Dolores Ombrage et les mangemorts ont pris le contôle de Poudlard, venez participer à la libération de l'école la plus réputée du monde sorcier
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

  Skeletons [Antera B. Adamspears]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Messages : 326

Carte du Personnage
Baguette : 31,25 cm en bois d'aubépine et en cœur de dragon, plutôt élastique
Fonction / Année d'Etude: Etudiant
Sang : Pur

MessageSujet: Skeletons [Antera B. Adamspears]    Dim 24 Mai - 15:01

">
Skeletons
We all have our skeletons


Je fais un détour par la salle commune, voir si Hermès y était.
A peine rentré elle vole vers moi, se pose sur mon épaule et commence à me pincer légèrement l'oreille en faisant de petit cris.
Je la caresse et posant mon front sur elle
Ma petite Gravity.

Je lui murmure un "je vais bien" avant de l'embrasser sur ses plumes soyeuses et douces.
Je m'étale sur le canapé, tête en arrière en fermant les yeux et soupirant.
Je reste quelques minutes comme ça sans bouger avant d'ouvrir un oeil, sentant une observation sur ma personne.

Un première année me regarde, bouche bée.
Je me redresse en le dévisageant.

- Si tu aimes tellement ma tronche je peux te faire la même si tu veux.

Il ne demande pas son reste et s'en va. Je soupire en faisant non de la tête. Ces première années...

- J'y vais Hermès, je pense pas que je puisse t'emmener mais... Je serais dans la salle de défense contre les forces du mal. Si tu veux te poser sur une fenêtre...

Elle s'envole. Et moi je pars.
Je monte les étages, croisant parfois quelques élèves qui me regardent tantôt avec une expression de peur, tantôt de dégout. Ils se chuchotent des choses à l'oreille, leurs mains devant leurs bouches. Discret, vraiment.

Arrivé devant la porte, je retrouve une impression familière. Je vais la connaitre cette salle, plus que ce que je pensais.

Je toque, attendant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 263
Localisation : Manoir Adamspears

Carte du Personnage
Baguette : Acacia et Crin de Sombral
Fonction / Année d'Etude: Death Eater / Prof de défense contre les forces du mal
Sang : Pur

MessageSujet: Re: Skeletons [Antera B. Adamspears]    Mer 27 Mai - 22:15




La journée avait été longue. Les premières années avaient été effrayé par de simples Grindylows. Ils ne risquaient rien - quel dommage d'ailleurs, pense Antera - cette bande de moustiques. Antera avait été irritée par leur couardise et leur avait demandé un long devoir de trois rouleaux et un tiers du quatrième - parce qu'il faut bien pousser le sadisme - pour le surlendemain sur ces charmantes petites bestioles des eaux d’Écosse et d'Irlande. La sorcière avait bien eu envie de leur faire un atelier plongée mais elle ne devait pas les tuer, elle devait les aguerrir et subrepticement leur faire apprendre quelques tours de magie noire.

Antera venait de terminer de ranger la salle de défense contre les forces du mal - By Salazar Slytherin qu'elle déteste cette appellation - et avait remis en place la bibliothèque qu'un quatrième année empoté de chez Hufflepuff avait explosé transformant les livres en confettis. La Mangemorte avait eu une sacrée envie de faire de même avec la tête dudit élève qui s'était immédiatement retrouvé manchot jusqu'à la fin du cours. C'était d'ailleurs à regret qu'elle lui avait rendu ses bras. La jeune sorcière venait donc d'en terminer avec son ménage et s'était confortablement installé dans son bureau attenant. Un bureau qu'elle avait entièrement redécoré ça allait de soit. Dolorès a vraiment des goûts de Muggle vieille fille. Elle venait juste de se poser avec un thé au jasmin et le Necronomicon quand un coup avait retenti dans la salle de cours. Soupirant, elle se lève et se dirige au haut de l'escalier. Apparemment la personne n'ose pas entrer.

- La porte est ouverte, entrez.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 326

Carte du Personnage
Baguette : 31,25 cm en bois d'aubépine et en cœur de dragon, plutôt élastique
Fonction / Année d'Etude: Etudiant
Sang : Pur

MessageSujet: Re: Skeletons [Antera B. Adamspears]    Dim 31 Mai - 11:18

">
Skeletons
We all have our skeletons


J'attends la réponse tout en posant mon front sur la porte. Enfaite, j'espère très fort qu'elle n'est pas dans son bureau. De ce fait je pourrais repartir en salle commune et avoir un temps de paix un peu plus long.
Mais non !

- La porte est ouverte, entrez.

Une prochaine fois. Je relève la tête et pousse la porte avant de la refermer avec mon dos. Je prend mon petit regard perdu, essayant de l'amadouer avant même qu'elle sache pourquoi je suis ici.
Pas sur que cela marche vraiment avec elle, surtout après les recommandations de la dernière fois. Était-elle d'ailleurs déjà au courant ?

- Bonjour professeur.

C'est pas le moment d'être impoli, surtout avec ma tronche massacrée de partout. Entre les ecchymoses, les coupures, le sang séchés. J'espère rester beau gosse après ça !
Je m'approche lentement de son bureau, trainant un peu les pieds, sans oser la regarder complètement dans les yeux et lui tend le parchemin en le tenant bien au cout de la main droite.

- De... De la part du professeur Rogue.

J'attends patiemment qu'elle le prenne, sans la regarder. Les traces de cordes toujours sur les poignets.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 263
Localisation : Manoir Adamspears

Carte du Personnage
Baguette : Acacia et Crin de Sombral
Fonction / Année d'Etude: Death Eater / Prof de défense contre les forces du mal
Sang : Pur

MessageSujet: Re: Skeletons [Antera B. Adamspears]    Dim 31 Mai - 20:45



La porte s'ouvre sur un sorcier méconnaissable. Antera ne bouge pas. Elle reconnait Kouta à sa coiffure typique. Même le visage ravagé, il n'en cache toujours qu'un seul côté. Le garçon s'avance, monte les escaliers et la rejoint. ls entrent dans son bureau dont elle ferme la porte avec soin, réajustant subrepticement une rune qui rend la pièce insonorisée. La sorcière fait le tour de son bureau, s'assoit et regarde Kouta. Il est dans un sale état. A la sortie de son bureau elle va l'envoyer directement à l'infirmerie. Faudrait pas que son nez se ressoude de travers ou qu'il ait un os brisé qui lui provoque un abêtissement incurable.

- Bonsoir Kouta. Je ne vous attendais pas ce soir.

Il lui tend alors un parchemin. Elle reconnait avant même qu'il ne le lui dise le sceau du Directeur. Ceci n'explique néanmoins pas l'état physique du jeune homme. Elle prend le parchemin.

- Je le lis avant ou après que vous m'en ayez dis plus Kouta ?

Elle pose la lettre devant elle.

- Néanmoins je pense sans pouvoir me tromper que vous avez encore été trop loin. Vraiment trop loin cette fois-ci. Le Directeur Snape n'est pas du genre violent habituellement. S'il l'a utilisé c'est que vous avez franchi une limite.

Elle se lève, va jusqu'à son cabinet à potion et en sort un tout petit flacon en cristal en forme de poire. Puis elle prend un verre dans lequel elle verse de l'eau et une seule goutte de la potion. Antera dépose le verre devant Kouta.

- Ceci atténuera un peu votre douleur. Je ne suis pas médicomage mais cela devrait vous soulager un peu.

En fait cela devrait anesthésier la douleur pour quelques temps, tout dépendra de sa résistance naturelle aux potions. Elle vient de lui verser de la morphine pure dans un peu d'eau pour faire passer. Antera n'a toujours pas ouvert le mot de Severus.

- N'avons-nous pas eu une discussion sur les limites et les combats à mener ? N'avons-nous pas vu ensemble que certains choix peuvent vous causer de graves ennuis ?  Le Directeur vous à puni physiquement cette fois. Que pensez-vous qu'il en sera de la prochaine ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 326

Carte du Personnage
Baguette : 31,25 cm en bois d'aubépine et en cœur de dragon, plutôt élastique
Fonction / Année d'Etude: Etudiant
Sang : Pur

MessageSujet: Re: Skeletons [Antera B. Adamspears]    Dim 31 Mai - 23:23

">
Skeletons
We all have our skeletons


Je la regarde se lever et s'assoir, toujours me regardant. J'ai un peu honte. C'est rare mais ça doit être une des seules personnes que je ne voulais pas décevoir. Je ne cache rien,de toute manière c'est trop tard.
Elle ne m'attendait pas. Ce qui veut dire qu'elle n'est pas du tout au courant. Est-il donc préférable qu'elle l'apprenne de ma bouche ou de ce parchemin ?

- Je le lis avant ou après que vous m'en ayez dis plus Kouta ?

Je lui lance un rapide coup d’œil. A vrai dire je n'ose pas trop commencer. Je suis gêner et elle doit le ressentir. Cette assurance que je lui ai montré la dernière, disparut. Je ne suis plus qu'un reflet de moi même. Un miroir cassé. Ou peut être seulement le vrai moi que je cache à tout le monde ?

- Néanmoins je pense sans pouvoir me tromper que vous avez encore été trop loin. Vraiment trop loin cette fois-ci. Le Directeur Snape n'est pas du genre violent habituellement. S'il l'a utilisé c'est que vous avez franchi une limite.

Je la regarde encore rapidement alors qu'elle commence sa phrase, et de nouveau préfère baisser les yeux. Cela parait logique. Et à ce moment, je me demande si elle pourrait, même un peu, se rapprocher de la vérité. Ou peut être qu'elle ne pourrait pas imaginer ce que j'ai fais.
Les goutes perlent sur mon visage, parfois se mélangeant aux gouttelettes de sang qui restent.

Je sursaute à son mouvement, étant beaucoup trop aux aguets. La suivant du regard, j'analyse ces moindres faits et gestes. Et fixe à présent le verre devant moi.

- Ceci atténuera un peu votre douleur. Je ne suis pas médicomage mais cela devrait vous soulager un peu.

Je le regarde un temps avant de le boire. C'est amère, répugnant et juste insupportable mais je ne laisse rien paraitre.

- N'avons-nous pas eu une discussion sur les limites et les combats à mener ? N'avons-nous pas vu ensemble que certains choix peuvent vous causer de graves ennuis ? Le Directeur vous à puni physiquement cette fois. Que pensez-vous qu'il en sera de la prochaine ?

Je ne dis toujours rien pendant de longues secondes, puis.

- J'ai attaqué un professeur. Avec un sortilège impardonnable.

Attente.

- Je n'ai pas réussis à me contrôler et... Pour arranger le tout j'ai insulté le directeur.

Je relève la tête et la regarde.

- Il y a quelque chose qui ne va pas en moi... Mais je ne sais pas quoi.

J'avais besoin de me soulager, et elle était la seule qui me donner envie de le faire.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 263
Localisation : Manoir Adamspears

Carte du Personnage
Baguette : Acacia et Crin de Sombral
Fonction / Année d'Etude: Death Eater / Prof de défense contre les forces du mal
Sang : Pur

MessageSujet: Re: Skeletons [Antera B. Adamspears]    Sam 13 Juin - 17:21



Antera écoute l'adolescent, impassible. Il n'est pas fier de lui. Il n'assume pas et s'estime abimé. La sorcière se demande bien quelle blessure il traîne pour penser cela. Elle sait qu'elle gagne peu à peu la confiance de Kouta et le temps viendra où il le lui dira mais chaque chose en son temps.

- Vous avez utilisé un sortilège impardonnable sur un professeur. Si vous êtes encore là je suppose qu'il s'agissait du sortilège Doloris.

Elle sait que s'il s'était agit du sortilège de mort, Severus n'aurait rien pu couvrir quand à l'imperium, ça n'était pas possible, pas avec un esprit fracturé comme celui de Kouta.

- Et qu'avez-vous ressenti ? Utiliser ce sortilège, faire du mal volontairement, qu'est ce que cela vous a apporter ?

Antera lui offre l'un de ses très rares sourires sincères.

- Vous pouvez parler librement ici Kouta. Ce que vous choisirez de dire restera entre ces murs et ne seront pas retenus contre vous.

Puis elle revient sur l'agression :

- Et ce professeur, méritait-il selon vous d'être soumis à ce sortilège ?

La voie d'Antera n'exprime aucun reproche ni aucune fierté. La Death Eater souhaite amener son élève à décortiquer son acte par lui-même. Elle n'a rien contre l'utilisation des Sortilèges Impardonnables, elle pense même pouvoir les apprendre à certains élèves triés sur le volet à partir du milieu de l'année. Cependant elle souhaite savoir ce que lui en pense. Va-t'il assumer son acte et dire que oui, ce professeur le méritait ou que non il n'est qu'un élève et n'a pas a attaquer un professeur. Elle a compris depuis la première detention de Kouta que laa violence ne serait pas le meilleur chemin pour lui. Il chercherait à se faire punir parce que comme beaucoup qui se croient cassés, son seul exutoire c'est la violence.

- Quand au Directeur Snape, ne l'avez-vous pas provoqué volontairement pour qu'il vous mette dans cet état Kouta ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 326

Carte du Personnage
Baguette : 31,25 cm en bois d'aubépine et en cœur de dragon, plutôt élastique
Fonction / Année d'Etude: Etudiant
Sang : Pur

MessageSujet: Re: Skeletons [Antera B. Adamspears]    Mer 17 Juin - 13:22

">
Skeletons
We all have our skeletons


Après avoir parlé, je baisse le regard, préférant la vue du parquet cirée à celle du professeur. J'essaye de me promettre à moi même de dire la vérité, toute la vérité, et ne pas me cacher encore une fois derrière de plates excuses et de pitoyables mensonges.
La vérité me brule les entrailles, comme si c'était devenue une entité errante qui demandée juste à sortir.
Je soupire doucement, mal à l'aise de me sentir observer de la sorte.

- Vous avez utilisé un sortilège impardonnable sur un professeur. Si vous êtes encore là je suppose qu'il s'agissait du sortilège Doloris.

Je fais un faible oui de la tête. Je sais que je n'aurais pas eu le cran d'utiliser le sortilège de la mort. Et pour l'Impérium, je n'aurais jamais réussis à le contrôler, n'arrivant déjà pas à maitriser mon propre subconscient.
Et oui, le sortilège Doloris m’excite au plus haut point.

- Et qu'avez-vous ressenti ? Utiliser ce sortilège, faire du mal volontairement, qu'est ce que cela vous a apporter ?

Je ne dis rien pendant un temps, n'osant pas dire réellement ce que je pense, je cherche mes mots, ma syntaxe. Mais finalement, la même phrase me revient en boucle dans ma tête.

- Vous pouvez parler librement ici Kouta. Ce que vous choisirez de dire restera entre ces murs et ne seront pas retenus contre vous.

- Ça me plait, ça me donne du plaisir.

Ma propre voix m'étonne, comme si ce n'était pas la mienne, mais toujours cette foutu entité. Mais n'avais-je pas promis de dire la vérité, même si cette dernière est angoissante ?
Le contrôle me lâche.

- Et ce professeur, méritait-il selon vous d'être soumis à ce sortilège ?

Je finis pas faire les 100 pas dans la pièce, me grattant la tête d'un geste nerveux, réfléchissant rapidement, trop rapidement. J'entends ma professeur comme si elle parlait dans une bulle. Voix lointaine, murmure.

- Quand au Directeur Snape, ne l'avez-vous pas provoqué volontairement pour qu'il vous mette dans cet état Kouta ?

Je me tourne vers elle, le regard un peu perdu.

- Oui. Oui il l'a mérité ! Et je le referais si besoin ! Ou... Peut être qu'il ne le mérité pas je n'en sais rien ! Et... oui, oui je l'ai provoqué. Je me plais dans la provocation ! On m'a apprit à le faire !

Je me répond plus à moi même qu'à elle. Les mots sortaient vite, plus vite que mes pensées. tant de vomie mental, tous ces mots, ces voix, impossible de clairement les entendre, j'en ai mal à la tête. Je me tourne brutalement vers elle, sans maitriser ces phrases, ces verbes qui m'arrivent.

- Demandez à mon père il...

Je reste choqué par moi même. Mon visage exprime la surprise, la douleur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 263
Localisation : Manoir Adamspears

Carte du Personnage
Baguette : Acacia et Crin de Sombral
Fonction / Année d'Etude: Death Eater / Prof de défense contre les forces du mal
Sang : Pur

MessageSujet: Re: Skeletons [Antera B. Adamspears]    Sam 4 Juil - 0:20



Les réponses de Kouta sont violentes, angoissées. Pressées de sortir mais souhaitant rester cachées. Antera regarde le jeune homme ratisser de long en large son tapis. Le conflit entre les idées du jeune homme. Son comportement parlant autant que ses mots.

Kouta Stainowl a écrit:
- Oui. Oui il l'a mérité ! Et je le referais si besoin ! Ou... Peut être qu'il ne le méritait pas je n'en sais rien ! Et... oui, oui je l'ai provoqué. Je me plais dans la provocation ! On m'a apprit à le faire !

La sorcière hoche de la tête, regarde Kouta dans les yeux lorsqu'il fait sa déclaration. Elle ne le juge pas non. Elle évalue sa force de caractère.

Kouta Stainowl a écrit:
- Demandez à mon père il...

Le jeune se fige. S’arrête. Alors la voilà la clé. Le père Stainowl. Qu'est ce que cet homme respecté de la communauté et un Sang Pur bien vu des Death Eaters peut-il avoir fait à son fils unique pour qu'il soit ainsi ?

- Vous m'en direz plus quand vous serez prêt. Je vois bien qu'il y-a un soucis dans votre relation à la figure paternelle néanmoins ceci semble douloureux pour vous. Je pourrais écrire à votre père mais je ne le ferais pas. Vous êtes la personne que j'estime dans cette pièce, je vous laisse donc choisir de me faire confiance quand vous vous sentirez prêt Kouta.

Antera l'invite à s'asseoir et fait voleter un jus de citrouille sur son bureau pour lui. Si il veut lui en dire plus, elle lui laisse quelques instants. Puis elle attrape le parchemin du Directeur Snape.

- Découvrons ce que nous écrit le Directeur.

La sorcière blonde décachette d'un coup de coupe papier en argent et pommeau d'ivoire le parchemin qui se déplie devant elle. Elle le lit avec attention puis le repose.

- Je pense que le Directeur a une meilleure opinion de vous que vous ne semblez le penser. Severus Snape peut être tortueux, ne confrontez pas votre esprit au sien si vous pouvez l'éviter. En tout cas, suite à votre incartade sur le Professeur Deablossom, il vous met sous ma tutelle directe. Ce qui signifie que chaque nouvelle incartade, chaque detention ou remontrance que vous aurez passera par moi et que je suis responsable de vos actes.

La Death Eater regarde Kouta sérieusement. Elle a un regard déterminé que de très rares personnes ont pu voir et très peu sont encore en vie pour en parler.


- Kouta, chaque fois que vous aurez envie de faire une erreur de jeunesse, je vous invite à y-réfléchir à deux fois voir plus et si nécessaire à venir m'en parler. Ce que vous avez fait au Professeur d'Etude des Moldus était peut-être mérité, après tout c'est un né Muggle et un Garou, mais vous devez apprendre à respecter votre hiérarchie. Si le Directeur vous met sous ma tutelle c'est qu'il vous pense capable de grandes choses. Si vous avez envie d'apprendre et de voir plus loin que Hogwarts, alors je pourrais être plus qu'une simple tutrice, ce sera votre choix...

Antera laisse sa phrase en suspens. Puis reprend quelques instants plus tard le temps que cela fasse son chemin dans le cerveau de l'adolescent.

- Une dernière chose, je veux que vous passiez tous les vendredis soirs à 18h tapantes pour me faire le déroulé de votre semaine et si des choses se passe mal, il vaudra mieux pour vous être le premier à me les annoncer. Choisissez vos combats et assumez les.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 326

Carte du Personnage
Baguette : 31,25 cm en bois d'aubépine et en cœur de dragon, plutôt élastique
Fonction / Année d'Etude: Etudiant
Sang : Pur

MessageSujet: Re: Skeletons [Antera B. Adamspears]    Mar 7 Juil - 16:13

">
Skeletons
We all have our skeletons


J’ai les yeux dans le vide. Tout découler de cette nuit, de ce moment. Avais-je essayé de l’imiter ? De voir ce que cela faisait de lancer ce sortilège ? De prouver que la victime était l’autre et non-moi ?
J’avais le pouvoir, pas comme cette journée où je n’avais été qu’une proie de la violence paternelle.
Ma recherche de perfection et de puissance n’est pas contrôlée, j’ai l’impression de lancer des coups au hasard en espérant toucher ma cible. Mais la plupart du temps j'échoue et me touche moi même.

- Vous m'en direz plus quand vous serez prêt. Je vois bien qu'il y-a un soucis dans votre relation à la figure paternelle néanmoins ceci semble douloureux pour vous. Je pourrais écrire à votre père mais je ne le ferais pas. Vous êtes la personne que j'estime dans cette pièce, je vous laisse donc choisir de me faire confiance quand vous vous sentirez prêt Kouta.

Acceptant l’invitation, je m’assois. Je mets ma tête dans mes mains, attendant que ce fléau d’idée et de parole se calme. Ces mains aussi abimées que mon âme en ce moment même. C’est comme si des millions de petites griffes rentraient une par une dans mon cerveau, injectant un mot à chaque fois. J’ai du mal à faire le lien entre tous.

- Découvrons ce que nous écrit le Directeur.

Un silence tombe alors sur la pièce. Je sens presque son regard aller de gauche à droite, lisant chaque mot avec attention. Je ne sais pas ce qu'il a écrit, mais je pense en connaitre le résumé. Mes plaies me font souffrir mais moins que ma conscience.

- Je pense que le Directeur a une meilleure opinion de vous que vous ne semblez le penser. Severus Snape peut être tortueux, ne confrontez pas votre esprit au sien si vous pouvez l'éviter. En tout cas, suite à votre incartade sur le Professeur Deablossom, il vous met sous ma tutelle directe. Ce qui signifie que chaque nouvelle incartade, chaque detention ou remontrance que vous aurez passera par moi et que je suis responsable de vos actes.

Je relève la tête et la regarde, je ne comprends pas trop ce que tout ceci signifie. Mon regard est un peu embué et perdu. Comme si j’avais balancé mon assurance en même temps que le doloris.
J’avais essayé d’être fort, mais tout ceci m’a plus affaibli que ces semaines dehors, à dormir à même le sol avec ma chouette comme seule compagnie.

- Kouta, chaque fois que vous aurez envie de faire une erreur de jeunesse, je vous invite à y-réfléchir à deux fois voir plus et si nécessaire à venir m'en parler. Ce que vous avez fait au Professeur d'Etude des Moldus était peut-être mérité, après tout c'est un né Muggle et un Garou, mais vous devez apprendre à respecter votre hiérarchie. Si le Directeur vous met sous ma tutelle c'est qu'il vous pense capable de grandes choses. Si vous avez envie d'apprendre et de voir plus loin que Hogwarts, alors je pourrais être plus qu'une simple tutrice, ce sera votre choix...

Je la regarde, essayant de comprendre chaque mot et phrase. Analysant un peu le tout. Je sens moi même que mon regard est éteint, cette envie de faire de grande choses me tourmente.
Chercher le grand air. Être ce que je veux.

- Une dernière chose, je veux que vous passiez tous les vendredis soirs à 18h tapantes pour me faire le déroulé de votre semaine et si des choses se passe mal, il vaudra mieux pour vous être le premier à me les annoncer. Choisissez vos combats et assumez les.

Je tremble de tout mon être. Résister j'en suis incapable. Toujours les yeux dans le vide, je sens des mots dans ma gorge, frappant pour sortir. Ce démon, cet animal en moi, veut sa place, ma place.
Ma jeunesse est ivresse.

"Je n'ai plus de parents. Mon père m'a battu avant de me mettre à la rue. D’où le doloris lancé. Je rigole nerveusement. Bon sang, qui aurait pu croire que son fils adoré n'était pas normal à ses yeux. Je me sens si stupide d'être torturé juste pour ça. À force de regarder tomber les anges, on finit par sombrer en enfer. À force de me dire de suivre la nuit, j'ai laissé l'obscurité me dévorer. Un foutu pacte avec le diable, voilà ce qu'il m'a fait signer. Et quand il a vue que ses peurs devenaient réelles, il a cru bon de me juger coupable de tout ce chaos. Le désir m'a brulé et je lui ai tout avoué. Il n’a pas supporté que son fils ne soit pas sous son contrôle entièrement. Il m’a donc jeté le sortilège impardonnable. À partir de ce moment, sa haine s’est emparée de lui, comme si on lui avait injecté dans les veines. J’ai passé plusieurs semaines dans la rue. Une sorte de baptême, une punition. C’est drôle comment un homme qui sert le diable obéi aux lois de Dieu. Un jour il s'éteindra."

Je sens mon regard s'allumer d'une teinte un peu meurtrière en repensant à mon père.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 263
Localisation : Manoir Adamspears

Carte du Personnage
Baguette : Acacia et Crin de Sombral
Fonction / Année d'Etude: Death Eater / Prof de défense contre les forces du mal
Sang : Pur

MessageSujet: Re: Skeletons [Antera B. Adamspears]    Sam 1 Aoû - 17:34



Les flammes de la haine s'élèvent en Kouta. Antera voit enfin les Ténèbres qui rongent l'adolescent. Une soif de meurtre inextinguible envers un père destructeur. Antera ne comprend pas. Elle qui n'a jamais eu de parents, volés par des idiot d'amoureux des muggles, comment on peut hair son enfant et créer une soif de vengeance de cette manière. Néanmoins, elle comprend le désir de vengeance. La vengeance est sa raison de vivre.

Kouta Stainowl a écrit:
- "Je n'ai plus de parents. Mon père m'a battu avant de me mettre à la rue. D’où le doloris lancé. Bon sang, qui aurait pu croire que son fils adoré n'était pas normal à ses yeux. Je me sens si stupide d'être torturé juste pour ça. À force de regarder tomber les anges, on finit par sombrer en enfer. À force de me dire de suivre la nuit, j'ai laissé l'obscurité me dévorer. Un foutu pacte avec le diable, voilà ce qu'il m'a fait signer. Et quand il a vue que ses peurs devenaient réelles, il a cru bon de me juger coupable de tout ce chaos. Le désir m'a brulé et je lui ai tout avoué. Il n’a pas supporté que son fils ne soit pas sous son contrôle entièrement. Il m’a donc jeté le sortilège impardonnable. À partir de ce moment, sa haine s’est emparée de lui, comme si on lui avait injecté dans les veines. J’ai passé plusieurs semaines dans la rue. Une sorte de baptême, une punition. C’est drôle comment un homme qui sert le diable obéi aux lois de Dieu. Un jour il s'éteindra."

Les yeux de Kouta brillent d'une lueur malsaine. Les envies de meurtre sont tellement puissantes qu'il ne peut pas les contenir et surtout il ne sait pas les contenir.

- Ne vous laissez pas consumer Kouta. Dirigez le feu qui brûle en vous. Apprenez à le contrôler et vous en tirerez un grand pouvoir.

La haine peut vous emmener très loin sur les chemins de la folie. Mais la folie ne mène à rien. Antera l'a vu régulièrement auprès de Tante Bellatrix. Elle est puissante mais elle est dévorer par sa haine du monde et complètement contrôler par le Dark Lord qui sait diriger sa folie.

- La vengeance est un plat qui se mange froid. C'est un proverbe moldu. Je ne les aime pas particulièrement mais celui-ci est vrai. La vengeance prend du temps, de l'énergie mais menée correctement, elle apporte satisfaction et apaisement.

La sorcière se lève et pose une main apaisante sur l'épaule de l'adolescent qui est aussi presque grand qu'elle.

- Kouta, votre père vous a renié, faisant de vous un traître à votre sang mais vous pouvez retrouver votre vraie place. Racontez moi donc ce qu'il s'est réellement passé. Sans métaphore, avec des mots simple. Je pourrais ainsi vous aidez à trouver une solution.

Oui il faut qu'elle sache. Elle qui pensait que ce jeune homme pourrait faire partie de l'élite pourrait voir ses gâcher si jamais il devait être un sang pur, au pir un raffleur mais ce serait réellement gâcher son potentiel. De plus elle devrait informer Severu pour qu'il mette un terme à la formation avec la Absil. On ne peut pas donner trop de pouvoir à un ennemi potentiel.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 326

Carte du Personnage
Baguette : 31,25 cm en bois d'aubépine et en cœur de dragon, plutôt élastique
Fonction / Année d'Etude: Etudiant
Sang : Pur

MessageSujet: Re: Skeletons [Antera B. Adamspears]    Ven 2 Oct - 21:58

">
Skeletons
We all have our skeletons


— Ne vous laissez pas consumer Kouta. Dirigez le feu qui brûle en vous. Apprenez à le contrôler et vous en tirerez un grand pouvoir.

C’est ce que je pensais faire justement avec cette attaque-surprise. Mais tout s’est retourné contre moi sans que je m’en rende compte. Je baisse le regard vers mes mains, tremblantes et abimées. Non, j’ai laissé cette haine me contrôler et m’empêcher de réfléchir. Tout ce que je voulais c’était me prouver certaines choses. J’avais lamentablement échoué, cependant je reste assez intelligent pour prendre la main tendue d’Antera et non la rejeter.

— La vengeance est un plat qui se mange froid. C’est un proverbe moldu. Je ne les aime pas particulièrement, mais celui-ci est vrai. La vengeance prend du temps, de l’énergie, mais mené correctement, elle apporte satisfaction et apaisement.

Je lève les yeux vers elle, la suivant du regard tandis qu’elle s’approche de moi. Je reste un gamin qui joue trop à l’adulte. Où qui pense justement que je dois en être un. Et pourtant je ne peux pas m’empêcher de penser à l’impossible, à ma puissance sûrement cachée. Et si c’était eux qui allaient m’aider à la révéler ?

— Kouta, votre père vous a renié, faisant de vous un traître à votre sang, mais vous pouvez retrouver votre vraie place. Racontez-moi donc ce qu’il s’est réellement passé. Sans métaphore, avec des mots simples. Je pourrais ainsi vous aider à trouver une solution.

Je la regarde. Je ne sais pas si je pouvais clairement révéler le problème. Je tourne la tête dans la direction opposée.

— Mon père a appris un secret me concernant qui reste impardonnable pour lui. Il m’a mis à la porte alors que ma mère n’a rien fait pour me protéger. J’ai vécu dans la rue en attendant la rentrée avec mon effraie. Je ne pensais pas que ça aller arriver à ce stade lui qui me voyait gravir les échelons sans difficulté.
Je suis désolé, je n’arrive pas à vous dire ce qui l’a convaincu de réagir comme cela, je ne veux pas que tout ça recommence... »


Cette dernière phrase je l’ai dis en la regardant dans les yeux. Oui, j’avais réellement peur de le dire. Non pas parce que je n’avais pas confiance en elle, mais parce que ça me renforcerait dans l’idée que oui, tout cela était vrai.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 263
Localisation : Manoir Adamspears

Carte du Personnage
Baguette : Acacia et Crin de Sombral
Fonction / Année d'Etude: Death Eater / Prof de défense contre les forces du mal
Sang : Pur

MessageSujet: Re: Skeletons [Antera B. Adamspears]    Sam 23 Jan - 18:44



L'adolescent est réceptif à son discours. Elle le sent prêt à parler mais malgré tout, il reste encore un jeune homme, pas un adulte. Personne ne lui a encore appris que pour surpasser ses peurs, il faut les accepter. Pour avancer et se confronter, il faut se l'avouer à soi-même. Antera sait aussi qu'elle n'est pas psychologue. Manipulatrice, prédatrice et adaptable, certainement mais ce sont ses forces, celles qui lui permettent chaque jour d'avancer sur le chemin vengeur qu'elle s'est choisi, celles qui lui permettent d'avancer chaque jour dans la Dark Arts, celles qui lui permettent de nager dans les eaux troubles de la haute tout en servant le Dark Lord.

- Kouta. vous n'êtes peut-être pas prêt à m'en parler mais vous en êtes vous parlé à vous-même ? Avez-vous regardé la vérité en face.

S'il y-a une chose qu'Antera connaît, ce sont les Ténèbres dans lesquels on s'enfonce quand quelque chose détraque le développement. Sa propre convalescence fut longue et difficile mais elle était aussi beaucoup plus jeune et entouré de personne obligé de porter un masque d'outrage au lieu de porter le deuil.

- Il faut que vous énonciez tout haut votre "évènement", appelons le comme ça pour le moment. Il faut que vous lui donniez de la consistance. Tant que vous refuserez de l'affronter, vous resterez bloqué dans ce semi-état. Celui d'avoir l'impression d'être moins que rien mais d'être aussi tellement plus que cela et vous recommencerez à perdre le contrôle. Et sachez que là, personne ne pourra vous protégez de l'exclusion pas même le Directeur Snape.

J'ajoute aussi :

- De plus, vous ne pourrez jamais exercer votre vengeance si vous n'affrontez pas cet "évènement". Mais cela implique pour vous de grandir, et de ne plus être un simple adolescent mais un homme.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 326

Carte du Personnage
Baguette : 31,25 cm en bois d'aubépine et en cœur de dragon, plutôt élastique
Fonction / Année d'Etude: Etudiant
Sang : Pur

MessageSujet: Re: Skeletons [Antera B. Adamspears]    Mer 27 Avr - 22:11

">
Skeletons
We all have our skeletons


- Kouta. vous n'êtes peut-être pas prêt à m'en parler, mais vous en êtes vous parlé à vous-même ? Avez-vous regardé la vérité en face.

M'en parler a moi même. Je n'arrête pas. Je n'arrête pas de me repasser ces questions encore sans réponse, ces insultes que je me lance, celles que je vomis intérieurement contre moi-même et mon père.
La vérité m’explose au visage à chaque fois que je me regarde dans un miroir. À chaque fois que je regarde une personne.
Comme si mes yeux se remplissaient d'une espèce de buée noire que je n'arrive jamais à dispersait. Je souffle, je m'épuise, mais elle revient toujours.

- Il faut que vous énonciez tout haut votre "évènement", appelons-le comme ça pour le moment. Il faut que vous lui donniez de la consistance. Tant que vous refuserez de l'affronter, vous resterez bloqué dans ce semi-état. Celui d'avoir l'impression d'être moins que rien, mais d'être aussi tellement plus que cela et vous recommencerez à perdre le contrôle. Et sachez que là, personne ne pourra vous protégez de l'exclusion pas même le Directeur Snape.

Je l'écoute, toujours en la regardant, réfléchissant.

- De plus, vous ne pourrez jamais exercer votre vengeance si vous n'affrontez pas cet "évènement". Mais cela implique pour vous de grandir, et de ne plus être un simple adolescent, mais un homme.

Je fronce les sourcils. Le dire à haute voix. Je ne l'ai jamais fait. Peut-être que j'essayerais. Pourquoi en avais-je aussi honte ? Après tout, une seule personne avait jusqu'à la mal réagi. Avais-je fait une généralité pour un seul cas ? Avais-je juste peur que cela se reproduise ?

- Je n'aime pas les filles. C'est un manque de virilité et une honte pour une famille de sang pur. Je rigole. Ça fait tellement cliché comme histoire. Tellement prévisible dès qu'on parle de haut rang... Pourtant, ça n'a pas l'air si terrible quand je le dis.

Soulagement.

- J'espère tout de même que vous gardez ça pour vous.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 263
Localisation : Manoir Adamspears

Carte du Personnage
Baguette : Acacia et Crin de Sombral
Fonction / Année d'Etude: Death Eater / Prof de défense contre les forces du mal
Sang : Pur

MessageSujet: Re: Skeletons [Antera B. Adamspears]    Ven 29 Avr - 22:46



Antera avait lu dans les yeux de Kouta les effets de ses mots. L'adolescent était perturbé par ce secret qui lui avait valu d'être renié par sa famille. La nouvelle n'était pas arrivée au Seigneur des Ténèbres. Les familles de Sang Purs étaient de vraies commères entre elle malgré tous les secrets qui trainaient de ci de là, partout. La Mangemorte lui avait laissé le temps de réfléchir, de peser ses mots. Elle ne l'avait pas pressé. Et puis il s'était ouvert telle une fleur diaphane dont les pétales rougissent pour retrouver son éclat.

La sorcière écoute son aveux. Un rictus de dédain flotte sur ses lèvres.Elle ne condamne pas le jeune homme. Non. L'attitude de ce père est la plus condamnable. Dans leur monde, l'orientation sexuelle n'est qu'un détail. Seule compte la puissance. La famille Stainowl semble sombrer dans la décadence. Antera relève le regard vers son élève :

- Pourquoi vous cacher ? L'homosexualité n'est pas une tare.

La jeune femme ne cherche pas à lutter contre des préjugés.

- Seul compte le Pouvoir et ceux trop faibles pour le rechercher.

La phrase fétiche du Seigneur des Ténèbres, tellement vrais. Il n'y-a pas de blanc, de noir, de Vérité. Il n'y-a que le Pouvoir. Il est folie de juger un jeune sur ses attraits.

- Soyez assuré de ma discrétion mais si je puis vous donner un conseil, ne réprimez pas votre Nature. Être en contradiction avec vous-même vous empêche d'exprimer votre plein potentiel. Assumez-vous Kouta, il n'y-a que comme cela que vous pourrez avancer et accomplir votre destin. Je pense ne pas me tromper en pensant que vous avez du potentiel. Voulez-vous le déployer ? Recouvrir ce monde de votre Pouvoir ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 326

Carte du Personnage
Baguette : 31,25 cm en bois d'aubépine et en cœur de dragon, plutôt élastique
Fonction / Année d'Etude: Etudiant
Sang : Pur

MessageSujet: Re: Skeletons [Antera B. Adamspears]    Sam 30 Avr - 22:52

">
Skeletons
We all have our skeletons


- Pourquoi vous cacher ? L'homosexualité n'est pas une tare.

Pour certains oui. Et même une honte. Une cause assez grave pour se prendre un sortilège impardonnable. Le pire dans tout ça c'est que j'ai toujours essayé d'être ce qu'il voulait. De penser comme il voulait. De vivre comme il voulait. Et juste pour quelque chose que je ne contrôle pas, il me met à la porte. Me renie.

- Seul compte le Pouvoir et ceux trop faibles pour le rechercher.

C'est aussi ce qu'il me disait alors pourquoi s'est-il attardé à ce détail ? Qu'avait-il dit aux gens? A on-sait-qui ?
Qu'importe. Je pense que j'aurais su très vite si les gens avaient été au courant de mon secret.

- Soyez assuré de ma discrétion mais si je puis vous donner un conseil, ne réprimez pas votre Nature. Être en contradiction avec vous-même vous empêche d'exprimer votre plein potentiel. Assumez-vous Kouta, il n'y-a que comme cela que vous pourrez avancer et accomplir votre destin. Je pense ne pas me tromper en pensant que vous avez du potentiel. Voulez-vous le déployer ? Recouvrir ce monde de votre Pouvoir ?


Pourquoi ne pas l'assumer ? Pour une réaction particulièrement violente. Mais de la part de quelqu'un qui était pour moi un modèle, presque un héros. Il va être temps que je me créer mon propre modèle.
Je fais oui de la tête. Il est vrai que, comme mon père, j'ai ce foutu gout du pouvoir, de la puissance. Mais est-ce bien ?

- oui. Et je suis sûr que je peux sans soucis le montrer et prouver que je peux surpasser mon père. Et avec plaisir.

Aujourd'hui, mon père serait fier. Le monstre qu'il a créé est bien vivant.




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 263
Localisation : Manoir Adamspears

Carte du Personnage
Baguette : Acacia et Crin de Sombral
Fonction / Année d'Etude: Death Eater / Prof de défense contre les forces du mal
Sang : Pur

MessageSujet: Re: Skeletons [Antera B. Adamspears]    Dim 1 Mai - 15:34



Alors que le jeune homme l'écoute dispenser ses conseils, Antera voit sa détermination s'affermir, son cœur rebattre et sa tête se relever. Le Pouvoir des Mots. Beaucoup de sorciers ne comprennent pas ce dernier. Il n'est parfois nul besoin de sortir sa baguette pour prouver et montrer.

La sorcière sourit à Kouta. Un de ses rares sourires sincères. La recherche du pourvoir est longue et difficile. Mais Kouta Stainowl a le potentiel. Il a ce truc, cette étincelle en lui que recherche la sorcière.

- Pour contrôler le Pouvoir, il faut que vous repreniez le contrôle de vous-même et de votre vie Kouta.

Elle le fait se rasseoir et fait venir on fauteuil d'une pensée pour s'asseoir en face de lui mais sans bureau entre eux.

- Je sais que vous êtes en train de tenter à devenir un animagus avec le professeur Absil. Devenir animagus est long et compliqué mais le concept est le même que pour la puissance. Il faut que vous soyez en paix avec vous même pour attirer l'animal en vous.

Antera n'est pas animagus mais elle a étudié le principe. On ne sait jamais un jour elle aura peut-être besoin d'en devenir un non-déclaré.

- Je vais vous apprendre pour commencer des techniques qui vous permettront de méditer, d'atteindre les profondeurs de votre être. Ce sont des exercices quotidiens. Je ne m'attends pas à ce que vous les réussissiez dès ce soir. l'harmonie avec son être profond est un état que très peu parviennent à atteindre. Il faut une véritable force de volonté et je suis certaine que vous l'avez, sinon je ne perdrais pas mon temps.

La sorcière explique alors que dans les sorcelleries asiatiques, il existe des moyens de purifier son être par la pensée. Elle prend les mains du jeune homme, car dorénavant il avait affronté sa peur et n'était donc plus un adolescent, et elle lui indique comment vider son esprit, comment se concentrer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 326

Carte du Personnage
Baguette : 31,25 cm en bois d'aubépine et en cœur de dragon, plutôt élastique
Fonction / Année d'Etude: Etudiant
Sang : Pur

MessageSujet: Re: Skeletons [Antera B. Adamspears]    Mar 3 Mai - 22:54

">
Skeletons
We all have our skeletons


- Pour contrôler le Pouvoir, il faut que vous repreniez le contrôle de vous-même et de votre vie Kouta.

Je m'assois à sa demande et la regarde s'approcher. Je me sens grandir autant mentalement que physiquement. Ça fait du bien. Cette personne me comprend.

- Je sais que vous êtes en train de tenter à devenir un animagus avec le professeur Absil. Devenir animagus est long et compliqué, mais le concept est le même que pour la puissance. Il faut que vous soyez en paix avec vous même pour attirer l'animal en vous.

Je fais oui de la tête.

- Je le sens de plus en plus proche. Comme s’il allait sortir. Je sens l'animal que c’est. J'avais beaucoup de doute au début, mais... Je sais à présent l'animal que je deviendrais. Et je veux y arriver. Mais en même temps il me fait peur. Il, il a l'air violent, j'ai peur de ne rien contrôler...

Elle m'explique alors son procédé de méditation, de sérénité. Oui, ce serait une bonne idée, je suis beaucoup trop tendu, stressé. Je réfléchis surement trop.
J'essaye de suivre ses conseils. Je ferme les yeux et me calme, écoutant uniquement sa voix.

Elle me prend les mains. J'ai un mouvements de recul au début avant de m'apaiser



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 263
Localisation : Manoir Adamspears

Carte du Personnage
Baguette : Acacia et Crin de Sombral
Fonction / Année d'Etude: Death Eater / Prof de défense contre les forces du mal
Sang : Pur

MessageSujet: Re: Skeletons [Antera B. Adamspears]    Ven 6 Mai - 17:59



Antera guide le jeune homme dans ses premiers exercices. D'abord la respiration. Puis une fois qu'il maîtrise la technique, elle lui montre les points de son être par lesquels il va pouvoir sentir les flux magiques le traverser. La Magie est une entité, leur corps la canalise et leur pensée la projette pour leur utilité. Les sorciers ont besoin de leur baguette pour terminer le principe de projection mais certains sorciers peuvent ne pas en utiliser pour des sorts simples. Antera peut déplacer des objets par une simple pensée mais pour des sorts plus complexes elle a besoin de sa baguette. C'est le même principe que les sorts informulés. Elle explique ces bases à Kouta. Elle sait que ce sont des bases nécessaire pour des sorciers de sa trempe. Elle a vraiment de bons espoirs pour lui. Une fois qu'il se maîtrisera suffisamment il pourra apprendre des choses plus profonde.

Ils restent là à converser et méditer de mentor à apprenti pendant un long moment. Puis la sorcière lève le regard vers sa pendule. Minuit cinq. Elle sourit au jeune homme :

- Bien il semblerait que nous ayons été pris par la leçon.

Elle se lève et se dirige pour écrire un mot puis elle le lui tend.

- Au cas où vous rencontreriez un professeur de garde ou la concierge.

La Mangemorte s'approche de la porte et désactive d'un geste les protections puis ouvre.

- N'hésitez pas à revenir dès que vous avez une question Kouta. Je vous répondrais dans la mesure u possible. Et n'oubliez pas, le contrôle est la clé. Nous nous voyons donc vendredi à 18H.

La jeune femme le regarde sortir. Elle a récupéré un gamin et elle en fait un homme. Par contre la famille Stainowl va passer un sale quart d'heure. pour l'instant elle garde l'atout dans sa manche. Les moyens de pressions sont utiles dans ces temps sombres. Elle se sert un dernier verre de liqueur avant de rejoindre ses appartements.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 326

Carte du Personnage
Baguette : 31,25 cm en bois d'aubépine et en cœur de dragon, plutôt élastique
Fonction / Année d'Etude: Etudiant
Sang : Pur

MessageSujet: Re: Skeletons [Antera B. Adamspears]    Mar 10 Mai - 21:37

">
Skeletons
We all have our skeletons


Je me laisse aller, écoutant les conseils et les appliquant du mieux que je peux. Inspire, expire, inspire, expire... J'enregistre tout ce qu'elle me dit, espérant m'en souvenir assez longtemps pour tout noter.
Je ne vois pas le temps passer, je suis passionné par cette conversation et tout ça me donne envie de vite dompter l'animal en moi, le contrôler et ainsi savoir ce qu'il est.

- Bien il semblerait que nous ayons été pris par la leçon.

Je regarde la pendule à mon tour. Effectivement, il commence à se faire tard. Au moment où je me demande comment rentrer dans ma salle commune sans problème, je la vois me tendre un papier d’excuse.

- Au cas où vous rencontreriez un professeur de garde ou la concierge.

Je la remercie d'un mouvement de tête et me lève, l'accompagnant à la porte.

- N'hésitez pas à revenir dès que vous avez une question Kouta. Je vous répondrais dans la mesure u possible. Et n'oubliez pas, le contrôle est la clé. Nous nous voyons donc vendredi à 18H.


- très bien. Merci professeur.

Je repars, arpentant les couloirs pour rejoindre ma salle commune. Mon regard se tourne vers la salle de duel. Pas ce soir, mais ça me ferait du bien d'y aller dans la semaine. Notant ce rendez-vous dans un coin de ma tête je repars, pensant cette fois à mon lit qui m'attend.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Skeletons [Antera B. Adamspears]    

Revenir en haut Aller en bas
 

Skeletons [Antera B. Adamspears]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [TERMINE] Welcome Home ! [PV Antera B. Adamspears & Bartemius Croupton Jr]
» Elias and the skeletons in his closet.
» [terminé] “Le management, ce n'est pas un art, c'est une discipline.” [Pv Antera]
» [TERMINE] “Le management, ce n'est pas un art, c'est une discipline.” Episode II [Pv Antera & Dolores]
» Spooky scary skeletons

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Poudlard The War ! :: Poudlard :: Deuxième Etage :: Bureau d'Antera Adamspears-