait comme un professionnel de l'improvisation à tout leur conneries. Elle avait même le talent de prendre ma défense face au commentaire désobligeant de ma famille adoptive. Je ne pourrai dire si elle pensait vraiment se qu'elle affirmait à propos de moi ou si elle  disait cela simplement pour leur montrer qu'ils n'avaient pas raison.

Sauf que je ne m'attendais pas à la dernière réplique lancé par celle-ci. Après ma réplique réceptionné par une bonne gifle derrière le crâne, elle c'est empressé de répondre du tac au tac. Prenant même la peine de me ''réprimander'' aussi, j'ai tourné un regard intrigué vers elle. Je la connaissais depuis plusieurs année et je savais bien qu'elle n'était pas sérieuse dans son agissement du moment. Mais ou est-ce qu'elle voulait en venir au juste. Abasourdi je l'ai écouter me faire faussement la moral en n'en croyant pas mes oreilles. Non...Mais non, elle ne se lançait pas dans une  histoire aussi folle....Mes yeux vert ce sont agrandit de surprise et d'incompréhension. Bordel, mais dans quoi elle se lançait!? Mon sang n'a fait qu'un tour et j'ai bien crû mourir sur place. Donc maintenant Elliot était éperdument amoureuse de moi et nous somme supposer être ensemble. Pas question que je ne suive pas son histoire sinon je perdais la seule visite que je pouvais obtenir pour une durée indéterminé. Et puis, je lui devais bien ça...Alors j'ai ''joué le rôle'' enfin...en partie.

Toujours sous le choc, j'ai risqué un coup d'oeil vers les Dursley. C'était un plaisir de voir leur expression de stupeur prendre forme sur leur visage. Tante Pétunia semblait complètement assommée, oncle Vernon lui me regarda en plissant les yeux méchamment et mon cousin lui n'y comprenait rien du tout. Elliot tant qu'à elle continuait sur sa lancée. Ajoutant encore du béton à son histoire déjà solide au départ, mais complètement fausse et inventé de toute pièce. Soudain, j'ai eu envie de pouffer de rire tellement elle venait de les détruire par la surprise, mais j'ai gardé mon air stupéfait. Sauf que c'était difficile comme la situation était d'une hilarité et elle aussi. La fille qui était  attacher à mon bras, était loin de ressembler à la fille que je connais. Elli n'a rien de se genre de fille matérialiste et axé sur le paraitre qu'elle joue en ce moment.

La voilà qui s'adressait maintenant à tante Pétunia tout en lui jetant encore  des compliments sur sa vision de l'amour et tout le tralala. Mon regarda allât ensuite de la brunette à ma ''famille'' n'en croyant pas mes oreilles moi non plus. Son histoire de bénédiction du vieux de la vielle et son père, je savais très bien qu'elle n'avait pas vraiment de liens propre avec son paternel...Alors cette histoire elle l'avait dont inventé complètement. Et pour couronner le tout des billets d'avion! Quoi?! Elle avait prévue ce détails. Donc elle savait très bien se qu'elle faisait. J'aurais bien voulu renforcé son histoire en ajoutant quelque phrase, mais sincèrement, je n'en voyais même pas l'utilité et j'étais trop absorbé par tout ça pour osé parler. Elle était forte, sérieusement, trop forte!

Tante Pétunia semblait complètement absorbé par l'histoire d'Elliot. Ses yeux pétillait de joie, alors que Vernon lui avait le  teint grisâtre à présent, tout en faisait voyager son regard de moi à Elliot sans comprendre comment une fille comme elle pouvait s'intéresser à un gars comme moi. Dudley, lui avait terminé la boite de macarons en écoutant d'une oreille distraite avant de lancé avec un ton remplis de haine.

"Pfff, impossible qu'une fille comme toi, puisse s'intéresser sérieusement à un gars comme lui? C'est pas juste!"

Pétunia lui demanda de  se taire d'un signe de main, avant de lui passer une main affectueuse dans les cheveux avant de répondre à la demande de Elliot, avec un peu  plus de sérieux. Elle questionna Vernon du regard, essayant de trouver les bons mots pour faire le bon choix. Mon oncle s'empressa de répondre.

"Je suis désolé mademoiselle, mais Harry n'ira nul pa" Commença à grogné mon oncle avec un ton sans réplique, mais sa femme lui coupa rapidement la parole, en lui faisant signe de se taire. C'est bien la première fois que je vois ma tante faire un truc dans le genre. Surtout pas face à oncle Vernon. Tellement que celui-ci resta très surpris.

"Bien entendu mademoiselle Jensen. Harry ira avec vous. Je sais se qu'est l'amour et croyez-moi nous ferons tout nôtre possible pour que vôtre bonheur soit préservé. Nous ne voudrions pas déplaire à votre famille. Les volontés de vôtre père sont très importante pour nous, c'est des valeurs que nous avons inculqué à nos enfants.. Vous nous excuserez pour l'attitude d'Harry à vôtre égare. Vous savez nous avons mit beaucoup de temps et d'effort dans son...éducation. Seulement, il vient d'une famille peu fréquentable et ses origines peuvent prendre le dessus parfois. Nous l'avons adopté lorsqu'il n'était qu'un poupon et il était déjà très perturbé à l'époque...J'espère vraiment qu'il fera bonne impression à votre famille. Si Harry à réussis à vous faire tomber amoureuse de lui c'est que nous avons réussis. Je suis fier qu'il est une jeune fille resplendissante et bien élevé tel que vous! Il fera bonne figure face à vôtre famille, n'est-ce pas Harry "Que tante Pétunia répondit avec toute l'attitude d'une Lady dont elle était capable. Parole que j'ai écouté en serrant très fort des dents. Ses paroles à propos de mes parents me firent plus de mal  que j'aurais voulu, mais j'ai retenu toutes les insultes que j'aurais voulu lui lancer de leur part.

- Oui tante Pétunia... Que j'ai répondu les dents sur le point d'éclater tellement je les gardait bien fermés. Mon oncle Vernon attrapa ma tante en s'excusant un instant, pour lui murmurer quelques trucs dans l'entrée de la maison. Probablement pour lui demander si elle était tomber sur la tête ou un truc dans le genre. Mon cousin se rapprochât de nous pour me dominer de toute sa grandeur. Le regard plein de haine, visiblement très jaloux de la situation. J'ai soutenu son regard sans une once de peur dans les yeux.  

"Tu lui a surement fait un truc débile comme t'as l'habitude de faire hein!?? Crétin! Une fille comme ça ne peux pas t'aimer c'est impossible!! T'es trop nul pour ça!''Dit-il en me poussant avant de se tourner vers Elliot avant de reprendre. ''Ma pauvre t'a choisi le mauvais gars. Il a peur dans le noir. Il gémit encore durant son sommeil en gueulant le nom de Cédric.''Non Cédric et bla bla bla!''. Je sais pas qui est ce Cedric, mais se serait triste qu'il te trompe déjà avec un gars, à peine votre relation commencé. C'est probablement un gay refoulé! Tu devrais laisser tombé et choisir quelqu'un de mieux! "  Qu'il ajoutât à l'égare de mon amie. J'ai serré les poings à m'en faire fendre les jointures. L'envie de lui écrasé mon poing dans la face était plus forte que jamais, même si je savais bien que Elliot ne se laisserait pas faire...







© Wen C.C

_________________

''We've all got both
Light and Dark
Inside of us
What matters is the part
We choose to act on,
That's who we really are ''
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 204
Localisation : Ici, non là. Ou plutôt là-bas a

Carte du Personnage
Baguette : bois d'aubépine et un poil de loup garou 25.5cm souple
Fonction / Année d'Etude: 5ème annee
Sang : Mêlé

MessageSujet: Re: |terminé|Flash back, Summer| 4 Privet Drive | Visite surprise Ft. Elliot Jensen   Mer 14 Sep - 21:07

Visite surprise

Bingo. Bien qu'Elliot n'en avait jamais douté, elle savait que jouer la gamine de riche, parfaitement raffinée ça fonctionnerait, et le fait qu'elle jouait sur son côté français, ne faisait qu'accentuer son rôle de petite princesse. Elle représentait sans doute la fille que cette pauvre femme n'avait jamais eut. Visiblement, l'oncle Vernon était moins porté sur la bourgeoisie et les compliments, mais qu'importe elle avait réussit sa mission, Harry allait pouvoir souffler un peu, et ce n'était pas plus mal. Il faut dire que contrairement à la plus part des sorciers, la seule chose qui détonnait dans sa tenue était sans doute sa bague en forme de serpent qui pouvait leur donner l'impression de bouger, et pourtant qui à chaque fois qu'ils posaient le regard dessus était toujours à la même place, immobile, à croire qu'ils se faisaient des idées. Il fut difficile pour Elliot de conserver son calme, d'ailleurs d'épais nuage noirs commençaient à faire leur apparition dans le ciel, la colère d'Elliot était difficile à canaliser, et honnêtement elle avait réellement fait de gros efforts, petite elle avait mit le feu à l'appartement de sa mère pour bien moins que ça. Qu'importe, son visage n'affichait rien, elle était semblait même radieuse, à peine Pétunia avait terminé sa phrase qu'Elliot lui sauta au cou et lui colla une bise sur ses joues, so french.

"Oh merci, vous êtes vraiment une femme formidable, je n'en doutais pas un seul instant, j'ai tellement hâte de vous faire visiter mon beau pays ça sera merveilleux.Merci beaucoup"

Oh par la barbe de Merlin, quelle niaiserie, surtout que son véritable pays, c'était bien l'Angleterre... Bon d'accord son accent français était parfait, mais c'était normale, elle ne parlait que cette langue avec sa grand mère, d'ailleurs jusqu'à la mort de cette dernière, le français était la langue officielle chez eux. Ce fut les paroles de Dudley qui furent sans doute les pires, surtout qu'elle ne comprennait absolument pas comment une personne telle que lui permettait d'émettre un avis positif ou non sur son cousin. Finalement se fut presque un ton de grand soeur qu'Elliot décidait d'arborer.

"Décidement, les garçons toujours en train de se chamailler. En tout cas tu es très gentil de t'inquiéter pour moi, mais je ne m'inquiète pas le moins, le sommeil agité est un signe d'une intelligence supérieure. Mais je suppose que tu sais de quoi je veux parler. En tout cas merci de te préoccuper de mon bien être mais tout va très bien. Celle pour qui je m'inquiète c'est vous madame Dursley, vos journées ne doivent pas être de tout repos, entourée de garçon. Je vais vous aider pour le repas en attendant qu'Harry aille se préparer."

Cette fois hors de question de laisser Dudley insulter Harry, il était temps qu'il l'envie un peu. Aussi Elliot colla ses lèvres sur celle de Elu et lui demanda de ne pas trop tarder, sinon sa mère allait s'inquiété. Une fois dans la cuisine, elle découvrit l'horrible décoration de la maison, c'était sans doute ça, que les moldus appelaient un décors de film d'horreur. Mais toujours sous ses airs de princesse, Elliot entreprit de préparer un gâteau pour cette famille de tarés, bien embêtée de ne pas avoir de veracrasse sous la main. Elle promit également à Pétunia de l'appeler dès qu'elle serait au manoir, histoire de ne pas qu'elle s'inquiète, tout en sachant que non elle ne s'inquiéterait pas.

_________________

Toi qui sèmes la paix dans mon cœur
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 360
Localisation : Poudlard

Carte du Personnage
Baguette : 27,5 cm, bois de houx, plume de phénix, facile à manier et souple, une combinaison peu commune.
Fonction / Année d'Etude: élève de 5 éme année | Gryffondor | Ordre du Phénix
Sang : Sang-Mêlé

MessageSujet: Re: |terminé|Flash back, Summer| 4 Privet Drive | Visite surprise Ft. Elliot Jensen   Jeu 15 Sep - 4:50

Visite surprise
Flash Back, Summer

Elliot Jensen










Elliot les avait conquis tout les trois en quelques minutes à peine. Pétunia était complètement hypnotisé par le genre de fille que la brunette lui présentait. Je connaissais déjà son côté femme de luxe, mais je ne me doutais pas une seconde qu'elle  serait aussi facile à gagné de ce côté. Oncle Vernon lui, je sais bien que c'est cette genre de haine qu'il envers ma personne qui le pousse à refuser toute les parures que Elli lui propose. Et puis, si je quitte la maison quelques jours, ou même quelques heures, qui pourra lui servir d'esclave et de défouloir. C'est surtout ce fait qui le dérangeais. Pour mon cousin c'était clairement de la jalousie pur et dure. Encore, lorsque la jeune élève sorti son accent j'en resta vraiment surpris. Je ne savais pas tout les détail de sa vie, encore moins qu'elle s'avait parler français aussi bien. Elle a embobiné  ma tante avec une souplesse déconcertante et mon oncle c'est empresser de s'éloigné un peu avec ma tante pour s'échangé quelque mot. Je savais déjà que la discussion serait courte et que je pourrai bientôt avoir un petit congé de cette maison de fou. Tante Pétunia ne pouvait pas faire une croix sur la possibilité d'être lier à une famille avec autant de ''prestige'' que pouvais lui laisser miroiter la jeune fille. Mon oncle ne sembla pas très dure à convertir à cette idée également.

Par contre, je ne m'attendais pas à ce que Dudley en profite pour me balancer toute ses conneries au visage et à celui de mon amie. Des paroles que j'ai eu beaucoup de mal à avaler et j'ai passé très près de lui répondre avant que Elliot sauve la situation en lui répondant du tac au tac, toujours en jouant le même rôle de fille de riche. Elle changea l'attention du moment sur tante Pétunia avec facilité, mais moi j'avais bien du mal à encaisser les paroles de mon cousin que j'ai foudroyer avec le pire regard qui soit. Lui, il m'a renvoyer la pareil avec son petit sourire narquois entourer par ses bajoues couverte de miette de macarons. Mon coeur ma battait aux tempes et j'avais du mal à gardé ma respiration au calme. J'crois que si j'avais eu ma baguette je l'aurais tuer sans hésiter tellement j'avais de la haine pour lui en ce moment.

À ma grande surprise les lèvres de l'élève de serpentard se colla aux miennes dans un court baisé. Ce fût assez pour anéantir d'un coup toute la haine qui me brûlait dans tout le corps. J'ai cligné des yeux, hébété et croisé le regard pétillant de la brune. Woah...Elle venait vraiment de m'embrasser pouff!! Comme ça?!! Comme si c'était hyper naturel qu'on s'embrasse tout les deux?!!! ...J'ai resté ahuri pendant un petit moment, avant d'acquiescer à sa demande question de suivre le plan qu'elle se donnait tant de mal à mettre en oeuvre. J'ai passé à côté de mon cousin qui avait maintenant  la mine déconfite et frustrer par se qu'il venait de voir.

J'ai monté directement à ma chambre pour ramasser quelques trucs. Donner du miamhibou à Hedwige, qui me mordilla les doigts affectueusement. Je me suis excusé de la laisser tout seule un moment dans cette chambre. J'ai attrapé quelques vêtements que j'ai empiler dans un vieux sac de sport. J'ai vérifier que j'avais bien ma baguette dans la poche de mon jeans trop ample. J'ai ajouter quelques autres bricole dans mon sac à la vitesse de l'éclaire. Je ne voulais pas laisser Elliot toute  seule trop longtemps avec eux. Surtout que j'imagine que ma tante devait l'agresser d'un tas de question sur son père, sa famille, ses études et tout. J'ai donner un dernier baisé à ma chouette avant de descendre et aller rejoindre Elliot.

Tante Pétunia s'occupais de mettre la table, tandis que Elliot se trouvait dans la cuisine à faire un gâteaux. L'oncle Vernon était au salon avec Dudley à regarder un match de baseball. J'ai ouvert le frigo et attraper un grand plat remplis de salade du jardin que j'ai déposer sur le plan de travail à côté de mon amie faisant mine d'ajouter des ingrédients.

- Eh bien...La cuisine fait aussi parti de tes ''nombreux'' talents caché très chère Elli. Que j'ai lancé avec un regard entendu, me penchant un peu plus vers elle pour que seulement elle puisse entendre. J'espère que tu sais se que tu fais...Dis-je dans un murmure, tout en lançant une poignée de tomates coupées en dés dans le plat.

Pas que je doute de ses capacités, au contraire, mais avec l'impro royale qu'elle venait de nous faire, j'avais un peu peur que la moitié se cette histoire n'étais pas prévus du tout. J'étais bien heureux de pouvoir partir un peu pour souffler, mais je ne voulais surtout pas qu'elle s'attire des ennuis à cause de moi!

- Je ne veux pas de causer d'ennuis...Que j'ai eu le temps de murmurer avant que tante Pétunia ne débarque dans la cuisine avec une air de reine. Elle était d'une humeur rayonnante. J'crois pas l'avoir déjà vu aussi heureuse. Elle me remercia même pour la salade avant de me l'arracher des mains et d'aller la porter sur la table. Sous mon regard complètement estomaqué. Qu'est-ce que Elliot Jensen venait de créer ici sérieux! J'ai tourné mon regard ahuri vers mon amie en la questionnant du regard sur le comment elle avait bien pu arriver à un truc aussi fou. Lui murmurant que ma tante n'avais jamais été ainsi avec moi, avant que celle-ci ne nous appel pour diner.







© Wen C.C

_________________

''We've all got both
Light and Dark
Inside of us
What matters is the part
We choose to act on,
That's who we really are ''
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 204
Localisation : Ici, non là. Ou plutôt là-bas a

Carte du Personnage
Baguette : bois d'aubépine et un poil de loup garou 25.5cm souple
Fonction / Année d'Etude: 5ème annee
Sang : Mêlé

MessageSujet: Re: |terminé|Flash back, Summer| 4 Privet Drive | Visite surprise Ft. Elliot Jensen   Jeu 15 Sep - 9:27

Visite surprise

La préparation du repas ne fut pas si difficile que ça, Elliot avait le talent pour mener la conversation là où elle le désirait, réussissant même à faire une comparaison entre la tapisserie de la salle à manger et Versailles, en y pensant bien elle venait peut être de la même époque, à part ça, Elli ne voyait pas. Elle même commençait à trouver le temps long, et dirigeait la conversation sur la mode à la française, Chanel, Dior, elle savait que rien que ça ferait rêver la pauvre ménagère condamnée à sa pauvre vie de desperate housewife, mais sans le mari sexy qui rentrait le soir. D'ailleurs son choix de se porter sur Pétunia c'était sans doute que Vernon la dégouttait au plus haut point, elle avait vu des personnes laides, mais à ce point c'était compliqué. Le gâteau fut vite enfourné, un petit fondant au chocolat, simple mais il ne fallait pas espérer mieux sans la moindre magie. Elliot avait apprit à ne pas se servir de la magie après l'incendie de l'appartement, sa grand mère lui avait montré quelques trucs, mais faire illusion une soirée était facile, plus aurait sans doute été compliqué, surtout lorsque l'on sait que tout se qui faisait d'elle une parfaite moldus n'étaient que des accessoires de scène. Il aurait suffit que les Dursley grattent un peu point découvrir que non la demoiselle n'avait pas de billet pour la France, que son baladeur était vide, et qu'une baguette était caché dans une pochette au fond de son sac. Le soucis lorsque l'on veut réellement croire à une histoire c'est que l'on ne cherche guère plus loin. Il fallait se rendre à l'évidence, ce ne serait pas Dudley qui leur offrirait cette opportunité de se lier avec une riche famille française, le mensonge reposait sur le rêve.

Elli fut tout de même soulagée de voir qu'Harry ne prit pas trop de temps pour se préparer, il fallait l'avouer, la demoiselle était pressée de quitter cet endroit. D'ailleurs elle ne s'imaginait pas réellement que les Dursley allaient l'invité à diner, pourtant elle semblait l'avoir précisé, ils étaient pressés, elle ne pensait pas que sa compagnie était si agréable et avait compté sur le fait qu'ils seraient ravis de se débarasser d'Harry... Face à la remarque d'Harry sur les ennuis, il pu, un court instant, redécouvrir le vrai visage d'Elli, ce sourire malicieux qui voulait presque tout dire, elle se penchait un instant vers Harry, avant de murmurer d'un ton suave :

"Des ennuis? Hum... J'adore les ennuis."

Ce qui n'était pas faux, il fallait le reconnaitre, Elliot était la reine pour se mettre dans des situations pas possible, et pour défendre l'indéfendable. Combien de fois s'était elle fait prendre à se balader la nuit dans les couloirs? Ou ne serait ce que de ne pas être là où elle le devrait? Le pire dans tout ceci était sans doute la fois où elle avait décidé de cette merveilleuse idée d'aller trainer dans la tour d'astronomie et qu'elle avait prétexter réviser ses cours, bien trop nerveuse à l'idée du contrôle qui devait avoir lieu le lendemain. Sans doute l'une de ses plus grandes prouesses. Il fallait être honnête, Elliot n'était pas un chapeauflou, la maison Serpentard lui allait à merveille, certes, le choixpeau eut une légère hésitation pour Gryffondor, mais la demoiselle était trop manipulatrice et ambitieuse pour cette maison, puis surtout sa fidélité était sans doute bien trop rare.

Le repas fut relativement court, hors de question pour Elliot de trop s'attarder, d'ailleurs après avoir vanté les mérites de la côte d'azur pour des vacances réussite, encourageant les Dursley à s'y rendre dès que possible, elle ramassait ses couverts dans son assiette prétextant avoir déjà trop manger. Après tout une fille digne de ce nom ne devait pas se gaver pour garder la ligne, aucune référence au gavage des repas de Poudlard ne sera autorisé. Sans grande surprise, Pétunia se rangeait à l'avis de la demoiselle, privant ainsi les hommes de la maison du plat principal, un roti et des pommes de terre.  Elliot se demandait si c'était la stupéfaction ou le regard de Pétunia qui les empêchaient de râler, quoi qu'il en soit après une petit part de fondant digne d'une cuisine moldu, le repas fut terminé. La demoiselle débarassait la table, prenant soin de rester dans son rôle de princesse, puis remerciait la famille Dursley.

"Je pense que nous allons devoir prendre congé, ma mère risque de s'inquiéter, en tout cas je vous remercie pour le repas et pour votre gentilesse."

Toujours, bloquée dans son personnage de la française, Elliot se mit à faire la bise à toute la famille, terminant par la tante d'Harry, lui promettant de l'appeler dès demain, assurant qu'ils seraient prudent et toutes autres niaiseries possible avant de s'éloigner de ce pavillon de l'horreur. Jusqu'à ce que la famille disparaisse dans l'encadrement de la porte, Elliot jouait son rôle, envoyant même des au revoir à ces gens qu'elle espérait ne plus les revoir. A présent, il était temps de revoir la véritable Elliot.

"Par Merlin, tu supporte vraiment ça depuis 15 ans? Ca devrait être interdit, sérieux je crois que je préfère encore les détraqueurs. Mais la tronche de ton cousine quand je t'ai embrassé, sérieux c'était juste énorme, je crois qu'il ne t'a jamais autant envié de sa vie."

La demoiselle s'étirait, visiblement fatiguée par son exercice, il faut dire qu'elle avait énormément prit sur elle pour ne pas créer une tempête qui aurait risqué de les laisser coincé dans la maison des horreurs. Etant sûre de ne pas être vu par le moindre moldu, et agitait sa baguette histoire de faire signe au magicobus, c'était d'ailleurs le moyen le plus simple pour rejoindre le centre ville de Londres, et donc l'appartement qu'elle partageait avec sa mère. Elliot payait le magicobus et partit s'installer dans l'un des lits se laissant tomber lourdement, faisant signe à Harry de la rejoindre.

"Bon ce soir on est tranquille, c'est la pleine lune, ma mère restera à sainte mangouste, c'est plus simple à gérer pour elle avec la potion tue loup, et demain, bah je lui expliquerais, j'allais sérieusement pas te laisser là bas..."

_________________

Toi qui sèmes la paix dans mon cœur
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 360
Localisation : Poudlard

Carte du Personnage
Baguette : 27,5 cm, bois de houx, plume de phénix, facile à manier et souple, une combinaison peu commune.
Fonction / Année d'Etude: élève de 5 éme année | Gryffondor | Ordre du Phénix
Sang : Sang-Mêlé

MessageSujet: Re: |terminé|Flash back, Summer| 4 Privet Drive | Visite surprise Ft. Elliot Jensen   Jeu 15 Sep - 20:40

Visite surprise
Flash Back, Summer

Elliot Jensen










Je m'étais attendu à une réponse comme celle-ci de la part de la brunette. Elle n'était pas du genre extrême prudence, plus tôt du genre on fonce et ensuite on verra la suite. Comme ce qu'elle venait de faire depuis qu'elle avait rencontrer ces gens qui était ma ''famille''. Bien que je ne les ai jamais considérer comme ma famille, ni même  cet endroit comme ma maison. L'également j'étais leur enfant adoptif. À mon leur grand malheur, car je sais qu'ils préfèrerait que non...Et moi aussi. Sa réponse me fit sourire un peu quand-même, parce que c'est probablement pour cette raison que nous nous entendions si bien. Il faut dire que ennuis ou pas, il m'en faut beaucoup pour que j'ose reculer face à l'adversité...De toute façon, ma vie ne pourrait pas être pire à moins de voir tout mes amis mourrir devant mes yeux...Bref, nous avons tout deux cette manie de s'attirer des ennuis même lorsque cela est évitable ou pas. J'dois avouer que la majorité du temps je cours après les problèmes, mais c'est pas toujours volontaire, y'a souvent une bonne raison derrière mes ''mauvaises intentions''.

Nous n'avons pas vraiment élaborer la discussion sur ce sujet, puisque ma tante Pétunia nous appela pour diner. J'ai soupirer, j'avais vraiment eu espoir de pouvoir quitter cette maison avant le repas, mais décidément le moment de liberté serait repoussé de quelques longues et interminable minute. Moi qui n'avait pas vraiment l'habitude de manger à la table avec la famille Dursley, ça faisait un peu étrange de me retrouver avec eux à manger et à discuter comme une famille ''normal''. Bien que je n'ai rien dis de tout le repas, j'ai avalé mon repas en 5 eme vitesse. Mon premier vrai repas depuis des jours , qui plus est. Ça faisait quand même un bien fou de manger et  puis le déssert était vraiment trop délicieux. Mon cousin en a avalé la moitié, mais moi qui n'avait habituellement pas droit de manger ce genre de chose ici j'en n'ai profité un peu. Non sans que mon oncle me fixe avec un regard de tueur...Je pouvais sentir sa colère venir jusqu'à moi. Il était visiblement pas très ravis que je partage un repas complet avec eux. Habituellement je fais le repas, je fais le service, je débarrasse ensuite et si, seulement si il en reste je peux manger. Avec les années, je me suis trouver quelques astuce, dont caché de la nourriture dans ma chambre et tout le tralala, mais ça mon  oncle l'ignorait. C'était un délice de voir cette expression sur son visage. Une petite vengeance bien mérité! Merci Elli.

Une fois le repas terminé, j'ai aidé la brunette à débarrasser la table rapidement en me ravissant des paroles de celle-ci. Ça sonnait le départ et j'adorais tellement ce moment! Je l'ai regarder , mon sac à la main alors qu'elle faisait la bise à ma tante. Mon oncle s'approcha de moi le doigt tendu vers mon visage. Me marmonnant que je ne perdais rien pour attendre et un tas de conneries. Il se retournant ensuite pour faire la bise à ma ''petite copine'' improvisé, avec toute sa grâce dont il disposait. Une fois, les salutations terminé je me jeter dehors.

Enfin!!! Sortie de cette maison de fou. En prime j'ai pu retrouver ma vrai Elli, pas cette française pimbêche qui n'avait rien en commun avec cette fille que j'apprécie autant. Celle-ci semblait aussi soulagé que moi, alors que nous marchions pour sortir de ma rue. Celle-ci exprima son avis à propos des Durlsey. Elle partageais sensiblement le même avis que moi. J'ai grimacé a ses propos avant de rigoler doucement.

-Oh ça oui, il était vert de jalousie, sauf que moi j'ai resté surpris. Je ne m'attendais pas du tout à se que tu m'embrasse comme ça honnêtement. Dis-je sans vraiment mettre de sérieux dans mes paroles. Ce n'étais qu'un tout petit baisé, mais quand même le premier. Une première fois à tout et avec Elli en plus, quoi demandé de plus. Un autre contexte peut-être, mais peut-importe!

La jeune fille appela le magicobus se qui me rappela bien des souvenirs. La dernière fois que j'avais pris ce truc, la même année ou j'avais appris que Sirius était mon parrain et donc le seul membre de ma Vrai famille encore en vie! J'aurais adoré pouvoir vivre avec Sirius plus tôt que cette bande de plouques, mais bon, puisqu'il était toujours recherché et tout ça, c'était pas vraiment possible. Bref, lorsque le bus arriva, Elli monta en premier, suivi de près par ma personne. Je l'ai donc suivi jusque sur un lit au fond ou je l'imita tout en déposant mon sac près de nous. Soupirant d'aise tout en profitant de mon moment de répit. Il faudrait bien que la remercie, sérieux elle me sauvait la vie! Mais lorsque j'ai voulu le faire elle prit parole en m'annonçant que sa mère serait à l'hôpital sainte mangouste pour  toute la nuit. Se à quoi j'ai acquiescé.

-J'ignorais que ta mère travaillait là-bas. T'es certaine que ça ne lui dérangera pas trop? Je ne veux pas déranger...J'a survécu durant 15 ans là-bas, j'imagine que je devrais survivre encore....Au fait Elli, merci...Même si c'est pour seulement quelques heures, ou minutes, peut-importe, c'est vraiment chouette  se que t'a fait  Que je me suis empressé d'ajouter en l'observant de mon regard vert derrière mes lunettes. Je voulais vraiment qu'elle sache à quel point elle venait de me rendre heureux!

À peine ai-je eu le temps de terminé ma phrase que le bus prit un tournant ultra serré. Nous envoyant tous vers un côté du bus. Par chance que je me suis retenus sur une pôle tout près sinon je me serais écrasé contre cette pauvre Elliot! Il reprit aussitôt une  direction plus droite, avant de se jeter de l'autre côté aussi brusquement. Vivement l'arrivée parce que si ça continue j'allais finir par rendre mon diner dans le bus.







© Wen C.C

_________________

''We've all got both
Light and Dark
Inside of us
What matters is the part
We choose to act on,
That's who we really are ''
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 204
Localisation : Ici, non là. Ou plutôt là-bas a

Carte du Personnage
Baguette : bois d'aubépine et un poil de loup garou 25.5cm souple
Fonction / Année d'Etude: 5ème annee
Sang : Mêlé

MessageSujet: Re: |terminé|Flash back, Summer| 4 Privet Drive | Visite surprise Ft. Elliot Jensen   Jeu 15 Sep - 22:57

Visite surprise

Elliot eut un petit sourire à l'évocation de ce baiser, à vrai dire elle ne l'avait pas prévu non plus encore moins de se faire passer pour la petite amie d'Harry d'autant plus qu'en ce moment elle était sensée être avec Malcolm Baddock, un serpentard sans histoire du même âge qu'eux. Bon d'accord, Elliot ne lui avait quasiment pas adressé la parole de l'été, vexée que le jeune homme n'acours pas lorsque la demoiselle l'avait exigé. Très mauvaise idée. Il fallait dire qu'Elliot n'était pas réellement une princesse mais parfois elle en avait le comportement particulièrement avec son petit ami, sans doute parce qu'elle était rarement très attachée à eux. Elle aimait qu'on lui accord de l'attention, mais généralement n'en apportait que rarement. Bien sûr elle s'était toujours promis que lorsqu'elle serait réellement amoureuse, elle ne serait plus cette gamine trop gâtée, ce cadeau empoisonné. Quoi qu'il en soit elle était persuadée que Malcolm était passé à autre chose, quant à elle, disons qu'elle n'appartenait à personne.

"Parce que tu crois que j'avais prévu quoi que se soit ? J'allais pas les laisser te traiter comme ça sans leur donner une bonne leçon... ils doivent apprendre le respect et si il faut leur faire croire que tu es leur seule chance de s'élever socialement, soit. J'aurais peut être pas du, je sais que ça ne se fait pas mais si tu me dis que tu n'as pas prit ton pied en vosant leurs têtes, c'était vraiment excellant. Je crois que je devrais être actrice pour leur film de moldus. "

Elliot connaissait la télé et le cinéma pour avoir été dans une école primaire moldus, elle se trouvait d'ailleurs meilleur que la plus part des acteurs moldus. Peut être parce qu'elle n'avait pas de texte à apprendre l'improvisation c'était sans doute le meilleur des moyens pour entrer dans la peau d'une autre personne. Allongée sur le lit, Elliot était habituée à voyager par le magicobus et ne semblait pas plus perturbée que ça par les virages mal prit et le fait qu'Harry lui tombe dessus. Elle grognait que ce vieux chauffeur devait trouver un remplaçant ça devenait de pire en pire. Quoi qu'il en soit le magicobus restait le meilleur moyen de se déplacer pour elle. Oh quand elle aurait 17 ans et qu'elle pourrait transplaner elle le ferait avec joie, évitant le plus souvent possible ce bus conduit par un vieux sorcier sénile. Elliot sourit face à la remarque d'Harry elle comprenait bien que n'importe qui aurait souhaité s'enfuir de cette maison de fou c'était facile à comprendre.

"Oui elle est infirmière, ça lui a permit d'avoir un accès constant à la potion tue loup. Elle connaît de vieux remèdes amérindiens qui sont assez utiles à l'hôpital échange de bon procédé dirons nous. Elle passe énormément de temps là bas. Je crois surtout qu'elle va m'arracher la tête d'être sortie du centre de Londres. Surtout ne parle pas des macarons ou de Paris je ne suis pas sencée sortir du pays et surtout pas la bas. En dehors de ça, ne t'en fais pas tu ne nous dérangeras pas. On vit dans un appartement bien trop grand pour nous deux."

Parce contre Elliot observait Harry il fallait absolument faire quelques choses pour sa tenue, les vieux vêtements de Dudley ce n'était réellement pas possible. Elle allait ouvrir la bouche quand un virage trop serré et un manque d'attention flagrant de la part de la jeune fille fit qu'elle fut projetée contre Harry avant même de se relever Elliot se mit à râler sur Ernie qui se contentait de lever la main en guise d'excuse. Elliot finit par se rendre compte qu'elle était littéralement en train d'écraser son ami.

"Et en plus il lâche le volant à croire qu'il est pas assez dangereux comme ça... je suis désolé à croire que j'ai oublié qu'il fallait toujours faire attention dans le magicobus..."

Elli roulait sur le côté repoussant en arrière ses longs cheveux qui étaient en bataille à cause de cette secousse. Encore heureux que le trajet ne devait pas dépasser une dizaine de minutes car si elle était habituée à toute ces secousse Harry semblait bien moins les supporter. Tournant la tête du côté de la vitre la demoiselle observait la circulation, le reflet de l'extérieur éclairait son visage. Ce calme apparant laissait présager une tempête à venir, puis Elliot aggripait le lit intimant d'un regard à Harry de faire la même chose.

"Piccadilly Circus, on descend ma belle, se fut un plaisir de te faire râler."


Elliot fit une légère grimace à la tête coupée qui venait de lui annoncer son arrêt lui balançant à un ami la prochaine. Ils aimaient bien se taquiner ces deux là. Attrapant la main d'Harry elle le sortit du bus et leurs regards fut agressés par les lumières des écrans de Piccadilly. Elli était chez elle ici, son appartement se trouvait à quelques rues d'ici. Mais avant ça elle avait bien l'intention de faire découvrir la vie à Harry.

"Tu vas voir pourquoi j'aime cet endroit."


Elliot attirait Harry vers une ruelle attrapant sa baguette elle tapotait sur une porte, et un colosse apparut dans l'encadrement, visiblement hostile son regard semblait s'éclairer en reconnaissant la serpentard. Ils échangèrent quelques mots et le colosse s'écartait laissant passer Elliot et Harry. L'ambiance de ce bar était loin de celui dun chaudron baveur.  Ici vous vous trouviez dans un bar chic et branché pour jeune sorcier londonien. Les deux jeunes n'avaient pas l'âge de se trouver ici mais ça ne semblait gêner personne. L'ambiance n'était guère loin d'un bar moldus l'alcool coulait à flot, de la musique et des lumières accentuait ce côté boîte de nuit. Elliot commençait à se trémousser avant de se rendre au bar commandant deux verres un pour elle et l'autre pour son ami. S'approchant de son oreille elle fit claquer les verres.

"A la liberté"

Elliot n'était pas pressée de rentrer elle savait que toute la nuit elle ne risquait pas de croiser sa mère. Demain il serait temps de jouer les filles modèles. Pour le moment elle était surtout occupée à dévergonder le pauvre Harry.

_________________

Toi qui sèmes la paix dans mon cœur
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 360
Localisation : Poudlard

Carte du Personnage
Baguette : 27,5 cm, bois de houx, plume de phénix, facile à manier et souple, une combinaison peu commune.
Fonction / Année d'Etude: élève de 5 éme année | Gryffondor | Ordre du Phénix
Sang : Sang-Mêlé

MessageSujet: Re: |terminé|Flash back, Summer| 4 Privet Drive | Visite surprise Ft. Elliot Jensen   Ven 16 Sep - 20:06

Visite surprise
Flash Back, Summer

Elliot Jensen










Pour être  honnêtement je ne savais pas vraiment si l'élève de Serpentard avait improvisé durant toute sa rencontre avec cette affreuse famille ou si elle avait prévu son histoire à l'avance. Dans tout les cas, si c'était de l'impro elle était encore plus  forte  que se que je pensais. C'est quand elle m'a confirmer qu'elle à simplement voulu leur donner un bonne leçon que j'ai eu ma réponse. Ça ma surpris un peu quand même, parce que ça voulait aussi dire qu'elle était une sacrée bonne manipulatrice pour  avoir réussit un coup pareil. Car oui elle  avait réussit à les embobiné sans qu'eux ne se doute de rien! J'ai rigolé un peu lorsqu'elle a terminer en disant qu'elle devrait faire une carrière d'actrice.

- Oh pour ça, t'aurais une carrière de ouff. Parce que ouais t'a le talent. Honnêtement c'était brillant. Sauf que jamais j'aurais crû voir ce côté de toi et c'était excellent! Dis-je avec un ton enjoué. Le moral que j'avais perdu durant ces dernier mois, m'était revenu un peu d'un coup. Cette situation m'avais fait le plus grand bien et c'est pourquoi que j'ai remercier la brunette du fond du coeur. En profitant également pour la questionner un peu sur sa mère.

Nous nous connaissons depuis 5 ans déjà, mais la vie priver des autres élèves n'est pas le sujet le plus discuter à Poudlard. Surtout pas entre élèves de  différente maison. Bien qu'Elli et moi soyons de bon amis, je n'ai jamais vraiment approfondit mes connaissances sur elle. Elle n'on plus d'ailleur. Sauf que maintenant elle savait à quel point ma famille adoptive était détraqué. Et moi, que ça mère travaillait comme infirmière, c'est déjà bien et qu'elle vivait seule avec elle je crois. J'avais déjà eu vent que son père n'était pas vraiment dans sa vie, mais je n'ai jamais su pourquoi, ni si elle toujours des contacts avec lui...Je n'ai jamais osé la questionner à ce sujet d'ailleur...Ce ne sont pas vraiment mes affaires.  Lorsque mon amie me demanda de ne pas parler de l'histoire  des macarons, ni de Paris, j'ai acquiescer. Pas question que j'attire des ennuis à Elliot en allant parler à sa mère de tout ça. De toute façon, c'est mal me connaitre de croire que je raconte ce genre de chose. Habituellement, je me contente d'être polie avec les parents de mes amis sans vraiment m'en faire mes meilleurs potes, sauf dans le cas des parents de Ron...Ça c'est différent.

- T'en fait pas je ne lui dirai rien à propos de tout ça. Je me ferai très discret, plus de temps je passe du temps loin d'eux mieux je me porte! Alors pas question que je m'arrange pour que ta mère me mette à la porte.  Répondit-je alors avant de me prendre Elli en plein dessus. Fausse manoeuvre du chauffeur de bus qui m'envoya une vague de cheveux au parfum florale en plein visage et qui m'envoya presque valsé au sol.  C'est toujours ainsi dans ce truc. J'ai simplement fermé les yeux par réflexe en grimaçant et en m'agrippant au lit du mieux que j'ai pu. Pas qu'elle était lourde ou qu'elle me dérangeait, mais surtout parce que j'étais sur le point de tomber en bas du lit qui tanguant sous les secousses.

- Ce n'est rien, t'en fais pas. Que j'ai simplement soufflé en laissant mon amie se déplacer un peur sur le côté me permettant de me redresser un peu question d'avoir un meilleur équilibre. Une fois en place, j'ai imité la jeune  fille en regardant à l'extérieur quelques minutes me demandant ou se trouvais l'homme qui avait tenté de me tuer l'année dernière. Puisque je n'avais jamais eu d'autre signe de son retour, c'était presque comme si tout ça n'avait été qu'un simple cauchemar. Peut-être qu'il n'était pas de retour...Mais au fond, je savais bien qu'il était là à attendre de pouvoir me coincé entre ses griffes le moment venus. Restait à savoir quand....

C'est la voix des petite tête décapité qui me sorti de mes pensée. Alors c'était ici que le tour de montagne russe s'arrêtait. Je n'étais pas malheureux de pouvoir enfin sortir de ce bus. Remerciant le chauffeur, j'ai envoyé mon sac par dessus mon épaule et suivi la jeune sorcière. Laissant mon regard vert se balader autour de moi. Une ruelle sombre et enfin une porte qui laissa sa place à un colosse à l'air pas très commode. Je n'ai pas vraiment eu besoin de chercher loin pour réaliser que ce n'étais pas l'appartement dont elle  faisait allusion quelques minutes plus tôt. J'ai eu un bref regard vers le colosse ne passant près de lui, avant de la suivre à l'intérieur.

Il y avait beaucoup de gens, tous  des sorciers bien entendu. Cette endroit ressemblait à une boite de nuit moldu sans les moldus. C'était pas trop mal  comme ambiance, sauf que ça n'avait rien a voir avec se que j'avais l'habitude. C'est la première fois que je mettais les pieds dans un endroit du genre et honnêtement j'étais pas certain d'être à l'aise. C'est peut-être à cause de mes vêtements ou notre âge bien en dessous de la limite permisse.  Car j'ai noté quelques regards furtif à mon égard et certaine d'entre-eux se chuchotèrent je ne sais quoi subtilement en me regardant. Exactement le genre de truc qui m'agresse du statut du ''the boy who lived''...Fallait que j'apprenne à mis faire parce que j'pense bien que j'en n'avais pour le reste de ma vie à vivre ce genre de situation. J'ai pris mon mal en patience et j'ai suivi mon amie à travers la foule de sorciers présent. Elle semblait d'une humeur resplendissante et rien ne semblait anormal pour elle. Elle était comme un poisson dans l'eau même qu'elle bougeait un peu  au son de la musique.

Elle à réussi à m'arraché un petit sourire, avant de la suivre au bar et de laisser mon sac à mes pieds. M'appuyant contre celui-ci. J'ai lancer un coup d'oeil rapide autour de nous. J'avais mal à la tête d'un coup et j"ai dû masser ma cicatrice subtilement. Probablement la fatigue de la journée. J'ai attrapé le verre que le serveur posa devant moi en me demandant se qui s'y trouvait. Le liquide était semblable à celui d'Elli alors je n'ai pas tiqué plus qu'il  le faut. Sans attendre un sourire plus joviale s'afficha sur mon visage et fit tinter mon verre contre  celui de la jeune fille.


- A la liberté Que j'ai répondu avant de porter le verre à mes lèvres. Le goût me surpris d'abord, mais c'était pas mauvais du tout. De toute façon sauf  le polynectare et les potions en tout genre,  j'ai rarement goûter un truc du monde des sorcier qui était mauvais. J'ai regardé mon verre un moment avant de  question mon amie du regard.

- Ça fait parti de tes habitudes de fréquenter ce genre d'endroit? Que j'ai demandé en prenant une nouvelle gorgée, ne la quittant pas des yeux. C'est pas tout les jours que j'entre dans un bar en compagnie d'une amie...Encore moins à notre âge. C'était quand même curieux de voir que la Elliot Jensen avait ce genre de passe-temps rebelle. Surtout qu'elle nous à fait entré ici sans aucun problème, mais si j'observe bien, il n'y a aucun jeunes de nôtre  âge ici.






© Wen C.C

_________________

''We've all got both
Light and Dark
Inside of us
What matters is the part
We choose to act on,
That's who we really are ''
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 204
Localisation : Ici, non là. Ou plutôt là-bas a

Carte du Personnage
Baguette : bois d'aubépine et un poil de loup garou 25.5cm souple
Fonction / Année d'Etude: 5ème annee
Sang : Mêlé

MessageSujet: Re: |terminé|Flash back, Summer| 4 Privet Drive | Visite surprise Ft. Elliot Jensen   Sam 17 Sep - 10:14

Visite surprise

C'était une bonne question. Qu'est ce qu'une gentille petite sorcière comme Elli faisait dans un endroit pareil ? En faites la réponse était simple, Elliot n'était pas la gentille fille que tout le monde semblait s'imaginer. Pourtant avec tous les ennuis qu'elle etait capable de s'attirer c'était presque évident.  A vrai dire lorsqu'elle venait ici elle décompressait. Elle aimait cette ambiance, ces sorciers un peu marginaux loin du style de vie de la plus part des sorciers y compris de la demoiselle et de sa mère.  D'ailleurs si cette dernière savait où traînait sa fixe durant ses transformations, elle lui piquerait une crise a coup sûr. Elliot observait Harry qui semblait mal à l'aise puis pointait sa baguette vers lui appliquant un sort de reducto à ses vêtements trop grand. Ce n'était pas beaucoup mieux mais au moins sa tenue était à sa taille. La demoiselle ne semblait pas faire attention aux regards qui se posaient sur elle. Les deux principaux intéresser la connaissait bien et si sa distribution d'alcool était limitée à un seul vers, Carl le barman n'y dérogerait et même si elle cherchait à négocier il l'enverrai balader lui rappelant qu'à la tombée de la nuit elle n'avait pas l'âge légal pour se trouver ici. Encore 2 ans lui rappelait il sans cesse, leçon de moral toujours accueilli par une grimace de la verte et argent.

"Disons quand j'ai besoin de me détendre les soirs de pleine lune. Généralement je viens la journée les aider à tout mettre en place, ça me permet de m'entraîner à des sorts que l'on utilise rarement à Poudlard. Carl le barman prend même le temps de me montrer des sortilèges qui n'ont absolument rien à voir avec son bar. Quant à Arthurus le videur c'est un animagus, plutôt doué d'ailleurs j'essaie de le soudoyer pour qu'il m'explique comment faire pour en devenir un. C'est tellement compliqué que l'appui de quelqu'un ayant déjà effectué ce sortilège serait un plus... Le soir ils me tolèrent mais crois moi je suis plus surveillée qu'un prisonnier d'Azkaban."

Elliot vida son verre d'alcool de citrouille d'un seul trait, le petit shooteur était remplit d'un alcool très fort et la demoiselle grimaçant comme à son habitude quand le breuvage lui brûlait la gorge tirant un sourire à Carl qui l'observait du coin de l'oeil. La demoiselle jouait aux grands mais au final elle n'était qu'une ado un peu perdu, qui avait toujours chercher l'attention des hommes sans doute à cause de l'absence de son père et de la surprotection de sa mère.  Harry lui ne semblait pas à sa place Elliot eu un petit rire et se penchait vers Harry.

"Allez amuse toi un peu, on ne peut pas dire que ces temps ci tu en as eu beaucoup l'occasion."

Elliot l'attirait par la main un peu plus loin du bar l'encourageant à danser à se lâcher un peu. Bien sûr Elliot attirait les regards entre ceux qui des desaprouvait sa présence dans ce lieu et les regards un peu pervers sur cette jeune femme déjà désirable et portant Elliot avait cette faculté à ne pas les voir. Bien sûr elle n'avait pas eu à supporter la "célébrité" d'Harry mais faisait fit à merveille du regard des autres, en même temps lorsque l'on est éleve vert et argent et que l'on côtoie Harry Potter.

"Allez Harry il est encore tôt. On s'en fou des autres laisse les parler."

Sans doute plus facile à dire qu'à faire, surtout que contrairement à elle qui vivait constamment dans le monde des sorciers depuis sa naissance il n'y avait au final que 5ans qu'Harry y vivait. Elliot finit par poser ses bras autour du jeune sorcier et approchait de son oreille pour pouvoir lui parler discrètement.

"Tu sais ça n'arrêtera jamais... tu seras toujours le survivant parce que tu représente l'espoir qu'ils n'avaient plus. Tout comme ma mère sera toujours le lycan la vile créature c'est pour ça que l'on vit dans un quartier moldus la plus part des sorciers sont étroits d'esprit."

_________________

Toi qui sèmes la paix dans mon cœur
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 360
Localisation : Poudlard

Carte du Personnage
Baguette : 27,5 cm, bois de houx, plume de phénix, facile à manier et souple, une combinaison peu commune.
Fonction / Année d'Etude: élève de 5 éme année | Gryffondor | Ordre du Phénix
Sang : Sang-Mêlé

MessageSujet: Re: |terminé|Flash back, Summer| 4 Privet Drive | Visite surprise Ft. Elliot Jensen   Mar 20 Sep - 19:34

Visite surprise
Flash Back, Summer

Elliot Jensen










J'aime bien Elliot, dans le sens ou avec elle on s'ennuis très rarement et aussi parce que nous somme deux personne qui ose les choses. C'est un secret pour personne, moi et mes meilleurs amis avons une petite tendance pour s'attirer des ennuis...Qui son souvent justifié je crois. Même chose pour Elli. Elle fonce droit ou elle veux, sans se soucier du reste, c'est typiquement serpentard, c'est peut-être aussi pour ça que le choixpeau à tant hésiter sur mon choix de maison. Je ne regrette en rien mon choix d'être dans les Gryffondor. Ça me rappel que je suis quelqu'un de bien...Ou j'essai simplement de me convaincre que oui...

J'écoute mon amie, alors qu'elle m'explique pourquoi elle aime tant cet endroit. Je souris, c'est vrai que le barman semble vachement sympa et puis le regard qu'il porte sur Elli c'est comme celui d'un grand frère sur sa petite protégée. C'est cool d'avoir des gens comme ça dans notre entourage. Je le comprend car, je n'ai pas vraiment de famille et depuis l'arriver de ce genre de gens dans ma vie je me sens vraiment plus heureux. Et ça, même malgré l'arrivée du meurtrier de mes parents dans ma vie, ça ne balance pas avec les bonnes personnes que j'ai autour de moi. Avec un endroit comme ici et des gens comme ça, c'est certain que Elliot deviendra une sorcière accomplie plus facilement que d'autre qui n'on rien du tout. J'ai rigoler un peu lorsqu'elle mentionna la prison des sorciers les plus dangereux. Cette même prison d'où mon parrain c'est évadé deux ans plus tôt.

- Normal qu'ils veille sur toi, te connaissant c'est mieux pour eux d'avoir un oeil sur toi!Dis-je alors avec un petit sourire moqueur tout en prenant une nouvelle gorgée de liquide fort. C'est drôle car la chaleur que cela prodiguait dans ma gorge me faisait du bien. J'avais l'impression d'être un peu réconforté malgré ce goût fort.

- C'est bien d'avoir un endroit comme ça. T'a de la chance, tu peux souffler un peu lorsque t'en ressent le besoin. c'est cool. Que j'ai ajouter un peu plus sérieusement. Au fond je la comprend très bien d'aimer ce genre d'endroit je serais pareil à sa place. Jouant avec mon petit verre vide, tout en me risquant un coup d'oeil au alentour. Croisant celui du barman par la même occasion. Un regard que je n'ai pas tenu par respect envers celui-ci. Elli ne manqua pas de remarqué mon attitude qu'elle se pencha sur moi en me motivant à m'amuser.

Elle m'attrapa ensuite par la main et me tira avec elle sur le planché de danse. Danser? Vraiment? Je l'ai suivi docilement en tentant de me détendre un peu. Depuis l'année dernière je n'arrivais même plus à me décrocher un sourire sincère. J'aimerais beaucoup, mais je n'ai plus le coeur à rien. Par respect pour elle, je me  suis forcé un peu et j'ai souris en la suivant. Par chance, il y avait ici une ambiance de club, alors la belle Elli ne pourrait pas se rendre compte que mon expression n'était pas si sincère que ça.  J'ai suivi le rythme de la danse avec elle en bougeant un peu pour l'accompagner. Je lui devais bien ça, elle venait de me rendre un sacré service. Je lui serai redevable un bon moment juste pour ça. Et elle voulait mon bien. Elle était là, alors que je n'avais des nouvelles  de personnes. Je lui devais beaucoup. Acquiesçant lorsqu'elle me conseilla de laisser tomber le regard des autres, j'ai capituler me disant la même chose. Je devais m'en foutre et vivre ma vie sans me soucier d'eux. Me le répétant sans cesse pour tenter de me détendre ça fonctionner un peu car j'ai été capable de calmer la tension dans mes épaules.

Malheureusement, j'avais du mal à y mettre assez du mien pour que ce soit assez convainquant pour elle. Le regard des autres me pesais sur la nuque et la haine que j'avais dans le ventre depuis plus d'un mois m'empêchait de me détendre. C'est là, que la Serpentard passa c'est bras autour de mon cou, se rapprochant de moi par la même occasion. Intrigué, j'ai lever les yeux pour plonger mon regard dans le sien au travers le verre de mes lunettes. Plaçant mes mains sur sa taille par réflexe plus que par désir. Nous avions appris à danser l'année dernière pour  le ball de Noel. Probablement un vestige de ce souvenir, car normalement ce n'est pas trop mon genre!  

Mon visage à perdu son sourire d'acteur et est redevenu celui hyper sérieux qui c'étais installé là permanent depuis un petit moment déjà. L'écoutant silencieusement alors qu'elle parlait près de mon oreilles. J'ai froncé les sourcils lorsqu'elle mentionna que sa mère était. Elle était donc un loup-garou. Tout s'explique bien mieux maintenant. Le poste d'infirmière à l'hôpital et tout ça. Je l'ignorais jusqu'ici et ça m'a fait drôle. Parce que je connais bien le professeur Lupin et je sais bien ce qu'est la réalité d'un loup-garou. Y'a rien de facile dans leur réalité. Je me suis senti mal pour Elli et sa mère. Je n'ai pas vécu sa vie bien sur mais ça me rendais triste pour Elliot. Je me suis reculer un peu pour la dévisager longuement avec un regard des plus sérieux.  

- Euh...J-Je, j'ignorais pour ta mère...Que j'ai murmuré tout en continuant de danser avec la fille du lycan. Mon regard devant plus compatissant en sachant ça. C'était vraiment une bonne fille, d'arriver à s'amuser autant sans se soucier du reste, malgré tout. Alors que moi je n'y arrive même pas. Il fallait que je me reprenne un peu. Allez Harry fait un effort !! Un vrai!

- Ta bien raison.Que je me suis empressé d'ajouter avec un sourire déjà plus convainquant. Il ne c'est jamais rendu à mes yeux vert, mais il était déjà plus présent que les précédents . J'ai ensuite poussé la verte et argent pour la forcé à tourner doucement, avant de la ramener vers moi. Elle voulait danser alors nous allions danser! Ça nous changera les idées tout simplement. Ensuite, les gens raconterons se qu'ils veulent, je m'en fiche! Au final, j'suis un gamin et j'ai droit de m'amuser...C'est se que font les gamins!

La ramenant vers moi, je l'ai ensuite pencher dans mes bras en rigolant. La soutenant avec une main dans le dos. Je suis loin d'être un bon danseur, mais ce n'était pas une compétition mais simplement pour nous faire rigoler un peu. Je l'ai relever ensuite gauchement en éclatant de rire.

- Par chance  j'ai eu des cours de danse l'année dernière, sinon ta vie serait en danger tu sais?  






© Wen C.C

_________________

''We've all got both
Light and Dark
Inside of us
What matters is the part
We choose to act on,
That's who we really are ''
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 204
Localisation : Ici, non là. Ou plutôt là-bas a

Carte du Personnage
Baguette : bois d'aubépine et un poil de loup garou 25.5cm souple
Fonction / Année d'Etude: 5ème annee
Sang : Mêlé

MessageSujet: Re: |terminé|Flash back, Summer| 4 Privet Drive | Visite surprise Ft. Elliot Jensen   Jeu 22 Sep - 13:50

Visite surprise

Elliot ne pu s'empêcher de rire à la réaction d'Harry face à la situation de sa mère.  Étonnement la vision des loups garous étaient moins négatifs dans la culture amérindienne c'était sans doute pour cette raison que Winona ne prenait pas si mal sa situation. Quant à Elliot elle avait toujours connue cette situation et comme elles vivaient parmi les moldus, elles n'avaient jamais eu à faire à des situations désagréables.  

"A vrai dire c'est grâce à ça que je peux parfois passer du temps ici elle ne l'accepterait pas je suis encore son bébé elle n'accepte pas de me voir grandir. Et puis pour être honnête dans la culture de ma mère il est pas vu comme négatif d'être un loup garou. Certains raconte qu'ils protégeaient les tribus indiennes des envahisseurs blancs. Ils étaient considérés comme des sortes de guerriers. Enfin je suis pas une expérience en culture amérindienne mais c'est ce que me racontait ma mère. J'ai jamais mis les pieds là-bas."

Holà Elliot manquait de tomber lorsque Harry l'envoya valser mais elle riait de bon coeur. Bien sûr il pouvait être compliqué d'imaginer que l'on puisse s'amuser quand l'on se trouve dans la situation de la jeune fille mais au final contrairement  à Harry elle avait toujours connue cette situation, elle tenait même son prénom de cette situation, sans la rencontrer nul ne savait qu'Elliot Jensen n'était pas un homme. A vrai dire même l'ambiance lourde qui se tramait depuis la fin de leur 4ème année, Elliot ne se sentait pas réellement en danger pourquoi le serait elle ? Même du temps de Voldemort elle n'aurait rien eut à craindre, serpentard, sang pur du côté de sa mère, son père allié du mage noir... Non pas tellement à part pour son confort et sa libre pensée mais l'on peut survivre voir même vivre assez correctement sans cette liberté. Et tant bien même,sa mère semblait l'oublier, Elliot approchait de l'âge adulte et au final elle n'était pas prête à se laisser faire.

Harry avait raison, Elliot avait de la chance d'être en compagnie d'adultes qui prenaient soin d'elle, et lui apprenait à se défendre, à devenir une adulte apte à se défendre. C'était nécessaire dans ce genre de situation, la tension qui montait petit à petit. La demoiselle ne voulait pas compter uniquement sur sa mère, à vrai dire, elle savait qu'elle était bien en danger que Winona. Elliot savait manipuler son monde, elle le savait, elle l'avait prouvé ce soir, et le faisait régulièrement que se soit à Poudlard ou dans le monde de tous les jours. Entendre parler des cours de danse rappelait à Elliot de bons souvenirs, même si elle avait été déçue de ne pas avoir été invité par Victor Krum, et pourtant ce n'était pas faute d'avoir tenté de le séduire, quel dommage pourtant le joueur de Quidditch semblait l'homme idéal pour Elliot. C'était d'ailleurs Malcolm qui avait fini par l'inviter, et c'était ainsi qu'ils étaient sortis ensembles, enfin comme tout le monde semblait l'avoir compris, ils étaient plus ou moins ensemble, plus pour Malcolm et moins pour Elliot à ne pas douter.

"Ouf, tu devrais le savoir, j'aime le danger, et puis j'ai survécu à ses mêmes cours de danse, mes pieds peut être un peu moins, mais ça c'est une autre histoire."

Elliot allait ouvrir la bouche pour continuer son histoire lorsqu'une nuée de bulles attirait son attention. Bouche ouverte, elle fronçait les sourcils avant de se retourner vers l'entrée. Ce signal, elle le connaissait bien, les gars l'avaient mit en place afin d'éviter les guerres entre clans dans le bar. Des mangemorts venaient d'entrer dans le bar. Elle observait les deux hommes qui venaient d'entrer, vêtues de noirs, des cheveux coupés courts, et le regard noir. Elliot attrapait Harry, et le forçait à se baisser, hors de question de se faire coincer ici, sans défense, ils ne pouvaient pas tirer dans le tas et blesser des innocents, les mangemorts eux n'hésiteraient pas. Inutile de lui faire signer de garder le silence, avec la musique nul ne pouvaient les entendre. Doucement elle glissait vers la porte, longent les murs en toute discrétion. S'approchant de la porte, elle vit Arthurus lui ouvrir en vitesse, jetant un coup d'oeil pour s'assurer que la voix était libre. Elliot saisit tout de même sa baguette, la cachant le long de sa jambe tout en sortant dans la rue, tenant toujours Harry par la main. Des moldus marchaient tranquillement, tout semblait trop calme d'ailleurs.

"On ne va pas traîner, ils sont rarement seuls..."

Elliot marchait à grandes enjambées, l'air s'était rafraîchit, surtout lorsque en sortant de ce bar bondé. Des frissons lui parcouraient les bras, elle sortit de son sac à main des clés tout ce qu'il y avait de plus moldus et un badge électronique qu'elle présentait à un portail métallique qui jurait avec un immeuble ancien. Elliot ne prit pas vraiment garde laissant le portail claquer et poussait la porte en bois, qui dévoilait un escalier en pierre. Quelques étages plus haut, une porte en pvc s'ouvrit d'un tour de clé, presque décevant lorsque l'on connaissait Elliot. Pénétrant dans l'appartement une voix douce et rassurante se fit entendre, même si on devinait du reproche dans sa voix :

"Elliot, ce n'est pas à cet heure qu'une jeune fille convenable devrait rentrer. Et qui est ce garçon? Si ta mère savait ça..."


En réponse, un simple soupire, Elliot se retournait, lançant un sortilège de protection sur la porte, et fit signe à Harry de ne pas faire attention. L'encourageant à le suivre. Le jeune homme pu découvrir au dessus de la cheminé qui trônait dans le salon, le portrait d'une vieille femme au regard protecteur, ainsi qu'un vieil homme qui dormait dans un coin, visiblement bien moins inquiet de l'emploi du temps de la verte et argent. Cette intervention semblait avoir mit la demoiselle de mauvaise humeur, elle avançait d'un pas agile à travers le salon, évitant les canapés en cuirs noirs. L'appartement était bien trop grand comparé à la taille de l'immeuble, il aurait du prendre un pallier entier et encore, Harry n'avait pas tout vu. Visiblement un sortilège d’extension avait été utilisé, mais ce n'était pas rare chez les sorcier.

"Les sorciers sont parfois affreusement stupide, à quoi bon donner l'illusion de la vie alors que la mort est déjà passée par là."

Elliot poussait la porte de sa chambre, il n'y avait aucun doute possible, sans un coin se trouvait de fanons de l'équipe Serpentard, un grand lit à baldaquin blanc avec des voiles de la même couleur, sur un mur se trouvait le Nimbus 2001 de la demoiselle. Inferis, le chat gris de la Serpentard sautait du lit, et vint se frotter à la jambe d'Harry en ronronnant avant de sortir de la pièce.

"Ma mère me tuerait si elle apprenait que je passe du temps dans ce bar, elle est toujours inquiète, elle pense réellement que je suis sans défense. Mais qu'importe, les tableaux ne possèdent pas de mémoire, ils agissent que face à des événements qui se produisent dans l'instant. Heureusement pour moi. Tu veux peut être faire une douche ? tu es encore couvert de terre."

_________________

Toi qui sèmes la paix dans mon cœur
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 360
Localisation : Poudlard

Carte du Personnage
Baguette : 27,5 cm, bois de houx, plume de phénix, facile à manier et souple, une combinaison peu commune.
Fonction / Année d'Etude: élève de 5 éme année | Gryffondor | Ordre du Phénix
Sang : Sang-Mêlé

MessageSujet: Re: |terminé|Flash back, Summer| 4 Privet Drive | Visite surprise Ft. Elliot Jensen   Ven 23 Sep - 20:51

Visite surprise
Flash Back, Summer

Elliot Jensen










J'ai réussi à me détendre un peu malgré tout. Surtout lorsqu'elle m'a rassuré concernant sa mère. Pour elle c'était pas si mal comme condition et elle était mieux placé que moi pour le savoir. C'est juste que selon bien des gens ce n,est pas une condition génial encore moins pour avoir des enfants. Les croyances amérindiennes sur ce statu m'on fait voir une autre facette à tout ça. Honnêtement, j'aime bien mieux cette vision de la chose que de voir les lycans comme des monstres. J'ai acquiescer à a ses paroles avec un sourire en lui répondant que cette  histoire me plaisait bien mieux que les autres raconter à leur sujet.

Ensuite, j'ai réussi à faire danser la jeune fille, malgré mes aptitudes plus que nul pour la danse. Ça l'a fait rigoler et c'était le but, puisque moi aussi j'ai fini par rigoler un peu. Ça faisait du bien. Même qu'elle répondit positivement à mes avertissements. C'est vrai que l'année dernière je n'avais pas trop porter attention à sa façon de danser et probablement qu'elle n'on plus de toute façon. La danse en couple c'était l'affaire de personne à Poudlard sauf peut-être pour Neville. Oh lui je l'avais prit à quelques reprise à se pratiquer pour la danse dans le dortoir des rouge et or. Au début, j'ai pas vraiment compris pourquoi  il se donnait autant de mal. Je n'en voyait pas du tout l'intérêt et même que je le trouvais beaucoup trop motivé. Sauf que  lors de la soirée de danse, j'ai compris pourquoi il avait mit tant de mal et qu'au final ça payais son truc. Bref, j'ai rigoler de nouveau à son commentaire sur la soirée de danse en la remettant sur pieds de façon sécuritaire.

- Oh pour les pieds probablement que Parvati a terminé la soirée avec plusieurs fracture aux orteils la pauvre. Par chance j'ai refuser un round 2Que j'ai ajouter avec le sourire en écoutant se qu'elle ajouterais à ça avant d'être  attirer par un mouvement sur le côté. Un jet de bulles différents du reste des effets général de l'ambiance.

Mon regard à imité celui de mon amie et j'ai tourné la tête en direction de l'entrée du club. Deux hommes vêtu en noir firent leur entrée. Avec l'éclairage de danse c'était difficile de bien voir leur visage, mais lorsque celle-ci changea mon coeur fit un bon dans ma poitrine. J'avais vu un des deux dans le cimetière au retour de Voldemort l'an dernier. En une fraction de seconde. le coeur me battait déjà aux tempes violemment et j'ai agrippé ma baguette d'une main tremblante. L'idée d'un combat imminent n'eu même  pas le temps de germer dans ma tête que Elli m'avait attraper pour me tirer à travers la foule de sorciers. Me forçant à me baisser, ce que j'ai fais sans attendre. S'il fallait que l'un deux se rendre compte que j'étais présent, ma vie serait en danger et pas qu'un peu! À la seule pensé de devoir rencontrer de nouveau Voldemort me donnait le vertige et des nausées. Au fond de moi je sais bien que je serai bien obliger d'y faire face un jour...Et ce jour n'est probablement pas très loin, mais pas maintenant...Svp donnez moi encore un peu de temps!

Nous somme sorti par une porte au fond de la salle. Guider par un homme que Elliot connaissait sans doute. Durant notre fuite, j'ai glissé ma baguette le long de mon bras, la cachant avec la manche de ma chemise, question d'être prêt si jamais il y avait embuscade ou autre. Par chance, aucun autre Mangemort ne croisa notre route et bientôt j'ai pu voir appraître se que je suppose être l'appartement de Elli et sa mère. Un édifice semblable à ceux du cartier moldu ou ils habite. Rien de spécial. J'ai suivi la brunette jusqu'à l'intérieur. Laissant mon regard étudier les alentours. Une fois en sécurité à l'intérieur j'ai enfin senti mon coeur se calmer un peu et j'ai pu ranger ma baguette. Je n'ai pas tardé à entendre une voix nous crier de l'autre côté de l'appartement. La voix faisait la morale à la Serpentard. Cherchant un peu, j'ai découvert que la voix venait en faite d'une dame au dessus de la cheminée. La dame d'un portrait aux traits qui m'était légèrement familier. Je me suis avancé en saluant la dame tout en suivant mon amie qui s'exprima sur le fait d'avoir des peintures ainsi faite.

- C'est ta grand-mère? Que j'ai demandé en pointant, le portrait maintenant derrière moi. Elle  avait des traits de famille, mais je pouvais aussi me tromper. Alors aussi bien demander. En même temps, elle avait raison. C'est un peu triste de garder ses images ''vivante'' alors que ces gens ne sont plus de se monde. Bien que j'aimerais bien avoir un portrait de mes parents ainsi. J'aurais peut-être l'impression d'être moins seul au monde. Surtout lorsque j'étais plus jeune...J'ai suivi la jeune fille dans une pièce que j'ai deviné être  sa chambre. Je ne pouvais pas vraiment me tromper avec la décoration sur les murs et tout.

- Cool ta cha...J'ai sursauté un peu lorsque j'ai senti quelque chose venir se frotter à ma jambe. Le chat au pellage gris, n'en fit rien et continua de frotter son flanc contre ma jambe en ronronnant quelques minutes avant de continuer son chemin. J'ai lever mon regard vert sur mon amie alors qu'elle reprenait parole. J'ai eu un petit sourire a cette réflexion et j'ai haussé les épaules.

- Si mes parents seraient encore en vie t'inquiète, moi aussi ils serait furieux. Mais depuis quand, on se soucis d'être sage!Que j'ai lancer avec le sourire. J'ignorais le fait que les tableaux ne possédaient pas de mémoire. Enfin, on m'a peut-être informé de ça dans le passé, mais je ne m'en souvenait plus.


- Euh, oui si c'est pas trop demandé.Que j'ai ajouté ensuite. Une douche ne serait pas de refus. Surtout que j'avais jouer dans la terre toute la journée, j'en n'avais un peu partout et ça c'est sans compté tout les autres travaux que j'avais fais dans la journée. Une douche ne serait pas de trop vu mon état.






© Wen C.C

_________________

''We've all got both
Light and Dark
Inside of us
What matters is the part
We choose to act on,
That's who we really are ''
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 204
Localisation : Ici, non là. Ou plutôt là-bas a

Carte du Personnage
Baguette : bois d'aubépine et un poil de loup garou 25.5cm souple
Fonction / Année d'Etude: 5ème annee
Sang : Mêlé

MessageSujet: Re: |terminé|Flash back, Summer| 4 Privet Drive | Visite surprise Ft. Elliot Jensen   Dim 25 Sep - 18:39

Visite surprise

Elliot préférait éviter de parler de ce maudit tableau. Elle avait déjà milité pour que ce portrait rejoigne la chambre qu'occupait sa grand mère, cette chambre était un tombeau pour elle. La demoiselle était encore jeune lorsque la vieille femme était décédée d'une belle mort, alors que la vieillesse l'avait prise de court, cependant, même en vieillissant Elliot n'arrivait pas à voir le bon côté des choses. Il faut dire que lorsqu'elle pensait à tout ceci, elle ne voyait qu'une chose, cette affreuse journée, alors qu'elle allait tirer sa grand mère du lit comme tous les matins pour préparer le petit déjeuner, et que celle ci ne s'était jamais réveillée. Ce fardeau avait été bien trop lourd à supporter pour la verte et argent, elle se souvenait avoir appelé à l'aide la mère d'Ewen. Finalement les téléphones n'étaient pas une si mauvaise invention, malheureusement Sainte Mangouste n'en possédait pas. Qu'importe, depuis ce jour, Elliot n'était plus jamais rentrée dans cette chambre de la maison. Peu importait, il restait 3 chambres dans cet appartement, c'était bien suffisant. Elliot se contentait d'acquiescer à la remarque d'Harry, il s'agissait du genre de sujet qu'elle aimait autant éviter.

Se fut la réaction d'Harry qui tirait un sourire à la demoiselle, elle avait l'habitude de voir Inferis se balader en roi dans leur appartement ou bien dans Poudlard. Ce chat était un pacha, il était du genre costaud, difficile de dire si c'était parce qu'il avait bon appétit ou juste parce qu'il avait un poil épais. C'était un chat magnifique au pelage gris foncé, donc le contour des yeux, du nez et des oreilles était d'un gris très clair, un contraste qui lui donnait des allures de prince des chats.  Inferis était un cadeau de sa mère, qui d'ailleurs avait eu beaucoup de mal à accepté le nom choisit par la demoiselle. Il était là pour lui permettre d'adoucir sa peine face au décès de sa grand mère, choisir le nom de ce sort était sans doute une façon assez simple de se renfrogner, un chat pour remplacer sa grand mère, et puis quoi encore. Et pourtant, elle adorait ce chat, il lui avait été d'un grand secours, et aujourd'hui, elle appréciait le voir passer dans les parages et le retrouver chaque soir dans le dortoir, c'était un ami fidèle, certes bien moins utiles que sa petite chouette hulotte, mais qu'importe, les amis n'ont pas forcément besoin d'être utile. Elliot indiquait une petite porte dans un coin de la chambre chaque chambre avait sa propre salle de bain, et il y en avait une supplémentaire, bien heureusement, chez les sorciers, le ménage se fait d'un tour de baguette magique.

Pendant qu'Harry profitait de la salle de bain décorée dans des tons miels, avec une grande baignoire, et des serviettes chaudes sortirent d'une commode pour l'attendre sur le côté d'une double vasques. Il pu s'observer dans un grand miroir, où étaient accrochés des photos. On pouvait découvrir Elliot et sa mère, sur une plage, en train de mettre les pieds dans l'eau. Une autre de la demoiselle et Malcolm en train de se chamailler pour un souaffle, balais à la main, Elliot avec un chaton qui n'était sans aucun doute Inferis et sur une autre, la verte et argent observait Drago, dans un paysage difficile à identifié, peut être un repas au manoir Malefoy. Cette dernière était sans doute la plus gênante, celle qui décrivait sans doute le mieux, ce que la demoiselle n'avouerait jamais, qu'elle appréciait plus qu'elle ne l'avouait le blondinet. La Serpentard n'était même pas entrée dans la salle de bain, laissant à Harry son intimité, et installant un lit d'appoint à côté du sien, ce qui laissait encore un bon espace pour circuler dans la pièce. Et surtout les lits d'appoint des sorciers n'avaient rien a envier au lit que supportait Harry chez les Dursley. Quand Harry sortit de la salle de bain, son lit était prêt, avec des oreillers moelleux, et une couverture pliée au dessus d'un drap de couleur gris. Elliot, elle n'était pas là.

La demoiselle était partie dans la salle de bain de la famille, celle qui donnait dans le couloir d'entré, juste à côté de la cuisine. C'était une salle de bain semblable à celle d'Elliot sans les photos et dans les teintes grisées. Elle prit son temps dans la salle de bain, profitant de l'eau chaude qui coulait sur sa peau, ses longs cheveux étaient attachés dans un chignon flou, avec des mèches sauvages qui se sauvait ci et là. Elle sortit de la salle de bain habillée d'un t-shirt d'entrainement de Quidditch de l'équipe Serpentard trop grand pour elle, appartement sans doute à son petit ami, et d'un short court noir. Il n'y avait plus la moindre trace de maquillage sur sa peau, et des traces de fatigue apparaissaient sous ses yeux, visiblement la demoiselle ne dormait pas assez. Elle gardait cependant sa joie de vivre et portait un saladier sous le bras, remplit de bonbons en tout genre. Elle sautait sur son lit, invitant Harry à s'installer sur son lit.

"Alors ça fait du bien de ne pas avoir l'air de t'être roulé dans boue toute la journée? En tout cas tu es mieux comme ça."

Affalée, la demoiselle avait beaucoup moins de classe que cette fausse fille de riche qu'elle jouait cette après midi, mais là, il s'agissait de la vraie verte et argent, celle qu'elle était avec les gens qu'elle aimait.

"Je suis étonnée que tu n'étais pas partit chez les Weasley, si j'avais su ça je serais intervenue un peu plus tôt, tu aurais pu venir avec moi sur le chemin de traverse récupérer mes affaires pour l'année, d'ailleurs tu as eu l'occasion de le faire? Sinon on ira dans la semaine, de toute façon va bien falloir s'occuper, et que tu révise un peu ta géographie française, je crois que ta tante va te harceler de questions, j'espère que tu es aussi bon menteur que moi, je voudrais pas t'avoir causé des soucis."

La demoiselle tendit le saladier à Harry pour qu'il choisisse les bonbons à sa convenance, attrapant une chocogrenouille pour la croquer.

_________________

Toi qui sèmes la paix dans mon cœur
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 360
Localisation : Poudlard

Carte du Personnage
Baguette : 27,5 cm, bois de houx, plume de phénix, facile à manier et souple, une combinaison peu commune.
Fonction / Année d'Etude: élève de 5 éme année | Gryffondor | Ordre du Phénix
Sang : Sang-Mêlé

MessageSujet: Re: |terminé|Flash back, Summer| 4 Privet Drive | Visite surprise Ft. Elliot Jensen   Mar 27 Sep - 20:10

Visite surprise
Flash Back, Summer

Elliot Jensen










Suite à la proposition de la jeune fille je ne me suis pas prier pour aller directement vers la salle de bain qu'elle me désigna. J'en avait bien besoin. Presque plus pour mon mental que mon physique même! J'ai quand même prit soin d'attrapé un t-shirt, un pantalon confortable et un boxer avant de disparaître dans la salle de bain. Enfin j'ai pris soin de fermer la porte derrière moi, avant d'enlever mes lunettes et  de les déposer près du lavabo. J'ai ensuite enfin retirer mon t-shirt pour ensuite remarqué la présence de photo coller au miroir. Les bras toujours coincé dans mon t-shirt, je me suis avancé pour mieux voir. Sans mes lunettes c'était peine perdu. J'ai donc laisser tomber mon vêtement sale au sol pour reprendre mes lunettes et regarder les photos avec curiosité. Voir Elliot dans tout ses contextes différent c'était vraiment bien. C'était  une jeune fille heureuse avec beaucoup de bonne personne autour d'elle. Enfin, sur la plus part des photos elle semblait très bien sauf sur une. Une à la plage, l'autre la verte et argent avec son chat dans les bras. Chat qui avait plusieurs années de moins selon moi.

J'ai froncé les sourcils en remarquant enfin un petit détail sur  cette photo justement. La présence de Drago Malfoy...Normal qu'elle ne soit pas la fille la plus heureuse du monde avec lui près d'elle. Elle ne semblait pas non plus malheureuse, seulement complètement absorbé par l'observation du blondinet qui lui fixait le vide froidement. J'ai resté la à observer cette photo une éternité. Remarquant à qu'elle point l'expression dans les yeux de Elli était intense et surtout à quel point Drago était le mec le plus malheureux que je connaisse. Je n'aime pas dire ça, mais ça me fait quelque chose de voir ça. Avec un père comme Lucius...N'importe qui serait malheureux! Moi-même je préfère de loin les Dursleys que d'être coincé avec un être malicieux, lâche et infâme comme cette homme...Surtout que maintenant je sais que ce monstrueux personnage est un mangemort, je comprend beaucoup mieux le comportement exécrable de Drago. Et en même temps, il devient l'un de mes pire ennemis. Son père étant un fidèle de Voldemort, tout me laisse croire que le blond le sera aussi...Enfin...Peut-être pas...

Cette idée me laissa un goût amère dans la bouche. C'est peut-être aussi de ma faute si Drago me déteste. J'aurais peut-être dû accepter son amitié et celle d'Hermion et Ron aussi...Est-ce que ce genre d'amitié peut-être possible, même si les gens ne s'apprécie pas réellement? Moi et Elliot nous arrivons sans problème et j'imagine que si Elliot et Drago sont ensemble sur une photographie du genre c'est qu'il existe un lien entre-eux. Je plisse les yeux en regardant bien le regard de la Serpentard. Vite comme ça, on dirait presque qu'elle est amoureuse de lui...Je me fais surement des idées, elle a un petit copain quelle aime, je crois? Et c'est une fille tellement jovial, je ne la vois pas du tout avec un gars comme Drago.

Je repousse cette idée folle, car c'est plus confortable pour moi. Savoir que mon amie aime ce gars ne me plait pas du tout. J'enlève mes lunettes pour une deuxième reprise et m'attaque ensuite à mon pantalon. J'ouvre ensuite l'eau chaude et je la laisse couler enfin sur ma peau. Le sentiment d'une bonne douche chaude après une journée comme celle-ci, c'est le bonheur ultime! En savonnant mon corps je sens un pincement au nivaux des côtes ou je remarque des équimose jurant contre ma peau plus pâle. Je grimace et ferme les yeux pour empêcher l'eau de me bruler les yeux. Satané Dudley...Si je pouvais je lui lancerais un de ses sortilège qu'il se rappèlerait toute sa vie! Je m'attaque à mes cheveux après avoir voler une  goûte de shampoing qui se trouvais déjà dans la douche.

Après une longue douche bien mériter j'ai enfin quitté l'eau chaude pour m'éponger un peu et enfiler mes vêtements propres. J'ai frotter mes cheveux mouillé avec ma serviette un minimum, mais j'ai abandonner de les sécher complètement et je suis sortie les cheveux en bataille et encore humide. Mes lunettes dans une main le temps de sortir de là. En ouvrant la porte j'ai tout de suite remarquer la verte et argent installer sur son lit avec un bol de....j'en sais trop rien sans mes lunettes. Ses paroles mon arraché un petit rire alors que je m'avançait vers elle en me passant une  main dans les cheveux pour les forcé à sécher à l'air libre.

- Ouais ça fais un bien fou! Et j'imagine que pour toi aussi ça te fait du bien..Le parfum horrible de tante  Pétunia sur toi, c'était pas la grande classe.Dis-je en venant m'installé près d'elle, remontant mes lunettes pour mieux voir par la même occasion. J'y voit rien du tout sans eux de toute façon, alors.

Ah voilà c'est bien mieux comme ça. Le bol qu'elle avait apporter était remplis de friandises maintenant. Je pouvais voir qu'elle n'avait plus de maquillage sur le visage et elle était habiller avec des vêtements confortable. Elle était vraiment jolie, encore plus sans le maquillage. Ça c'est mon avis personnel car elle est aussi très jolie avec ses petits accent de couleur autour des yeux et tout ça. J'ai jamais compris pourquoi les filles prenait du temps pour se mettre tout ses trucs dans le visage. Moi, la Elliot que je voyais maintenant, c'était la vrai et elle était magnifique cette fille. Je me suis installé en tailleur à ses côtés tournant la tête vers elle lorsqu'elle repris parole. J'ai haussé les sourcils en pinçant les lèvres un peu plus sérieux cette fois. Moi, aussi j'aurais bien aimé savoir pourquoi je n'avais des nouvelles de personne!

- Si ça s'trouve je suis aussi étonné que toi...Habituellement, ils m'envoient des lettre...Même Dumbledore n'a envoyer aucune lettre rien, même après se qui est arrivé à la fin de l'an dernier. Voldemort est de retour, mais personne ne semble le réalisé vraiment....Que j'ai d'abord répondu avant d'enchainer avec le matériel scolaire.

- Habituellement c'est avec les Weasley que je vais la-bas. Les Dursley eux voudraient m'enchainer pour m'empêcher de retourner à Poudlard, alors disons que je n'ai pas vraiment eu la possibilités d'aller chercher tout ça.J'ai ensuite éclater de rire au commentaire à propos de la france. J'ai plonger ma main dans le saladier pour attraper se qui tomberais sous ma main avant de reprendre.

- Puisque j'ai eu des cours de géographie à l'école moldu, je devrais être en mesure de me débrouiller un peu...Je ne suis pas un très bon menteur, mais je ferai se qu'il faut. Moi se qui m'inquiète c'est pour notre mariage ! Que j'ai lancé avant d'éclater d'un rire franc et venant du fond du coeur. Dans quoi elle nous  avaient embarquer celle-là. Quelle histoire! Mais c'était bénéfique car elle me faisait rire de bon coeur. Chose que je n'avais pas fais depuis un bon moment déjà. J'ai ensuite lancé une dragée dans sa direction tout en calmant mon rire.

- C'est ton petit ami qui risque de ne rien comprendre si cette histoire vient à ses oreilles!








© Wen C.C

_________________

''We've all got both
Light and Dark
Inside of us
What matters is the part
We choose to act on,
That's who we really are ''
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 204
Localisation : Ici, non là. Ou plutôt là-bas a

Carte du Personnage
Baguette : bois d'aubépine et un poil de loup garou 25.5cm souple
Fonction / Année d'Etude: 5ème annee
Sang : Mêlé

MessageSujet: Re: |terminé|Flash back, Summer| 4 Privet Drive | Visite surprise Ft. Elliot Jensen   Mer 28 Sep - 11:04

Visite surprise

Elliot ne pouvait qu'acquiescer, l'odeur du parfum premier prix de la tante d'Harry était entêtant et Elliot fut bien contente de s'en débarrasser. D'ailleurs ce n'était tant l'odeur du parfum qui dérangeait la demoiselle que l'odeur de la personne qui le portait. Si tante Pétunia avait presque pu paraître sympathique et même attirer la pitié, Elliot n'était pas dupe ce n'était que pas à pas du gain, l'idée d'être intégrée à une grande famille française était plus tentant encore que de torturer Harry. Elliot savait lire dans les gens, bon pas au sens propre, elle ne possédait aucun pouvoir il s'agissait juste d'un sixième sens qui ne se trompait que très rarement.
Contrairement à ce que semblait croire Harry, pour certaines personnes le retour de Voldemort était plus que réel il suffisait de voir sa mère.  La demoiselle se rendait compte du changement de comportement de l'américaine, elle était inquiète, toujours stressée.  Malheureusement, la verte et argent ne pouvait pas faire grand chose pour soulager la peine de sa mère. D'ailleurs, elle ne pouvait même pas se rendre compte de se que représentait cette nouvelle pour la génération qui avait connu le règne du seigneur noir. Elliot ne voulu pas enfoncer le couteau dans la plaie et changeait de sujet, après tout Harry avait déjà subit un été affreux il n'était pas nécessaire d'en rajouter.

"Oh ne me parle pas de l'école des moldus... Tu te doutes bien qu'en habitant qu'en habitant parmi les moldus la grande question était de savoir pourquoi je n'étais pas à l'école... Lorsque ma grand mère était encore avec nous elle prétendait qu'elle me faisait l'école à domicile, ce n'était pas tout à fait faux d'ailleurs. Mais lorsqu'elle est décédée, je n'ai pas eu le choix que de passer deux affreuses années parmi les moldus. Je n'ai pas grand chose contre eux mais quand même... Il faut avouer que j'ai vite décider que jouer un rôle était le mieux à faire avec eux, amicale et enjouée mais uniquement jusqu'à la sortie puis je me précipitais chez moi retrouver mon monde magique."


Cette torture laissait de mauvais souvenirs à Elliot alors qu'au final ça ne devrait pas. La gamine était appréciée jolie, intelligente  et sachant se mettre en valeur, dès le plus jeune âge se sont des qualités plus qu appréciées. Mais cette sensation de ne pas être dans son monde lui avait tout gâché. Donc oui Elliot n'avait rien contre les moldus mais leur monde n'étaient pas le même bien qu'ils soient obligés de se côtoyer. Elliot jouait très bien la moldu mais ça s'arrêtait là. Elle le faisait partie obligation lorsqu'elle s'installerait dans son appartement ça serait dans le monde des sorciers.

Quand il fut question de son petit ami, se fut sans doute le moment le plus gênant. Elliot semblait d'abord surprise ne semblant pas voir de qui parlait Harry puis fit le rapprochement avec Malcolm, le pauvre bougre à qui elle n'avait pas donné de nouvelles depuis leur séparation du poudlard express. Attrapant la dragée Elliot la croqua dans une grimace. Morve si ça ce n'était pas le karma.

" Hum Malcolm tu veux dire ? A vrai dire je suis pas sûre que l'on soit toujours ensemble. Me regarde pas comme ça ce n'est pas si bizarre que ça c'est juste que j'ai peut être omis de répondre à ses lettres... mais attends c'est pas que de ma faute c'est juste il est gentil Ein mais... il est nianniant sérieusement je vais pas fatiguée ma chouette pour envoyer des niaiseries, si je n'ai rien à dire je ne dis rien..."


Bon d'accord dit comme ça, Elliot semblait se condamnée elle même, après avoir creusé sa tombe elle continuait à creuser. Mais ce n'était pas réellement de sa faute généralement Elliot ne restait jamais avec un homme bien longtemps, avec Malcolm elle était restée d'abord parce qu'elle appréciait sa dévotion, elle était tout pour lui puis elle s'était lassée comme d'habitude. Quel intérêt d'être le monde de quelqu'un lorsque l'on ne fait absolument rien pour le mériter ?

"A vrai dire, à part mes amis bien sur, je me lasse assez vite des gens en particulier si ils ne m'apportent rien et je sais que c'est horrible à dire mais Malcolm ne m'apporte rien du tout. Ce mec je l'ai séduis en disant juste oui à son invitation au bal, je ne trouve aucun intérêt à être avec une personne qui n'a pas de réel avis sur moi avec lui tout ce que je faisuis est merveilleux, je suis le soleil de ses nuits et je m'ennuie. Je ne suis pas comme ça, et le pire c'est qu'il ne s'en rend même pas compte. Pour lui je suis la princesse qu'il s'imagine alors que soyons réaliste je ne suis pas une princesse."


Elliot était comme ça, elle ne s'imaginait pas vivre la vie ennuyante de ses couples qui se rencontrent à Poudlard amoureux d'un simple regard et qui passeront leurs vies ensemble. Non pour Elliot la vie devait se vivre à fond, l'amour se gagnait et il fallait se battre pour le garder. D'un coup de baguette magique Elliot attirait une bouteille de jus de fruit jusqu'à la chambre et en bu une gorgée avant de la tendre à Harry.

"Je vais lui dire Ein c'est juste que j'ai pas la moindre envie d'aller chez lui encore moins pour le plaquer et par hibou ça ne serait pas correct... on parlera dans le poudlard express et puis il aura eu l'occasion de commencer à se faire une raison..."

Bon il était temps de détourner cette conversation  trop axée sur sa personne. Et Elliot savait exactement comment faire et à vrai dire elle mourrait d'envie de poser cette question. Il n'y avait pas à dire, les filles et les ragots une grande histoire d'amour.

"Et de ton côté ?"


Elliot roulait sur le ventre et se détachait les cheveux attendant avec une certaine impatience sa réponse, sujet qu'elle ne se serait pas permise d'évoquer lorsqu'il n'étaient pas seuls et encore moins à Poudlard étant donné la vitesse de propagation des ragots.

_________________

Toi qui sèmes la paix dans mon cœur
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 360
Localisation : Poudlard

Carte du Personnage
Baguette : 27,5 cm, bois de houx, plume de phénix, facile à manier et souple, une combinaison peu commune.
Fonction / Année d'Etude: élève de 5 éme année | Gryffondor | Ordre du Phénix
Sang : Sang-Mêlé

MessageSujet: Re: |terminé|Flash back, Summer| 4 Privet Drive | Visite surprise Ft. Elliot Jensen   Mer 28 Sep - 19:52

Visite surprise
Flash Back, Summer

Elliot Jensen










Son avis sur l'école des moldu était très proche de la mienne. En même temps, j'ai connus le monde  des sorciers beaucoup plus tard que la plus part des gens du monde magique. Honnêtement j'aurais préférer de loin le connaître avant mes 11 ans. J'ai perdu énormément de mon temps de sorcellerie en restant trop longtemps confiné dans le monde des moldus. C'est même beaucoup plus compliqué pour moi d'étudier les sortilèges et pratiquer ma technique chez moi durant l'été. Alors, je n'évolue probablement aussi rapidement que les autres sorcier...Je me demande encore comment j'ai fais pour rester en vie encore aujourd'hui, avec tout se qui m'est arrivée comme histoire. Et le pire, c'est surtout le '' comment vais-je faire pour rester en vie encore longtemps'' L'idée me donne la nausée et des frissons dans tout le corps. Ces violent frissons passerons sur l'avis des écoles moldu et ne sera ps remarqué par la brunette.

- Honnêtement, je me demande comment j'ai pu faire pour me passer de magie aussi longtemps et le pire c'est de devoir retourner dans ce monde sans magie durant les vacances. Merci encore de me permettre de souffler un peu! Que j'ai simplement ajouter en attrapant un drager, probablement aux fraises car le goût était très bien.

J'ai ensuite été surpris de voir le visage d'Elliot changer à la mention de son copain...Je me suis mordu l'intérieur de la lèvre en remarquant que peut-être je venais de dire un truc que je ne devrais pas. J'aurais du deviner c'est vrai. Puisque de toutes les vacances elle n'avait pas mentionner le prénom de Malcolm une seule fois. Mince Harry...T'es nul. C'est paroles on confirmé que la jeune fille était ailleurs et que le jeune homme n'avait plus le statut de petit ami d'Elliot. J'ai probablement laisser mon regard embarrassé transparaitre un peu trop car elle me fit remarquer que mon regard était trop insistant, avant de se fondre dans les explications. Justifiant son comportement du mieux qu'elle le pouvait. J'avais un peu de mal à suivre sa logique et ça aussi ça surement apparût sur mon visage. Sauf que je l'écoutais avec grande attention. Fronçant les sourcils en souriant à quelques reprises ou tout simplement en pinçant les lèvres avec sérieux.

Ça me permettait de mieux la connaître même si je la connaissais déjà bien nivaux relation social. Jamais je ne la jugerais pour ça, même si bien des gens le ferait à a place. Je suis bien le dernier mec à avoir le pouvoir de jugement sur la vie des autres. Lorsqu'elle termina enfin, j'ai attraper une chocogrenouille tout en la rassurant.

- Écoute, j'ignorais pour Malcolm et je comprend très bien tes raisons. T'en fait pas. De la façon que tu me parle de lui, il ne te connait pas beaucoup. C'est tes relations après tout, j'ai rien a voir là-dedans. Une choses est sur, moi, la Elliot que je connais, n'a rien d'une princesse et c'est se que j'aime le plus chez toi. Si lui ne l'as pas remarquer c'est qu'il te connait très mal en effet...Bon sauf lorsque tu joue la petite fille de riche, là j'dois avouer tu ressemble d'une petite diva ça y'a pas de doute!  Que j'ai lancé avec un ton amuser, avant de prendre une bouchée dans ma choco-grenouille.

C'était très sincère. Elliot était une fille que j'affectionnais beaucoup. Dans le sens ou sa personnalité était forte et pleine de vie. Elle n'a pas froid aux yeux et elle ne recule devant rien. Elle fera une grande sorcière ça c'est certain. C'était une amie a qui je tiens beaucoup, même si je n'oserai jamais lui dire réellement. Parce que...Je n'en ressent pas vraiment le besoin de lui dire et c'est pas mon genre.

Lorsqu'elle me retourna la question. J'ai figé. Je ne m'attendais pas à se qu'elle se préoccupe de mes relations amoureuses, même si elles étaient plus qu'inexistante. J'ai chercher quoi lui répondre un petit moment avant de me lancer sur le terrain avec aucune bonne réponses. J'ai haussé les épaules avec un air désinvolte en baissant les yeux sur le saladier. Faisant mine de chercher une friandise exceptionnel.

- Mon coté?...Bah...Heu... Tu sais y'a pas grand chose à dire de concret. J'ai jamais vraiment eu de petite amie. Faut dire que je ne cherche pas trop à en avoir non plus d'ailleur. Y'avais bien Cho...L'année dernière. Avec qui j'aurais bien aimé évoluer la relation d'amitié, mais elle aimait Cedrick et tout ça alors, j'ai rien tenté vraiment. J'ai attraper une baguette magique à la réglisse et je refermer mes dents sur celle-ci.

- Je ressens pas non plus le besoin d'avoir une petite amie à tout prix. Que j'ai ajouter ensuite en levant mon regard vert dans celui de mon amie. Celle-ci avait changé de position et détaché ses cheveux. J'ai fait de même en me couchant a ses côtés mais sur le dos en plaçant mon bras derrière ma tête tout en continuant de grignoter ma réglisse.






© Wen C.C

_________________

''We've all got both
Light and Dark
Inside of us
What matters is the part
We choose to act on,
That's who we really are ''
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 204
Localisation : Ici, non là. Ou plutôt là-bas a

Carte du Personnage
Baguette : bois d'aubépine et un poil de loup garou 25.5cm souple
Fonction / Année d'Etude: 5ème annee
Sang : Mêlé

MessageSujet: Re: |terminé|Flash back, Summer| 4 Privet Drive | Visite surprise Ft. Elliot Jensen   Jeu 29 Sep - 13:44

Visite surprise

Elliot avait cessé de grignoter, elle écoutait juste les paroles d'Harry qui la faisait sourire. Il ne cherchait pas de petite amie, et pourtant Elliot connaissait plusieurs filles qui seraient bien heureuses d'être considérées comme la petite amie de l'élu. Bon ce n'était sans doute pas le genre de chose qui plairait à Harry. C'était compréhensible, qui souhaiterait être aimé juste pour ce statut. La demoiselle était assez réaliste sur la relation qu'elle entretenait avec les hommes, elle savait qu'il n'y avait presque aucun homme capable de la garder. Elliot était comme le vent, elle n'était pas capable de rester calme. Quoi que si, elle le savait elle trouverait l'homme parfait qui serait la rendre heureuse, d'ailleurs ce qu'elle ressentait pour Drago la poussait à croire que se serait lui. Elle savait qu'elle pouvait faire en sorte qu'il soit heureux et inversement, loin de la magie noire. Par Merlin, tout cela commençait à ressembler à une roman à l'eau de rose, et pourtant ce n'était pas ce que la demoiselle recherchait. Bon d'accord il fallait avouer, l'année précédente  tout comme Elliot, la plus part des filles étaient obnubilées par les garçons de Durmstrang, et pour la verte et argent, en particulier par Krum.

Ah Krum, le fantasme ultime. Beau, et beau, oui on ne peut pas  dire que c'était l'esprit de cet homme qui faisait lithéralement fondre la verte et argent, mais il représentait ce qu'il lui plaisait. Un beau brun aux yeux foncés, et des muscles à faire rêver... Enfin bon, il était temps de se reprendre, surtout que la demoiselle n'avait pas eu l'occasion de briller à ses yeux, chose qui avait particulièrement vexée la demoiselle... Dire qu'il avait été au bal avec Hermione... Elle qui n’appréciait que moyennement la rouge et or, l'avait assez mal prit. Bien sûr, elle faisait des efforts vis à vis d'Harry, enfin de toute façon il lui fallait bien quelques amies féminines. Mais non, on ne pouvait pas dire que c'était l'amour fou entre les deux filles. Bon il fallait être réaliste, ce n'était le grand amour entre aucune fille et Elliot... Oh elle avait des amies, mais au final, ses meilleurs amis étaient tous des hommes.

"Pourtant quand on voit comment la Weasley te regarde, crois moi, je pense qu'elle mangerait bien du Harry au petit dej..."

Non ce n'était pas possible, elle ne pouvait pas être la seule à l'avoir remarquer, il n'y avait qu'à voir comment la plus jeune des Weasley observait Harry, elle était visiblement dingue de lui, mais ce n'était pas si simple, pour une pauvre fille entourée de frères. Elliot ne l'enviait pas, être entouré de frères devaient être difficile, elle appréciait pas mal le fait d'être fille unique même si parfois elle s'ennuyait. La demoiselle préférait garder l'attention sur elle.

"De toute façon, maintenant que les beaux gosses de Durmstrang et les princesses de beaux-batons sont partis, tu vas voir, l'école va retrouver ses ragots habituels, je suis sûre que je ne suis pas la seul à m'en rendre compte..."

Elliot embêtait Harry, elle le taquinait et attendait une réponse de sa part, elle ne pouvait quand même pas l'embêter en tout impunité.

"Tiens en parlant des Weasley, faut envoyer un hibou à Ron pour savoir si les gars veulent nous rejoindre dans la semaine au chemin de traverse."

Elliot se leva d'un bond, et partit d'un pas léger vers la cuisine, où Âpy la chouette hulotte d'Elli dormait, perchée sur les meubles haut. La demoiselle sifflait la petite chouette qui se précipitait sur l'épaule de sa maitresse, reprenant sa sieste sans attendre. La demoiselle attrapait également le nécessaire pour écrire un message, retournant dans le lit elle se laissait tomber sur la matelas, ne tenant pas compte de la petite chouette endormir qui piailla avant d'aller s'installer sur le haut du baldaquin du  lit pour reprendre sa sièste.

"Cet oiseau passe sa vie à dormir... Faut que les jumeaux viennent aussi, il faut que je fasse mon stock de farce et attrape avant la rentrée."

Elli griffonnait un mot rapide, et le tendit à Harry.

"Tu veux ajouter quelque chose?"

Une fois le mot terminé, Elliot réveillait la petite chouette qui ronchonnait encore et l'envoyait au boulot. La verte et argent serait ravie de retrouver les jumeaux, elle adorait ses deux clowns, et d'ailleurs était une cliente fidèle.

_________________

Toi qui sèmes la paix dans mon cœur
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 360
Localisation : Poudlard

Carte du Personnage
Baguette : 27,5 cm, bois de houx, plume de phénix, facile à manier et souple, une combinaison peu commune.
Fonction / Année d'Etude: élève de 5 éme année | Gryffondor | Ordre du Phénix
Sang : Sang-Mêlé

MessageSujet: Re: |terminé|Flash back, Summer| 4 Privet Drive | Visite surprise Ft. Elliot Jensen   Jeu 29 Sep - 19:26

Visite surprise
Flash Back, Summer

Elliot Jensen










C'est vrai quoi. J'ai pas trop la tête à batifolé et en plus, les filles me semble tellement compliqué. Y'a qu'a regarder Hermione. Souvent je n'arrive pas à comprendre ses réactions. Bon, je ne repousse pas l'idée d"avoir une petite amie non plus hein! C'est dans mes projet futur...Un jour, rien ne presse. De toute façon, dans le moment j'ai pas trop de prétende qui me tente. J'ai presque défaillit lorsque Elliot mentionna la petite soeur de Ron. La réglisse se coinça dans ma gorge, suite à la surprise de cette remarque. Une quinte de toux me prit, alors que je me redressais pour reprendre mon air.

- Qu-quoi. Ginny? Mais c'est la petite soeur de mon meilleur ami... Que j'ai répondut en dévisageant la brunette. A en juger par l'intensité de son regard et l'expression de son visage...J'étais crétin de ne pas m'en avoir aperçût.  Haussant les sourcils dans une expression de stupeur et de malaise, j'ai lever les paumes au ciel en haussant les épaule.

- Bah quoi ! Ne me regarde pas comme ça. C'est pas de ma faute, vous les filles vous avez un genre de sixième sens pour remarquer ce genre de chose!Que j'ai alors lancé en lançant l'emballage de ma réglisse sur la verte et argent.

On m'avait déjà demandé si moi et Hermione avions peut-être l'intention de finir ensemble. Mais jamais Ginny. Bon, elle est mignonne et toujours très gentille avec moi. Sauf que moi et la soeur de mon meilleur ami...Cette idée est complètement folle. J'aime bien Ginny, mais amoureuse de moi? J'crois pas. Finalement, je repousse cette idée, tout en écoutant la réflexion des garçon de mon amie. Celle-ci affirme que l'école reprendra en force côté ragot habituel puisque les autres écoles ont quitter Poudlard. Elle à bien raison sur se point, sauf que moi, les ragots habituel de qui fricote avec qui, je ne m'en préoccupe pas beaucoup. J'acquiesce simplement à ses paroles en attrapant une chocoballe. Elle change de sujet en apportant l'idée de demander au Weasley s'ils voulaient nous rejoindre au chemin de traverse demain. Se qui en somme me semble une très bonne idée. Comme ça je pourrai demander à mon meilleur pour qu'elle obscure raison il ne m'a envoyé, ni répondu à aucune de mes lettres! Je n'ai pas le temps de répondre qu'elle détale comme un daim et va cherche se qu'il faut pour écrire.

Je me redresse un peut pour me coucher sur le ventre à mon tour, alors qu'elle revient, chouette à l'épaule et parchemin à la main. Je l'a regarde écrire en silence, la tête appuyer sur ma main. Elle fini par me tendre le papier en me demandant si je veux ajouter un truc. Je lui répond négativement de la tête, me disant qu'elle avait probablement mentionné tout se qui avait d'important dans ce petit mot. De toute façon, je ne vois pas se que je pourrais ajouter qui serait constructif...Surtout que dans le moment, j'avais simplement envie de noyer mon meilleur ami d'une mer de reproches...Probablement injustifié, mais justement. Parlant de justice, c'était carrément injuste de me laisser sans nouvelle comme ça! La petite chouette ne semblait pas aussi motivé que sa propriétaire la pauvre, mais elle s'envola malgré tout.

L'idée de voir les jumeaux me plaisait bien et celle de voir mon meilleur ami, malgré tout. Ce sera sans doute bénéfique pour tout le monde. Probablement que Ginny suivra aussi, ça me permettra de vérifier la théorie de la Serpentard. M'appuyant maintenant sur mes coudes, j'ai étirer ma main pour caressé du bout des doigts la fourrure douce du chat qui venait de revenir à la charge pour des câlins. En voyant le chat, j'ai repensé à la photo montrant Elli et lui chaton. La photo m'a amené à penser à l'autre photo d'elle et Drago. Ouais, cette photo, avec le regard d'une Elli que je ne connaissais pas encore. Je l'ai vu dans toute sorte de contexte, avec ses amis, ses petits amis, ses proffs...Y'a que sa famille avec qui je ne l'ai pas vu agir. Mais sur la photo à la plage elle n'avait pas cette expression étrange. J'étais vraiment curieux de savoir le pourquoi de cette expression. C'est pas mon genre de m'intéresser aux ragots et aux histoires de relation social des fille, mais celle-ci m'intéressait beaucoup. Surtout si ça englobe la famille Malfoy. Pas que je m'intéresse à eux particulièrement mais surtout que maintenant je sais qu'il appartiennent aux rangs des mangemorts, ça m'intéresse un peu plus.

- Hey je me demandais...Toi et Drago? Vous êtes proche? Que je demande simplement en glissant ma main le long du dos du chat. Tournant le regard vers celui de la jeune fille pour voir sa réaction.






© Wen C.C

_________________

''We've all got both
Light and Dark
Inside of us
What matters is the part
We choose to act on,
That's who we really are ''
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 204
Localisation : Ici, non là. Ou plutôt là-bas a

Carte du Personnage
Baguette : bois d'aubépine et un poil de loup garou 25.5cm souple
Fonction / Année d'Etude: 5ème annee
Sang : Mêlé

MessageSujet: Re: |terminé|Flash back, Summer| 4 Privet Drive | Visite surprise Ft. Elliot Jensen   Jeu 29 Sep - 21:00

Visite surprise


"Et alors ? Si elle t'aime elle va pas renoncer à cause de ses frères, et soyons honnête peu importe le garçon il ne conviendra jamais à Ron... Mais soignons honnête ce n'est pas les filles qui on un sixième sens c'est les hommes qui sont totalement aveugles... Et puis va pas me faire croire que tu la trouve pas jolie."


Oui il fallait être honnête Ginny devenait une jolie jeune femme. Elliot n'était pas du genre à jalouser les autres femmes, elle était d'ailleurs objective et capable de dire si une demoiselle était jolie ou non. A vrai dire, même si Elliot n'était pas proche des autres filles de l'école, r ares étaient celle qui méritait l'animosité de la jeune fille. Se fut le tour d'Elli de manque de s'étouffer. Drago était le sujet de conversation que la verte et argent évitait à tout prix avec Harry et inversement en présence du blondinet, aussi elle ne s'attendait à tout sauf à cette question de la part dun Gryffondor. Elle mit d'ailleurs un peu de temps avant de faire le lien avec la photo présente dans sa salle de bain. Cette photo représentait tellement leur relative, Elliot était fascinée par cet homme qui ne la voyait à peine. La verte et argent poussait un soupire avant de rouler sur le dos, elle observait le rideau blanc qui servait de ciel à son baldaquin puis roulait sur le côté observant Harry après tout autant répondre en toute sincérité après tout il était son ami.

"Je m'attendais pas vraiment à cette question... En faites on est amis comme tout le monde le sait à Poudlard... En dehors de ça il ne me voit même pas. Je crois que c'est pour ça qu'il m'attire autant, je crois que j'ai un réel soucis Malcolm me traite comme une déesse et je n'ai d'yeux que pour un gars qui préfère un bouledogue à moi. Sérieusement comment il peu préfèrer cette pauvre fille a moi?"

Oui cette situation énervait tout particulièrement la demoiselle, elle ne comprenait réellement pas, surtout que ça serait une fille avec de l'esprit et le physique elle s'avouerait vaincue mais la... Non elle ne pouvait pas laisser tomber si facilement, pas face à cette fille ce n'était pas possible.

"Bref sujet qui fâche maudit mangemorts je reprendrais bien une liqueur de citrouille..."


Elli se vengeance une une baguette de réglisse croquant dedans avec force, si ils continuaient comme ça ils allaient finir avec une crise de foi. Elliot attrapa sa baguette et fit apparaître des petits oiseaux qu'elle fit voler au dessus de leurs têtes essayant de se détendre face à cette frustration a laquelle elle n'avait pas pensé cette été loin du bouledogue tout allait bien.

"On est vraiment nul en amour Ein heureusement que ça ne fait pas partie des buses, sinon on serait dans la merde."


Pas qu'un peu d'ailleurs. Tiens en parlant des buses, Elliot ne voulait pas retourner en divination il faudrait qu'elle en parle à Rogue, maintenant qu'il avait été nommé direction il accéderait peut être à sa demande chose que Dumbledore lui avait toujours refusé.

"En parlant des buses je sens que je suis dans la merde pour la divination je ne veux pas y retourner, cette vieille folle me fou la frousse. Et puis je peux me le permettre avec mes options... je ne pense pas que ça pourrait m'empêcher d'avoir un optimal."

Et ça ça s'appele détourner une conversation.

_________________

Toi qui sèmes la paix dans mon cœur
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 360
Localisation : Poudlard

Carte du Personnage
Baguette : 27,5 cm, bois de houx, plume de phénix, facile à manier et souple, une combinaison peu commune.
Fonction / Année d'Etude: élève de 5 éme année | Gryffondor | Ordre du Phénix
Sang : Sang-Mêlé

MessageSujet: Re: |terminé|Flash back, Summer| 4 Privet Drive | Visite surprise Ft. Elliot Jensen   Lun 3 Oct - 19:23

Visite surprise
Flash Back, Summer

Elliot Jensen










Bien sur que Ginny était jolie, bien que je ne me suis jamais arrêter à l'observer de cette façon. Maintenant qu'Elliot avait mentionner la possibilité de, je crois que j'aurai plus jamais le même regard sur elle que je l'ai eu avant. J'ai beau essayer  de fouiller dans mes souvenir rien ne me donne d'indices sur cette possibilité. La soeur de mon meilleur ami, amoureuse de moi? Vraiment? Sérieusement il faut vraiment que je travail. Elle n'a pas tors sur un point..Nous les gars on ne remarque jamais se genre de comportement. Je crois que nous somme biologiquement incapable de ça. Mais je ne m'aventure pas sur le sujet  avec mon amie.

J'ai préférer continuer sur un sujet bien plus pointilleux. Un sujet  que je n'aborde habituellement pratiquement jamais et encore moins avec Ellie. Mais cette fois justement j'avais l'impression que ça l'impliquait plus que jamais. Jamais je ne m'inquiétais des relations social de Malfoy...En fait je ne m'intéressais jamais à lui...mais cette fois c'est à elle que je m'intéresse. De se quelle peux bien ressentir pour lui et combien elle va en souffrir...Parce que j'ai bien peur que Drago lui rendre la vie dure. J'y connais pas grand chose en relation social, mais j'ai bien l'impression que le blond est mille fois pire que moi...Y'a qu'a le regarder avec ses deux meilleur potes pour le voir...Enfin, je le juge peut-être injustement...Bref, la brunette semble bien surprise de ma question. Je m'y attendais et je m'efforce de ne pas trop être  insistant question qu'elle soit alaise de me répondre.

Sa réponse me rassure un peu. Je lui souhaite d'être heureuse. C'est peut-être égoïste de ma part, mais au fond de moi je ne veux pas qu'elle tombe dans les bras de mon pire ennemi. Je l'écoute attentivement. L'étudiant de mon regard vert. Sa dernière réflexion à propos du bouldogue me fait éclater de rire.

- Ça par contre je l'ignore...C'est vrai que cette fille ne me dit rien à moi non plus...Dis-je toujours en rigolant avant de reprendre.- Mais t'es amie avec lui, alors tu sais comme moi, que coté social...Drago n'est pas dans son élément. Enfin, avec un père comme le sien..Je comprend. Mais au fond je crois que Drago est avec cette fille...Juste par principe d'avoir une copine...Me voilà que je parle de ce gars avec la vert et argent. Qui aurait cru que je pourrais avoir une conversation tranquille à propos de cette teigne hautaine et malsaine sans avoir de propos haineux à son égare...En tout cas pas moi...

Elle s'empresse de changer de sujet ensuite en parlant des buses. Sa réflexion m'arrache un sourire et un soupire de compassion. Parce que pour moi aussi se serait peine perdu. Je suis se qui a de pire dans le domaine je crois. Même pire que Malfoy si ça se trouve. Enfin bref, la suite de ses paroles m'arrache un nouveau petit rire. Le cours de Divination a toujours été le cours le plus ennuyant de mon horaire de cours. C'est aussi là que je reçois le verdicte de ma mort imminente à chaque cours.

- En espérant que cette année, elle ne prédira pas ma mort à chaque cours. Ça fait déjàa 50 fois que je suis censé mourir et c'est toujours pas arrivé...Dis- je avec une expression amuser sur le regard. J'attrape une dernière chocogrenouille.

- Moi, j'espère simplement avoir assez de temps pour jouer un maximum au Quidditch. Car j'ai la nette impression que je vais avoir bien besoin de me changer les idées cette année...






© Wen C.C

_________________

''We've all got both
Light and Dark
Inside of us
What matters is the part
We choose to act on,
That's who we really are ''
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 204
Localisation : Ici, non là. Ou plutôt là-bas a

Carte du Personnage
Baguette : bois d'aubépine et un poil de loup garou 25.5cm souple
Fonction / Année d'Etude: 5ème annee
Sang : Mêlé

MessageSujet: Re: |terminé|Flash back, Summer| 4 Privet Drive | Visite surprise Ft. Elliot Jensen   Jeu 6 Oct - 11:15

Visite surprise

Face aux commentaires d'Harry, Elliot se contentait d'hausser les sourcils, au final, la verte et argent savait déjà que cette conversation ne les méneraient pas très loin, il fallait être réaliste, c'était comme si elle parlait du Gryffondor à Drago, c'était tourner en rond, elle le savait très bien, les deux garçons étaient ennemis depuis leur première année, et ce n'était pas aujourd'hui que tout allait finir. L'Elu avait peut être raison, peut être que Drago était avec elle par principe, mais si ce n'était qu'une question de principe, pourquoi elle? Non pas que la demoiselle accepterait d'être un principe mais tout de même... Non tout vaudrait mieux que le bouledogue des verts et argents. Quant au côté social, tout le monde savait que Drago n'était pas la personne la plus heureuse du monde, mais Elliot n'était pas parfaitement d'accord avec Harry, Drago pouvait être une personne équilibré, appréciant passer du temps avec ses amis, le soucis arrivait lorsque des personnes n'ayant pas le statut d'ami approchait de lui.

"Disons que c'est compliqué de parler de ça, Drago tu ne le connais pas de la même manière que moi, et même si je te dis qu'il sait être une personne adorable, j'ai bien peur que tu me dise que je ne suis pas objective."

Bon ce n'était peut être pas tout à fait faux, Elliot avait peut être un avis enjolivé sur Drago Malefoy, à cause de ses sentiments, mais elle en était persuadée, Drago n'avait pas un mauvais fond, au final, il était coincé à cause des choix de son paternel. Finalement qui d'autre qu'Elliot pouvait clairement comprendre cette situation? Parce qu'il fallait être réaliste, si elle avait grandit auprès de son père, la verte et argent aurait sans doute connu une enfance relativement proche de celle du blondinet.

Harry était capable de garder plus son sang froid que la verte et argent, en particulier concernant la professeur de divination. Il ne lui avait pas fallut longtemps pour se faire une idée, d'ailleurs dès sa première année, Elli avait commencé à sécher cette matière, à répondre à la professeur, et à dormir au fond de la classe. Dumbledore avait beau tenter de raisonner la demoiselle, elle était du genre têtue, et jusqu'à aujourd'hui, ce sujet était du genre tabou à moins de vouloir fâcher la demoiselle. Quoi qu'il en soit, Harry avait raison, ils auraient sans doute besoin de se détendre cette année, enfin si ils en avaient la possibilité, il fallait être honnête, le retour de Voldemort n'était pas une bonne nouvelle, et engendrerait beaucoup de stress.

"Oh oui du Quidditch, cette année, je rentre dans l'équipe de Serpentard, je crois que moi aussi j'aurais besoin de me détendre."

Oui surtout lorsque l'on sait que petit à petit, les mangemorts allaient reprendre possession des lieux qu'ils aimaient, il n'y avait qu'à voir ce qui c'était passé ce soir. Elliot était inquiète elle aussi, mais elle refusait de laisser le stress prendre le pas sur sa vie. Elle ne voulait pas devenir comme sa mère, et vivre cachée pour le reste de ses jours. Posant le bol de friandises bien attaqué sur la table de nuit, et fit disparaitre les petits oiseaux qu'elle faisait voler au dessus de leur tête. La fatigue commençait clairement à l'envahir, la journée avait été rude en émotion, surtout avec le rôle qu'elle avait joué avec les Dursley, mine de rien, jouer les princesses demandait beaucoup d'énergie. Elli fermait les yeux quelques secondes, repensant au bon vieux temps pourtant pas si ancien.

"Tu crois que Poudlard sera comme avant?"

Cette question, ils se la posaient sans doute tous. La mort de Dumbledore avait semé le trouble dans le coeur de beaucoup de gens, elle savait déjà que tout serait different maintenant. Elliot posait sa tête contre l'épaule d'Harry.

"Je crois que je vais regretter le bon vieux temps."



_________________

Toi qui sèmes la paix dans mon cœur
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 360
Localisation : Poudlard

Carte du Personnage
Baguette : 27,5 cm, bois de houx, plume de phénix, facile à manier et souple, une combinaison peu commune.
Fonction / Année d'Etude: élève de 5 éme année | Gryffondor | Ordre du Phénix
Sang : Sang-Mêlé

MessageSujet: Re: |terminé|Flash back, Summer| 4 Privet Drive | Visite surprise Ft. Elliot Jensen   Jeu 6 Oct - 19:40

Visite surprise
Flash Back, Summer

Elliot Jensen










Elle avait probablement raison. Si je laissais de côté mon animosité envers le blond, je pourrait peut-être l'imaginer plus ''humain''. Moins froid et désagréable. Il a des sentiments comme tout le monde et probablement que se qui l'a rendu ainsi rendrait n'importe qui mauvais. Je ne dois pas le juger trop durement, même si je sais très bien que  même en me raisonnant. je n'arriverai jamais à l'apprécier. Il me déteste trop et c'est réciproque. En effet, je ne le connais pas comme elle le connait. J'ai  aucune envie d'apprendre à le connaître non plus et c'est réciproque de toute façon. Je la dévisage un peu lorsqu'elle affirme que je ne la trouve probablement pas objective et je fais signe négatif de la tête.

- Non tu le connais mieux que moi...J'imagine que je le juge trop durement, mais il ne me donne rien pour que je puisse le voir autrement alors...Je veux bien de croire.Que je répond avec un ton monotone. Avant de changer de sujet. L'école, les cours, ça nous ramène un peu dans la routine de l'étude et c'est rassurant de pouvoir repenser un peu  à tout ça.

Je souris de bon coeur lorsqu'elle m'affirme rejoindre l'équipe de sa maison cette année. C'est un nouvelle qui me réjouit! C'est toujours très compétitif lors d'une partie entre les différentes maison, mais contre Serpentard c'est toujours plus fort, sérieux et souvent négatif. Ils son souvent humiliant et s'amuse à blesser ou déstabiliser les autres pour gagner absolument...Écraser les autres pour avancer ça n'a jamais été dans mes valeurs...Savoir que ma seule allié dans cette maison joueras contre-moi ça ajoute un peu de positif à tout ça. C'est toujours plus plaisir de se disputer une victoire de façon amical que de bitcher pour réussir. Sa risque d'être vraiment amusant!

- Vraiment!? Tu rejoindra l'équipe de Serpentard!? C'est une excellente nouvelle! J'ai vraiment hâte de pouvoir croiser le fer avec toi sur le terrain! J'espère que  tu te sent d'attaque! Ça risque d'être du sérieux encore cette annéeDis-je en mimant comme si j'attrapais le vif d'or avec force. Avant de repenser au blond puisqu'il est attrapeur dans l'équipe des verts et argent lui aussi. J'ai un pincement au coeur, se que j'ai rarement en pensant à mes ennemis faut dire...Sauf que...

Cette année, des ennemis j'en n'ai un peu trop. Et y'a de grosse chance que ma tête soit en jeu cette fois. Et maintenant sans Dumbledore je me retrouve complètement seul...Contre toute cette bande et contre le sorcier le plus mauvais et le plus puissant de tout les temps. Je n'ai ni le nivaux pour l'affronter, ni les connaissances et aucune idée comment pouvoir le vaincre. Mon coeur se sert et une nausée me prend. Je ferme les yeux en retenant ma respiration quelques secondes. Essayant de calmer la bouffée d'angoisse qui me sert la gorge. Il fallait vraiment que je me résigne à mourrir cette année? Sauf que je n'y arrive pas. C'est injuste. Il me semble que c'est simplement d'hier que je découvre le monde de la magie. Le monde des sorciers est si vaste et j'ai l'impression d'en avoir vu qu'une infime partie. Que d'avoir vécu ma vie à moitié et je n'aurai pas le droit d'en connaitre d'avantage. Soyons honnête, les chances que je survive face à ce monstre sont...Quasiment...Nul?

Les yeux toujours fermé je soupire en entendant les petits oiseaux qui volaient dans tout les sens s'évanouir doucement. J'ouvre les yeux aux paroles de mon amie et mon regard s'accroche aux détails du tissu du lit.

- J'aimerais te répondre que oui...Que j'ai simplement répondu, mon regard perdu. La laissant venir s'appuyer contre moi.

- Oui moi aussi...Je n'arrive pas à croire se qui arrive...En fait j'crois que je ne veux pas le croire. Je ne peux pas les laisser prendre le contrôle de notre école sans rien faire...Que j'ai répondu en fronçant les sourcils. J'allais mourir oui, mais jamais sans me battre. Je vais tout faire pour défendre se en quoi je crois et pour les gens que j'aime.

-Première chose, ça va surtout être de savoir si je peux remettre les pieds à Poudlard sans recevoir un sortilège impardonnable en pleine tronche...Ensuite, je pourrai tenter de trouver une solution....Que j'ai ajouter en repoussant mon sentiment d'anxiété désagréable. Accepter sa mort prochaine c'est une chose extrêmement difficile...Accepter que sa mort est été en vain c'est encore pire.

- Avec la mort de Dumbledore...Je risque d'avoir bien des difficultés pour  trouver une solution à tout ça...







© Wen C.C

_________________

''We've all got both
Light and Dark
Inside of us
What matters is the part
We choose to act on,
That's who we really are ''
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: |terminé|Flash back, Summer| 4 Privet Drive | Visite surprise Ft. Elliot Jensen   

Revenir en haut Aller en bas
 

|terminé|Flash back, Summer| 4 Privet Drive | Visite surprise Ft. Elliot Jensen

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

 Sujets similaires

-
» |terminé|Flash back, Summer| 4 Privet Drive | Visite surprise Ft. Elliot Jensen
» Made in Flash Back
» Une visite surprise qui porte bien son nom... [Ewan]
» Un professeur un peu spécial... [Flash Back]
» [Flash-back] Such a lonely day, the most loneliest day of my life [Anya ♥]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Poudlard The War ! :: Extérieur de Poudlard :: Londres-